Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Mons Kallentoft

Mons Kallentoft
Né en 1968, Mons Kallentoft est un journaliste et écrivain suédois. Il a été récompensé par de nombreux prix pour ses cinq romans et traduit dans 19 pays. Hiver et Été, les deux premiers opus de la série policière, sont disponibles chez Points.

Avis sur cet auteur (35)

  • add_box
    Couverture du livre « Hiver » de Mons Kallentoft aux éditions Points

    CATHIE LOUVET sur Hiver de Mons Kallentoft

    Hiver, Midvinterblod en version originale parue en 2007 en Suède, a été publié en 2009 par les éditions Le Serpent à Plumes, dans la collection "Serpent Noir". Le style est sobre avec de nombreuses phrases courtes écrites au présent donnant ainsi l'impression de vivre l'histoire en direct....
    Voir plus

    Hiver, Midvinterblod en version originale parue en 2007 en Suède, a été publié en 2009 par les éditions Le Serpent à Plumes, dans la collection "Serpent Noir". Le style est sobre avec de nombreuses phrases courtes écrites au présent donnant ainsi l'impression de vivre l'histoire en direct. L'omniscience du point de vue narratif, alternant première et troisième personne, en fait un récit vivant. Chaque chapitre est une scénette mettant en scène tel ou tel personnage, tel aspect de l'enquête, dans un style épuré, presque télégraphique, donnant un rythme soutenu: "Elle lit et relit l'article sur le meurtre de Bengt Andersson. Rebecka?  Je comprends ce qui s'est passé.  Je ne suis pas si bête.  Les secrets. Les fantômes du passé. Mes mensonges qui refont surface." (Page 452).
    Les thèmes abordés dans ce roman sont assez récurrents dans la littérature policière scandinave, dénonçant un mal de vivre loin de l'image d'Epinal de l'Eden suédois: la solitude, l'indifférence des villes, la détresse humaine, le regard cruel envers les laissés pour compte: "Avant, ils m'évitaient lorsque je me promenais dans la rue. Ils faisaient des détours pour m'éviter. Ils prétendaient que mes vêtements étaient sales, qu'ils puaient la sueur et l'urine(...)Et les enfants ne me laissaient pas tranquille. Ils se moquaient de moi et me martyrisaient, ils ont fait de ma vie un enfer." (Page 74).
    Originalité: les passages en italique symbolisent les pensées et les commentaires du mort à propos de ce qui se passe sur les lieux où son cadavre a été découvert, comme un narrateur qui sait tout et voit tout, donnant ainsi au lecteur un point de vue différent de celui des vivants qui s'activent pour trouver la vérité: le point de vue de la victime qui revient d'entre les morts pour témoigner sauf que les vivants ne peuvent l'entendre => Ambiance surréaliste très inhabituelle dans les polars, surtout scandinaves: "Lorsque j'ai réalisé qu'ils allaient vraiment m'aider à descendre, toute envie de rester la-haut m'a quitté. C'est comme ça que je suis. Je flotte, et puis je me retrouve en bas. Je suis à la fois quelque part et partout. Cet arbre n'est pas un lieu propice au repos, mais peut-être que le repos ne viendra jamais." (Page 33).Hiver est avant tout un polar d'un genre particulier, un polar d'ambiance climatique, tant la présence omniprésente du froid et de la neige semble tout diriger, que ce soit la vie quotidienne des personnages, les décors des paysages, mais aussi les contraintes de l'enquête, tous paramètres dont nous, lecteurs non scandinaves, ne mesurons ni les effets, ni les conséquences. Un complet dépaysement.
    Hiver se caractérise par son écriture solide et poétique, la subtilité du ton employé, la complexité de son intrigue. Son excellente connaissance du milieu criminel et policier suédois, sa précision dans les détails, la complexité de son intrigue sont autant d'éléments qui permettent d'affirmer que l'auteur suédois signe ici un très bon polar qui, à n'en pas douter, restera longtemps dans l'esprit de ses lecteurs...

  • add_box
    Couverture du livre « Automne » de Mons Kallentoft aux éditions Points

    CATHIE LOUVET sur Automne de Mons Kallentoft

    Automne, Hostoffer en langue originale paru en 2009 en Suède, a été publié en 2011 par les éditions du Serpent à Plume, dans la collection Serpent Noir. Suite de Été, auquel l'auteur fait allusion au début du roman afin d'établir le lien entre les deux: "Malin et Tove étaient allées voir un...
    Voir plus

    Automne, Hostoffer en langue originale paru en 2009 en Suède, a été publié en 2011 par les éditions du Serpent à Plume, dans la collection Serpent Noir. Suite de Été, auquel l'auteur fait allusion au début du roman afin d'établir le lien entre les deux: "Malin et Tove étaient allées voir un psychologue au service pédiatrique de l'hôpital universitaire. Tove avait refusé de lui parler, disant qu'il n'y avait rien à dire. Elle avait ajouté: "Maman, je n'ai pas peur. Je vais bien. Ce n'était pas ta faute." Mais Malin savait qu'elle "tait responsable. Tove s'était retrouvée mêlée à l'affaire (...)Si elle n'avait pas été commissaire, rien de tout cela ne serait jamais arrivé." (Page 15), ce roman constitue le troisième volet de la série consacrée à l'investigation dans les tréfonds du mal afin d'en comprendre la teneur, l'origine et l'impact.
    Le style incisif, journalistique, instaure une immédiateté qui nous plonge dans l'intrigue. Le rythme est donné par des phrases très courtes alternant avec des phrases plus longues: "Alors j'ai couru vers la voiture. J'ai conduit à travers le plus noir des temps d'automne, jusqu'à me garer ici. J'ouvre maintenant la portière. Des tentacules noirs déchirent le ciel anthracite. Des trous creusés par la peur laissent suinter la lumière des étoiles. Mes chaussures sur le sol mouillé. J'ai 35 ans. Je ne sais plus où j'en suis." (Page 22).
    Originalité: Les passages en italique restituent non les pensées de l'assassin comme c'est parfois le cas, mais celles du mort, tandis que les passages au style indirect donnent les pensées et les souvenirs de Malin.
    Construction du roman: comme le suggère le titre, la pluie est le fil rouge de ce roman auquel elle instaure une ambiance très particulière: "Il fait sombre derrière les vitres de la voiture, sombre et humide. La tempête est si forte que la pluie tombe à l'horizontale. Le pare-brise pleure des larmes noires, contre lesquelles les essuie-glaces ne peuvent rien...La pluie tambourine sur le toit blanc de la voiture. Le bruit couvre celui du moteur."(Page 13).
    Le rythme lent chemine à travers la mise au point de la vie privée de chaque membre de l'équipe enquêtrice et des souvenirs d'enfance de Jerry selon ses perceptions d'enfant à différentes périodes, en 1969 et en 1974. Quel lien  entre le passé de Jerry et le présent?

  • add_box
    Couverture du livre « Zack » de Mons Kallentoft et Markus Lutteman aux éditions Gallimard

    Musemania sur Zack de Mons Kallentoft - Markus Lutteman

    Mons Kallentoft est un auteur suédois que j’avais découvert il y a deux ans, grâce à cette même et chère collègue qui me savait fan des auteurs venus du froid. J’avais lu à cette occasion « Les anges aquatiques » qui m’avait déjà beaucoup plu. C’est ainsi que j’avais acheté sa quadrilogie sur le...
    Voir plus

    Mons Kallentoft est un auteur suédois que j’avais découvert il y a deux ans, grâce à cette même et chère collègue qui me savait fan des auteurs venus du froid. J’avais lu à cette occasion « Les anges aquatiques » qui m’avait déjà beaucoup plu. C’est ainsi que j’avais acheté sa quadrilogie sur le thème des saisons mais dont je n’ai pas encore pris le temps de lire. Quand lors d’une visite à ma bibliothèque communale, j’étais tombée sur « Zack », je n’ai pas pu faire autrement que de le louer.

    Encore une fois, cet auteur nordique a su me transporter dans une Suède sombre et violente. Zack est le prénom de son personnage principal, inspecteur d’une unité spéciale de Stockholm. A contrario des romans policiers traditionnels, son héros est drogué et torturé depuis le meurtre de sa mère policière et ce, quand il n’était encore qu’un enfant. L’enquête nous emmène après le meurtre de 4 masseuses thaïlandaises sur les traces d’un tueur mysogine qui est peut-être intimement lié au gang qui gangrène la capitale suédoise.

    « Zack » est le premier tome d’une nouvelle série entreprise par Mons Kallentoft et Markus Lutteman. Si comme moi, vous êtes amateur des polars bien noirs venant du froid, alors ces auteurs sont faits pour vous. C’est fluide, c’est attractif, bref : je l’ai beaucoup apprécié et vous le conseille.

    Chronique sur mon blog : https://musemaniasbooks.blogspot.com/2019/02/chroniques-rapides-le-supplement-dame.html

  • add_box
    Couverture du livre « Zack » de Mons Kallentoft et Markus Lutteman aux éditions Gallimard

    M Ar Tin sur Zack de Mons Kallentoft - Markus Lutteman

    Stockholm...

    On retrouve dans un salon de massage quatre jeunes thaïlandaises assassinées.

    C'est à Zack que l'on confie cette terrible affaire.

    Zack va devoir, à la fois, traquer le monstre qui sévit dans sa ville et combattre ses propres démons.

    Un polar nerveux, très rythmé que...
    Voir plus

    Stockholm...

    On retrouve dans un salon de massage quatre jeunes thaïlandaises assassinées.

    C'est à Zack que l'on confie cette terrible affaire.

    Zack va devoir, à la fois, traquer le monstre qui sévit dans sa ville et combattre ses propres démons.

    Un polar nerveux, très rythmé que j'ai adoré. Je ne l'ai pas lâché avant la dernière ligne lue.

    Le personnage de Zack m'a envoûtée. Un héros des temps modernes imparfait qui m'a énormément plu.
    J'ai aimé ses failles et les mystères qui entourent son histoire familiale.
    J'ai hâte d'en connaître plus sur lui et sur les circonstances qui ont conduit à la mort de sa mère.
    Un flic torturé, très limite, accroc à la cocaïne, expert en arts martiaux. Il m'a fait penser à Martin Riggs (l'arme fatale).
    Le reste de l'équipe d'enquêteurs n'est pas en reste. Ils ont tous une singularité qui les rend attachants.

    Une écriture efficace pour un très bon polar à l'intrigue bien ficelée.

    Le premier tome d'une série que je recommande.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !