Mons Kallentoft

Mons Kallentoft
Né en 1968, Mons Kallentoft est un journaliste et écrivain suédois. Il a été récompensé par de nombreux prix pour ses cinq romans et traduit dans 19 pays. Hiver et Été, les deux premiers opus de la série policière, sont disponibles chez Points.

Avis (42)

  • Couverture du livre « Zack » de Mons Kallentoft et Markus Lutteman aux éditions Gallimard

    M Ar Tin sur Zack de Mons Kallentoft - Markus Lutteman

    Stockholm...

    On retrouve dans un salon de massage quatre jeunes thaïlandaises assassinées.

    C'est à Zack que l'on confie cette terrible affaire.

    Zack va devoir, à la fois, traquer le monstre qui sévit dans sa ville et combattre ses propres démons.

    Un polar nerveux, très rythmé que...
    Voir plus

    Stockholm...

    On retrouve dans un salon de massage quatre jeunes thaïlandaises assassinées.

    C'est à Zack que l'on confie cette terrible affaire.

    Zack va devoir, à la fois, traquer le monstre qui sévit dans sa ville et combattre ses propres démons.

    Un polar nerveux, très rythmé que j'ai adoré. Je ne l'ai pas lâché avant la dernière ligne lue.

    Le personnage de Zack m'a envoûtée. Un héros des temps modernes imparfait qui m'a énormément plu.
    J'ai aimé ses failles et les mystères qui entourent son histoire familiale.
    J'ai hâte d'en connaître plus sur lui et sur les circonstances qui ont conduit à la mort de sa mère.
    Un flic torturé, très limite, accroc à la cocaïne, expert en arts martiaux. Il m'a fait penser à Martin Riggs (l'arme fatale).
    Le reste de l'équipe d'enquêteurs n'est pas en reste. Ils ont tous une singularité qui les rend attachants.

    Une écriture efficace pour un très bon polar à l'intrigue bien ficelée.

    Le premier tome d'une série que je recommande.

  • Couverture du livre « Les anges aquatiques » de Mons Kallentoft aux éditions Points

    Ghislaine Moreau sur Les anges aquatiques de Mons Kallentoft

    La sixième enquête de Malin Fors mais peut-être la dernière pour moi parce que j' ai trouvé la première partie indigeste , plombée par les pensées des protagonistes. Les enquêteurs sont noyés dans leurs problèmes personnels et tous à la limite de la dépression nerveuse. Heureusement , la...
    Voir plus

    La sixième enquête de Malin Fors mais peut-être la dernière pour moi parce que j' ai trouvé la première partie indigeste , plombée par les pensées des protagonistes. Les enquêteurs sont noyés dans leurs problèmes personnels et tous à la limite de la dépression nerveuse. Heureusement , la deuxième partie laisse un peu plus de place à l' enquête , ce qui laisse une chance à la pauvre petite gamine enlevée .

  • Couverture du livre « Les anges aquatiques » de Mons Kallentoft aux éditions Points

    Christelle Point sur Les anges aquatiques de Mons Kallentoft

    Après avoir exploré les 4 saisons, et même une cinquième, Mons Kallentoft poursuit les aventures de l’enquêtrice torturée Malin Fors avec « Les anges aquatiques ». D’ailleurs, je ne serais pas surprise qu’il s’agisse du premier tome d’une nouvelle série sur les 4 éléments. Un couple sans...
    Voir plus

    Après avoir exploré les 4 saisons, et même une cinquième, Mons Kallentoft poursuit les aventures de l’enquêtrice torturée Malin Fors avec « Les anges aquatiques ». D’ailleurs, je ne serais pas surprise qu’il s’agisse du premier tome d’une nouvelle série sur les 4 éléments. Un couple sans histoire a été retrouvé mort et leur fille adoptive, une petite vietnamienne, est introuvable. Malin sait que dans le cas d’une disparition d’enfant, les enquêtes sont difficiles, que le temps joue contre la police et que le pire est peut-être au détour de chaque chemin. Alors l’enquête s’enclenche, elle mènera Malin et ses coéquipiers au bout du monde. De tous les polars de Kallentoft, c’est surement un des plus aboutit en terme de récit. L’intrigue est passionnante, elle nous fait pénétrer dans les arcanes parfois malsaines des agences d’adoption du Sud-Est asiatique. Car plus l’enquête avance, plus les autres portes se ferment l’une après l’autre (l’environnement familial, l’environnement professionnel) et à l’évidence, c’est dans l’histoire de la petit Ella que se trouve le nœud de l’intrigue. Ce roman nous emmènera bien plus loin que les précédents romans de l’auteur, jusqu’au Danemark (et Kallentoft n’aime pas les danois, c’est peu de le dire !), jusqu’au Vietnam, et là, je préviens, c’est sordide ! La vie privée des policiers suédois va encore une fois être mis à rude épreuve, mais cette fois c’est surtout le médecin légiste Karin Johanisson qui va morfler ! Reste que l’alcoolisme chronique de Malin et ses déboires familiaux sont un peu envahissants là encore, et elle met à rude épreuve tout le capital sympathie qu’on pourrait avoir pour elle tellement elle déconne parfois avec l’alcool ! Et puis Kallentoft n’a pas renoncé à son défaut principal, faire parler les morts de manière plus ou moins new-age, et ce n’est décidément pas ce que je préfère chez lui. Mais à coté de ces petits défauts, j’ai dévoré « Les Anges Aquatiques » en moins d’une semaine, et c’est la preuve que c’est un polar efficace et rondement mené.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !