Mindy Mejia

Mindy Mejia

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (7)

  • Couverture du livre « Qui je suis » de Mindy Mejia aux éditions Mazarine

    LaDoryquilit sur Qui je suis de Mindy Mejia

    Dans la petite ville de Pine Valley, quand le corps d'Hattie est retrouvé, c'est un véritable choc. Hattie cette jeune fille que tout le monde connaissait, cette bonne élève, cette fille sans histoire et la petite amie idéale, qui a pu lui faire une telle chose ? Mais Hattie était-elle vraiment...
    Voir plus

    Dans la petite ville de Pine Valley, quand le corps d'Hattie est retrouvé, c'est un véritable choc. Hattie cette jeune fille que tout le monde connaissait, cette bonne élève, cette fille sans histoire et la petite amie idéale, qui a pu lui faire une telle chose ? Mais Hattie était-elle vraiment tout cela ? Le doute s'installe quand il apparaît qu'elle entretenait une relation secrète depuis de longs mois...

    Un thriller des Éditions Mazarine, ça faisait longtemps non ? Donc j'ai lu dernièrement le titre Qui je suis de Mindy Mejia avec sa couverture plutôt énigmatique...

    Hattie... Hattie, c'est donc la jeune fille au cœur de cette intrigue. Cette fille modèle qui joue un rôle, le rôle de sa vie pourrait-on dire. Le roman porte alors sur l'enquête sur son meurtre, mais aussi sur les mois qui ont précédé celui-ci. D'autres personnages apparaissent alors, d'autres qui vont apporter leur voix à cette histoire, comme le policier qui enquête sur tout cela, mais aussi la personne avec qui la jeune femme entretenait sa fameuse relation secrète.

    Qui je suis est donc un thriller aux multiples voix, d'ailleurs au début accrochez-vous pour bien situer qui est qui durant quelques chapitres, mais une fois le rythme pris l'engrenage se met en place. Au fil des pages et des révélations, cette chère Hattie va presque nous laisser sans voix. On découvre tellement de facettes de la jeune femme, on découvre le rôle qu'elle tenait selon les personnes qu'elle côtoyait, c'est autant fascinant que presque dérangeant.

    "Pour eux, c'est un spectacle. Ils ne comprennent pas que jouer la comédie, c'est devenir quelqu'un d'autre, modifier ses pensées et ses besoins, jusqu'à les oublier. Vous laissez l'autre personne envahir tout ce que vous êtes, puis vous vous transformez pour déverser son identité sur scène, comme une effusion de sang. Parfois, je me dis que jouer la comédie est une maladie, mais je ne peux pas l'affirmer, car je ne sais pas ce que veut dire être bien portant."

    L'histoire aborde également plusieurs thèmes autour de l'histoire d'Hattie. Ceux de l'adolescence, de l'innocence et de la culpabilité, de la découverte de l'amour qui peut aussi bien faire basculer toute une vie ou la dévaster, mais aussi et surtout celui de l'image de soi, de celle qu'on donne aux autres pour ne pas forcément montrer la personne que l'on est réellement.

    Mindi Mejia livre ici un roman surprenant. Surprenant dans les rebondissements qui font basculer les idées que le lecteur s'étaient mis en tête, surprenant par ses personnages qu'on ne cesse de découvrir jusqu'aux toutes dernières pages, et surprenant dans son intrigue. Bien que Qui je suis m'a semblé parfois bien long, ces longueurs apportent néanmoins un petit quelque chose à cette histoire et à son intrigue. Ce n'est pas forcément un thriller que je retiendrais, mais il a le mérite d'offrir une histoire originale et surprenante et surtout d'avoir un personnage principal vraiment fascinant.

    Le jeu d'Hattie, de ces multiples facettes dans ce roman Qui je suis vaut le détour ! Rien que pour cela, je ne peux que vous inviter à lire ce titre quand vous en aurez l'occasion, et puis si ça se trouve vous vous rendrez compte alors que l'image que vous avez d'une personne proche n'est pas forcément le reflet de ce qu'elle est vraiment...

    "J’avais passé ma vie à jouer des rôles, à être ce qu’ils voulaient que je sois, concentrée sur tous ceux qui m’entouraient, alors qu’à l’intérieur, j’avais toujours l’impression d’être assise à cet endroit précis : recroquevillée au cœur d’une prairie morte, infinie, sans âme qui vive pour me tenir compagnie."

    Qui je suis de Mindy Mejia est disponible aux Éditions Mazarine.

  • Couverture du livre « Qui je suis » de Mindy Mejia aux éditions Mazarine

    Analyse sur Qui je suis de Mindy Mejia

    Je remercie NetGalley et les éditions Mazarine pour m’avoir fait découvrir ce petit polar bien élaboré et original dans sa construction jusqu’à son dénouement plutôt classique je dois dire. J’ai vu venir la fin malheureusement.

    J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman notamment dans sa...
    Voir plus

    Je remercie NetGalley et les éditions Mazarine pour m’avoir fait découvrir ce petit polar bien élaboré et original dans sa construction jusqu’à son dénouement plutôt classique je dois dire. J’ai vu venir la fin malheureusement.

    J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman notamment dans sa construction, son intrigues, l’auteur a choisit d’écrire ce polar à trois voix ce qu’il l’a rendu très intéressant. J’adore ce genre de style car on voit l’histoire avec des points de vue différents: avec les yeux de la victime Hattie, avec les yeux de Peter le nouveau professeur d’anglais et biensur avec ceux de Del le shérif de la ville. Les protagonistes de ce livre sont remarquablement bien amenés. Ils sont vrais. L’auteur a choisit un thème récurrent, très actuel et très réaliste , je pense que d’avoir écrit cette intrigue comme si on se trouvait dans une sorte de huit clos à trois voix, lui a donné de la crédibilité, du suspense et surtout du rythme. Il se lit facilement, l’écriture est fluide et assez addictive je dois dire.

    Nous sommes dans la petite ville de Pine Valley dans le sud du Minnesota avec Hattie, une jeune fille étudiante presque majeure qui veut quitter cette ville après son diplôme pour New York. Elle pense que là bas, elle pourra être elle-même. Hattie est une jeune femme brillante, enjouée, naïve qui vit sa vie comme dans les pièces de théâtre de son lycée en faisant semblant et en interprétant plusieurs « rôles » pour se faire accepter par tout le monde, elle ne veut décevoir personne. Mais le problème c’est quand jouant la comédie comme elle le fait , elle manipule les gens comme elle veut sans qu’ils s’en aperçoivent…
    Un nouveau professeur de littérature anglaise, Peter, débarque au lycée de Pine Valley, il est jeune, séduisant, marié et mal dans sa peau. Il décide de monter une pièce de théâtre avec ses élèves: MacBeth …. La malédiction va-t-elle frappée de nouveau?
    Hattie est retrouvée morte dans la vieille grange abandonnée des Erickson et c’est le shérif Del qui connaît tous les habitants de la ville , qui est un ami du père de Hattie , qui va devoir enquêter avec ses adjoints. Ce qui ne va pas être une partie de plaisir pour lui: difficile de dire à son ami comment sa fille a été assassinée, difficile d’accuser un habitant de cette petite ville, difficile de fouiller dans la vie des gens qu’il connaît et côtoie tous les jours….

    Je recommande ce polar écrit d’une façon originale. J’ai vraiment aimé ces trois points de vue qui se croisent et se relient parfaitement jusqu’au dénouement très conventionnel, j’ai vu venir la fin vitesse grand V mais cela ne m’a pas gênée plus que ça car je suis rentrée dans cette histoire réaliste et addictive que je n’ai pas pu lâcher avant la fin.

    Un polar théâtral à lire avec délectation!!!

  • Couverture du livre « Qui je suis » de Mindy Mejia aux éditions Mazarine

    FLaure Verneuil sur Qui je suis de Mindy Mejia

    Ma chronique complète : https://vie-quotidienne-de-flaure.blogspot.fr/2018/05/Qui-je-suis-Mindy-MEJIA.html
    Le personnage de la jeune adolescente est fascinant. Que de rôles a-t-elle pu jouer pendant 10 ans puisqu'elle avoue que ce petit jeu a débuté lorsqu'elle avait 8 ans.
    "Tu deviens...
    Voir plus

    Ma chronique complète : https://vie-quotidienne-de-flaure.blogspot.fr/2018/05/Qui-je-suis-Mindy-MEJIA.html
    Le personnage de la jeune adolescente est fascinant. Que de rôles a-t-elle pu jouer pendant 10 ans puisqu'elle avoue que ce petit jeu a débuté lorsqu'elle avait 8 ans.
    "Tu deviens quelqu'un d'autre, une foule d'"autres". Et je finis par me demander s'il existe une personne nommée Hattie Hoffman."
    Elle est attachante mais aussi déroutante. On peut aussi bien la détester que la comprendre.
    On conçoit ses grands rêves et son désir de grand amour. C'est une ado normale, un peu (beaucoup) manipulatrice. Une aide psychologique aurait pu l'aider à se connaître et saisir ses désirs profonds.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !