Miguel Cervantes

Miguel Cervantes

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (4)

  • Couverture du livre « L'Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche - Tome II » de Miguel Cervantes aux éditions

    Svetlana GONCALVES sur L'Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche - Tome II de Miguel Cervantes

    Un livre qui représente bien son époque de la Renaissance en littérature. Audacieux et sincère en même temps, touchant et naïf, Don Quichotte reste un exemple d'un héros romantique et très seul...

    Un livre qui représente bien son époque de la Renaissance en littérature. Audacieux et sincère en même temps, touchant et naïf, Don Quichotte reste un exemple d'un héros romantique et très seul...

  • Couverture du livre « L'Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche - Tome II » de Miguel Cervantes aux éditions

    Victor Digiorgi sur L'Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche - Tome II de Miguel Cervantes

    J'ai en permanence le « Don Quichotte » de mon Kindle sur ma table de nuit, et j'en lis parfois un chapitre avant de m'endormir. Chacun des chapitres est un récit proposant une variation sur le thème central, à savoir le RÉEL.

    Deux points de vue s'y opposent chaque fois.

    Le premier point...
    Voir plus

    J'ai en permanence le « Don Quichotte » de mon Kindle sur ma table de nuit, et j'en lis parfois un chapitre avant de m'endormir. Chacun des chapitres est un récit proposant une variation sur le thème central, à savoir le RÉEL.

    Deux points de vue s'y opposent chaque fois.

    Le premier point de vue, c'est celui de Don Quichotte, qui refuse catégoriquement le réel. (Les moulins à vent ne sont pas des moulins à vent, mais des êtres malfaisants. Une femme laide et acariâtre n'est pas une femme laide et acariâtre, mais une princesse digne de l'amour d'un noble chevalier, une auberge sordide et sale n'est pas une auberge sordide et sale, mais le château magnifique d'un grand personnage de la noblesse espagnole, etc.)

    Le second point de vue, c'est celui de Sancho Pansa, qui adhère parfaitement au réel et qui le voit tel qu'il est. (Les moulins à vent ne sont rien d'autre que des moulins à vent. Une femme laide et acariâtre n'est rien d'autre qu'une femme laide et acariâtre. Une auberge sordide et sale n'est rien d'autre qu'une auberge sordide et sale, etc.)

    Notons en passant que Michel Onfray vient d'entamer une « Contre histoire de la littérature », avec certaines considérations philosophiques sur ce principe de négation du réel partant du fameux « Don Quichotte », de Cervantes. Ce premier ouvrage du camarade Onfray sur la littérature et le roman s'intitule « Le réel n’a pas eu lieu. Le principe de Don Quichotte », aux éditions Autrement. Je ne l’ai pas encore lu, mais ça ne va pas tarder ...

    http://livre.fnac.com/a6743404/Michel-Onfray-Le-reel-n-a-pas-eu-lieu

    .

  • Couverture du livre « L'Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche - Tome II » de Miguel Cervantes aux éditions

    céline barabane sur L'Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche - Tome II de Miguel Cervantes

    Moi aussi je me bats contre des moulins tous les jours. Essayez un jour, vous verrez c'est sportif! A raison d'une lutte contre un moulin matin et soir, vos kilos en surplus auront disparu en moins d'un mois!

    Moi aussi je me bats contre des moulins tous les jours. Essayez un jour, vous verrez c'est sportif! A raison d'une lutte contre un moulin matin et soir, vos kilos en surplus auront disparu en moins d'un mois!

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !