Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Michel Canesi

Michel Canesi
Médecin et romancier, Michel Canesi est l'auteur de sept livres, dont Ultime preuve d'amour (Anne Carrière, 2020), sélectionné sur la liste du jury Goncourt des romans de l'été 2021.

Avis sur cet auteur (11)

  • add_box
    Couverture du livre « Les Femmes de nos vies » de Michel Canesi et Jamil Rahmani aux éditions Hachette Fictions

    Calimero29 sur Les Femmes de nos vies de Michel Canesi - Jamil Rahmani

    J'avais tant apprécié le roman à quatre mains précédent "Ultime preuve d'amour" (2020) que j'étais curieuse de voir si le charme allait agir à nouveau.
    Ce roman nous offre le portrait de trois femmes, très différentes les unes des autres, qui vont tenter de sauver Mourad du désespoir et de ses...
    Voir plus

    J'avais tant apprécié le roman à quatre mains précédent "Ultime preuve d'amour" (2020) que j'étais curieuse de voir si le charme allait agir à nouveau.
    Ce roman nous offre le portrait de trois femmes, très différentes les unes des autres, qui vont tenter de sauver Mourad du désespoir et de ses envies suicidaires après qu'il a perdu son compagnon deux ans auparavant et lui redonner goût à la vie. Ce sont Malika, la mère de Mourad qui arrive d'Alger, Suzanne, la mère du compagnon décédé de Mourad qui vient de Cannes et Elena dont Mourad a été le grand amour qui vient de Paris. Elles vont se découvrir, s'apprécier mais surtout chacune va se retrouver changée, va trouver la paix en essayant de ramener Mourad à la vie et accepter qui l'homosexualité du fils, qui la mort du fils chéri, qui la perte d'un grand amour.
    Le charme a à nouveau agi car les auteurs savent dépeindre de très beaux portraits de femmes, avec sensibilité, sans sensiblerie mais aussi, cette fois, des hommes déchirés par leur inclinaison sexuelle qui les culpabilise ou les fait mourir. L'homosexualité est au centre du roman dans l'amour des mères qui acceptent leur fils tel qu'il est malgré une foi religieuse qui la rejette, que ce soit l'islam ou le catholicisme, dans l'amour d'une femme abandonnée par l'homme qu'elle aime pour son meilleur ami, doublement trahie. Tous les personnages vont faire le chemin ensemble vers l'apaisement.
    On retrouve l'Algérie du roman précédent mais moins prégnante puisque le personnage principal, Mourad, n'aura qu'une hâte, quitter cette société dans laquelle il étouffe, corsetée, rigide, punitive. L'Algérie, aux couleurs et aux odeurs enivrantes, à la lumière éclatante du précédent roman, c'est celle de Malika qui n'a qu'une envie, c'est y retourner après la guérison de son fils. L'écriture des auteurs nous fait partager avec talent les sensations olfactives et visuelles de leurs descriptions.
    Encore un beau moment passé en compagnie de l'imaginaire de Michel Canesi et Jamil Rahmani.
    #LesFemmesdenosvies #NetGalleyFrance

  • add_box
    Couverture du livre « Ultime preuve d'amour » de Michel Canesi et Jamil Rahmani aux éditions Anne Carriere

    Squirelito sur Ultime preuve d'amour de Michel Canesi - Jamil Rahmani

    Vous est-il arrivé de parfois tomber amoureux d’un personnage de roman ? C’est très rare pour ma part et pourtant ô combien ce Rachid a su me charmer, m’émouvoir, l’envie de le prendre dans mes bras et caresser la noblesse de son âme.

    Une histoire d’amour à trois mais partagé à chaque fois...
    Voir plus

    Vous est-il arrivé de parfois tomber amoureux d’un personnage de roman ? C’est très rare pour ma part et pourtant ô combien ce Rachid a su me charmer, m’émouvoir, l’envie de le prendre dans mes bras et caresser la noblesse de son âme.

    Une histoire d’amour à trois mais partagé à chaque fois entre deux. Dans une Algérie écartelée, que ce soit à la veille de l’Indépendance ou pendant la guerre civile quelques décennies plus tard. En 1962, Pierre est un pied-noir, il milite pour une Algérie française, fait partie de l’OAS, au grand dam de ses parents. Il est jeune, exalté. Et amoureux. Fou amoureux de la belle Inés, une native du pays au tempérament déterminé et militant au FLN. Ils sont voisins, se fréquentent, s’aiment. Ensemble ils décident de concrétiser leur amour une après-midi à l’hôtel Aletti. Mohand le groom voit le couple, bien différent de ceux qu’il a l’habitude de guider dans les étages. Que vont devenir ces amants d’un jour ? Pierre partira en métropole la mort dans l’âme, Inès est presque convaincu que son amour est perdu à jamais dans son cœur. Lors d’une manifestation, un homme la remarque, puis la retrouve. Il sait tout sur elle, Mohand lui a raconté son passage clandestin à la chambre numéro 310, chambre qui sera l’écrin de la nuit de noces entre Inès et Rachid… Deux décennies plus tard, Rachid est condamné par la maladie en pleine guerre civile algérienne, il n’a plus qu’un seul désir, celui de protéger sa femme.

    J’avais découvert le duo Canesi & Rahmani avec Alger sans Mozart et je retrouve la même partition à quatre mains pour une histoire bien différente mais toujours aux effluves méditerranéens à la fois enivrants de beauté et piquants de blessures. Avec toutefois une belle métaphore sur la possible réconciliation entre les deux rives de la Mare Nostrum.

    Deux plumes qui cheminent à l’unisson sur le destin des êtres que tout va séparer dans un amour qui n’arrivera pas à se briser malgré les déchirements d’une Algérie qui, à l’instar du couple, ne désirait que vivre, s’épanouir lors de l’indépendance tant attendue. Mais qui se retrouvera une fois encore dans les cendres des flammes de la violence humaine. Images en cascades, diaporama sur l’intolérance et envolées lyriques sur fond de poésie. C’est tout simplement beau, bien au-delà d’une simple histoire d’amour ; un hommage à la paix, à la liberté, à la femme émancipée.

    Blog Le domaine de Squirelito => https://squirelito.blogspot.com/2021/02/une-noisette-un-livre-ultime-preuve.html

  • add_box
    Couverture du livre « Ultime preuve d'amour » de Michel Canesi et Jamil Rahmani aux éditions Anne Carriere

    FIORINI Géraldine sur Ultime preuve d'amour de Michel Canesi - Jamil Rahmani

    Une histoire semblable à celle qu’on vit quand on est adolescent, que les sentiments sont exacerbés, et qu’on jure de s’aimer toujours. Puis le temps passe, et on oublie. Ou pas.
    C’est l’histoire d’amour d’Ines, de Pierre, et de leurs destins croisés. C’est aussi l’histoire d’amour de deux...
    Voir plus

    Une histoire semblable à celle qu’on vit quand on est adolescent, que les sentiments sont exacerbés, et qu’on jure de s’aimer toujours. Puis le temps passe, et on oublie. Ou pas.
    C’est l’histoire d’amour d’Ines, de Pierre, et de leurs destins croisés. C’est aussi l’histoire d’amour de deux pays, l’Algérie et la France, aux destins entremêlés. Les relations entre les personnages semblent refléter celles de leurs pays d’origine, fortes, troubles, teintées d’incompréhension.
    Bien plus qu’un roman, ce livre apporte un regard nouveau sur un pan de l’Histoire de l’Algérie, à l’époque de son indépendance.
    Les personnages sont tous très attachants : qu’on aimerait les accompagner dans la réalisation de leurs rêves bafoués, qui semblent inaccessibles…
    Le roman est empli de preuves d’amour (que cette lecture fait du bien !), jusqu’à un ultime acte d’amour désintéressé, sincère, absolu.

    Agrémenté d’un éclairage historique, ce roman est une magnifique histoire d’amour, porteuse d’espoir, qui fait rêver. A découvrir.

  • add_box
    Couverture du livre « Ultime preuve d'amour » de Michel Canesi et Jamil Rahmani aux éditions Anne Carriere

    HEIM sur Ultime preuve d'amour de Michel Canesi - Jamil Rahmani

    Une très belle lecture avec comme contexte l’Algérie. Le livre en découpé en deux périodes, 1962 avec l’indépendance de l’Algérie et 1996 avec les retrouvailles en France et en Algérie des divers protagonistes, dans un contexte de terrorisme et de massacres.
    Ce livre est avant tout une...
    Voir plus

    Une très belle lecture avec comme contexte l’Algérie. Le livre en découpé en deux périodes, 1962 avec l’indépendance de l’Algérie et 1996 avec les retrouvailles en France et en Algérie des divers protagonistes, dans un contexte de terrorisme et de massacres.
    Ce livre est avant tout une magnifique histoire d’amour entre deux jeunes nés en Algérie et que tout oppose, Pierre, pied-noir, fervent disciple de l’Algérie française au point de rejoindre l’OAS, et Inès, musulmane et arabo-berbère qui accueille favorablement l’indépendance et soutient le FLN. Les événements vont précipiter leur séparation, Pierre va rejoindre la France et Inès rester en Algérie.
    Deux autres personnages vont également être présents tout le long du roman, Rachid, haut fonctionnaire algérien et Mohand, le groom de l’hôtel « L’Aletti ».

    C’est une histoire d’amour avec la description à travers les yeux des personnages d’une Algérie pré-indépendance teintée de couleurs, de saveurs, de bons moments et de souvenirs d’enfance. C’est aussi la description d’un pays qui a changé peu à peu après l’indépendance avec la montée de l’intégrisme et l’installation d’un climat de peur et de terreur. Quel contraste saisissant ! J’ai aimé découvrir l’Algérie en comprenant mieux pourquoi certaines personnes, nées là-bas, ont tellement de bons souvenirs.
    Le roman est rempli de belles phrases : « Je t’aime, Inès, et je t’aimerai au-delà de toujours … » (p.27) ou encore « J’aimais une terre qui ne nous aimait plus … » (p.79).

    Le titre du livre est également très approprié à ce récit car on se demande ce qu’est cette ultime preuve d’amour et le découvrir est également un moment fort dans la lecture. Pour être absolument renversé, il m’a manqué peut-être un peu de changement de rythme car le livre est essentiellement centré sur l’amour en lien avec les souvenirs et j’avais parfois l’impression de retrouver des pages assez similaires.
    C’est en tout cas une très belle lecture !