Mechtild Borrmann

Mechtild Borrmann
Mechtild Borrmann est née en 1960. Elle vit à Bielefeld, dans le Rhin inférieur. Après une formation en thérapie par la danse et le théâtre, elle s'est lancée dans la restauration. Elle se consacre désormais à l'écriture. Ses cinq livres publiés en Allemagne ont été salués par la critique. "Rompr... Voir plus
Mechtild Borrmann est née en 1960. Elle vit à Bielefeld, dans le Rhin inférieur. Après une formation en thérapie par la danse et le théâtre, elle s'est lancée dans la restauration. Elle se consacre désormais à l'écriture. Ses cinq livres publiés en Allemagne ont été salués par la critique. "Rompre le silence", son premier roman traduit en français paru aux Éditions du Masque en 2013, a obtenu le prix du meilleur roman policier en Allemagne ("Deutscher Krimipreis", 2012).

Avis (19)

  • Couverture du livre « Sous les décombres » de Mechtild Borrmann aux éditions Editions Du Masque

    Miss Marple sur Sous les décombres de Mechtild Borrmann

    Quelle belle découverte ! Je me suis régalée.
    Je dois avouer que je lis peu de livres traitant de l'Allemagne des années 42 à 92, mais ce choix fut le bon, sans aucun doute.
    Deux époques, trois familles, une région commune, une propriété familiale et l'Histoire.
    L'Histoire qui va plonger...
    Voir plus

    Quelle belle découverte ! Je me suis régalée.
    Je dois avouer que je lis peu de livres traitant de l'Allemagne des années 42 à 92, mais ce choix fut le bon, sans aucun doute.
    Deux époques, trois familles, une région commune, une propriété familiale et l'Histoire.
    L'Histoire qui va plonger ces 3 familles dans la tourmente, tuer quelques hommes, décapiter les familles, envoyer les femmes et les enfants en enfer, les contraindre à vivre d'expédients, de creuser à mains nues pour sortir du bois pour se chauffer, des minuscules petits bouts de nourriture pour subsister.
    Les femmes se débrouillent comme elles peuvent, les enfants également et resteront marqués à vie, par ce qu'ils ont été forcés de faire : déterrer les cadavres, ôter les manteaux aux morts sans états d’âme..c'était ça ou la mort !!
    Et puis l'Allemagne, tout de suite après la guerre a vu le pays envahi par les russes qui ont remplacé les anglais, sympas en comparaison !! la destruction de toutes les grandes propriétés, l'obligation faite aux «  riches »de laisser leurs terres, d'accepter des réfugiés, de partir.. loin En Espagne ou en Afrique du Sud ou ailleurs !!
    Ces trois familles vont se croiser, se recroiser pour finalement résoudre une énigme en 1993.. après la chute du mur de Berlin pour dénouer les fils bien enchevêtrés.

    Un beau roman .. qui n'en est pas un puisque c'est une vraie histoire, avec des protagonistes en chair et en os, une vraie surveillante d'Auschwitz, de vrais assassins et un petit garçon qui ne saura jamais avec certitude qui il est.
    Combien de petits garçons et de petites filles devenus adultes sont encore dans l'incertitude, combien de drames tels que celui là, connus ou bien enfouis subsistent ?
    Le monde est plein de ce genre d'histoires, pas la peine d'inventer, tout est déjà dans tout !

  • Couverture du livre « Sous les décombres » de Mechtild Borrmann aux éditions Editions Du Masque

    Catherine Quart Foisset sur Sous les décombres de Mechtild Borrmann

    Des secrets d'identité bien enfouis dans l'Allemagne déchue
    *
    Oscillant entre le ton policier, historique et aussi thriller domestique, ce roman a tout pour plaire.
    L'histoire se passant majoritairement à Hambourg (le nord de l'Allemagne) et débutant en 1946, à l'entrée d'un terrible...
    Voir plus

    Des secrets d'identité bien enfouis dans l'Allemagne déchue
    *
    Oscillant entre le ton policier, historique et aussi thriller domestique, ce roman a tout pour plaire.
    L'histoire se passant majoritairement à Hambourg (le nord de l'Allemagne) et débutant en 1946, à l'entrée d'un terrible hiver.
    Un roman polyphonique qui laisse la place à des récits intimistes.
    Une quête de vérité, de recherche identitaire est lancée dans les années 80 par une jeune femme.
    Voilà pour le fil rouge déroulé tout au long de cette intrigue.
    *
    Une enquête sous forme de reportage relate les faits administratifs, avec une certaine froideur, au ton sec et précis. Puis à nouveau la narration si riche en émotions de ces personnages attachants qui ont vécu cette période si difficile de l'Occupation par les Russes.
    On se sent happé par ces citoyens allemands qui ont eu une vie tourmentée (déjà aperçu dans le roman La gouteuse d'Hitler).
    *
    Le titre en VO "Trummer Kind" est plus explicite. ll veut dire "enfant réduit en miettes". Comment ne pas s'apitoyer sur ce petit garçon recueilli dans le tas de décombres? Un être morcelé qui cherche à reconstituer le puzzle de son histoire familiale.
    *
    Un thriller historique aux multiples rebondissements et au suspense bien distillé.
    L'affaire des meurtres est bâclée assez vite, peut-être pour justement nous montrer que l'essentiel n'est pas l'intrigue en elle-même mais plutôt valoriser le contexte historique (dénazification, la survie sous l'Occupation, les flous administratifs ou plutôt "vide juridique" post-guerre, la reconstruction d'un pays....).
    *
    L'Allemagne a aussi eu son lot de victimes innocentes. Encore un auteur allemand qui a eu le cran d'écrire sur cette souffrance oubliée.
    *
    Merci à NetGalley

  • Couverture du livre « Sous les décombres » de Mechtild Borrmann aux éditions Editions Du Masque

    Caroline Candille sur Sous les décombres de Mechtild Borrmann

    Je faisais parti du jury ELLE qui avait primé Le violoniste, un roman qui m’avait énormément plu. Et Sous les décombres, m’a procuré le même sentiment.
    Deux époques, trois familles, des destins qui vont se croiser, des secrets de famille, des personnages forts, durs et sensibles. J’aime...
    Voir plus

    Je faisais parti du jury ELLE qui avait primé Le violoniste, un roman qui m’avait énormément plu. Et Sous les décombres, m’a procuré le même sentiment.
    Deux époques, trois familles, des destins qui vont se croiser, des secrets de famille, des personnages forts, durs et sensibles. J’aime beaucoup les romans qui mélangent la petite à la grande histoire, ils témoignent souvent d’un fort devoir de mémoire.
    Celui ci, n’y déroge pas, il aborde habilement les dommages causés par la guerre de 45, des années plus tard, en utilisant les codes d’une enquête policière.
    C’est intelligent, prenant, un excellent moment de lecture.

  • Couverture du livre « Sous les décombres » de Mechtild Borrmann aux éditions Editions Du Masque

    Bagus35 sur Sous les décombres de Mechtild Borrmann

    Merci à NetGalley et aux éditions le Masque de m'avoir permis la lecture de ce bon roman.
    Anna Meerbaum décide de visiter le domaine d'Anquist où sa mère a vécu jeune ,expropriée au moment de la débâcle en 1945. En interrogeant les personnes qui ont connu cette époque,elle va déterrer de vieux...
    Voir plus

    Merci à NetGalley et aux éditions le Masque de m'avoir permis la lecture de ce bon roman.
    Anna Meerbaum décide de visiter le domaine d'Anquist où sa mère a vécu jeune ,expropriée au moment de la débâcle en 1945. En interrogeant les personnes qui ont connu cette époque,elle va déterrer de vieux secrets qui vont la faire douter de la probité de sa mère.Tandis que Joost Dietz,l'architecte qui doit réhabiliter le domaine est à la recherche de ses origines.Leurs chemins vont se croiser pour rétablir une troublante vérité.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com