Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Maya Angelou

Maya Angelou
Poète, écrivain, actrice, Maya Angelou était une
figure de premier plan de la lutte pour les droits
civiques et une proche de Martin Luther King. En
2010, le président Obama lui a décerné la médaille
présidentielle de la Liberté - la plus haute distinction
civile aux États-Unis - et la National Book F... Voir plus
Poète, écrivain, actrice, Maya Angelou était une
figure de premier plan de la lutte pour les droits
civiques et une proche de Martin Luther King. En
2010, le président Obama lui a décerné la médaille
présidentielle de la Liberté - la plus haute distinction
civile aux États-Unis - et la National Book Foundation
américaine lui a décerné son Prix littéraire en
2013, qui lui fut remis par Toni Morrison. Humaniste
vénérée à travers le monde, Maya Angelou est
notamment connue pour son autobiographie révolutionnaire
- publiée en 1969 aux États-Unis ! -, Je
sais pourquoi chante l'oiseau en cage, qui a ouvert de
nouvelles portes à la mémoire collective américaine.
Elle est décédée le 28 mai 2014 à l'âge de 86 ans.

Articles en lien avec Maya Angelou (1)

Avis sur cet auteur (16)

  • add_box
    Couverture du livre « Rassemblez-vous en mon nom » de Maya Angelou aux éditions Noir Sur Blanc

    Ephrem Jules-Maryl sur Rassemblez-vous en mon nom de Maya Angelou

    De fil en aiguille, l’écriture est belle et maîtrisée. Les mots sont justes. Le sujet, bien choisi. Cette histoire autobiographique, ou presque, est alors bien cousue pour nous emporter loin, même très loin, quitte à nous perdre entre fiction et réalité. Sans jamais penser, une seconde, à les...
    Voir plus

    De fil en aiguille, l’écriture est belle et maîtrisée. Les mots sont justes. Le sujet, bien choisi. Cette histoire autobiographique, ou presque, est alors bien cousue pour nous emporter loin, même très loin, quitte à nous perdre entre fiction et réalité. Sans jamais penser, une seconde, à les séparer ou à les confronter. Chapeau à l’auteure pour ce magnifique texte.

    Maya Angelou a en effet du feu et de la poésie dans les mots et dans ce Rassemblez-vous en mon nom. L’histoire de cette jeune fille mère d’un enfant dans les USA des années 50-60 qu’elle raconte ne nous lâche plus dès qu’on ouvre ce livre. C’est aussi le tableau saisissant et réaliste d’une Amérique déchirée par les violences, la drogue, la lutte pour les droits des femmes qui font surtout écho à notre époque contemporaine et à ses problèmes actuels. Je conseille par conséquent ce formidable livre d’apprentissage, de rejet de la société dominante, mais aussi qui incarne la féminité, à tout le monde.

  • add_box
    Couverture du livre « Rassemblez-vous en mon nom » de Maya Angelou aux éditions Noir Sur Blanc

    Eve Yeshé sur Rassemblez-vous en mon nom de Maya Angelou

    La seconde guerre mondiale, vient de s’achever, les héros sont rentrés au Pays, Blancs et Noirs ont participé à la libération des camps nazis alors on espère que le racisme a fait long feu… En fait, ce n’est pas si simple, les usines d’armement ferment, les ouvriers sont plus en moins renvoyés...
    Voir plus

    La seconde guerre mondiale, vient de s’achever, les héros sont rentrés au Pays, Blancs et Noirs ont participé à la libération des camps nazis alors on espère que le racisme a fait long feu… En fait, ce n’est pas si simple, les usines d’armement ferment, les ouvriers sont plus en moins renvoyés vers leur sud natal, certains préfèrent rester.

    Leur intellect élargi ne pourrait plus jamais se réadapter à ces étroits confins. Ils étaient libres, ou du moins plus poches de la liberté que jamais auparavant, et ils refusèrent de repartir.

    Maya nous raconte une période de sa vie de ses dix-neuf à ses vingt et un ans pour être précise. Elle est mère d’un petit garçon, âgé de quelques mois, dont le père n’a fait que passer dans sa courte vie. Il faut travailler, alors elle va enchaîner les boulots difficiles : serveuse, cuisinière, avec un petit passage par la danse… son frère Bailey qui travaille aux chemins de fer américain, est présent par intermittence. Elle a gardé des liens avec sa grand-mère, sa mère et son beau-père mais ils sont plus ou moins harmonieux. Elle a bien compris qu’elle en pouvait que se débrouiller seule.

    Côté amour, ce n’est pas la joie non plus, elle a le chic pour rencontre des hommes qui ne peuvent que la faire souffrir : Curly, un homme qui est, en fait, fiancé avec une autre, un danseur de claquettes, amant doué mais qui reste amoureux de son ex-femme, droguée, un gigolo…

    Maya est intelligente, lit beaucoup, fascinée par les auteurs russes, elle dévore Dostoïevski dont l’univers lui semble tellement proche du sien puis s’attaque à Gorki, Tchekhov Tourgueniev qui deviennent ses compagnons sous le soleil californien. Elle est souvent obligée de partir, revenir au Sud après le séjour californien, par exemple, est une sorte de régression sociale dont ses anciens amis se moquent ouvertement…

    Malgré sa force de caractère et sa combattivité, elle a l’art de se mettre en danger, de se retrouver dans des situations compliquées, voire dégradantes, car elle espère toujours rencontrer le grand amour, mais elle est encore jeune, ceci explique cela…

    A ma grande honte, je ne connaissais pas Maya Angelou, son talent, sa notoriété et en lisant cette autobiographie centrée sur 3 années de sa vie, j’ai beaucoup apprécié son écriture, sa personnalité qui commence à poindre dans cette fin d’adolescence ou début d’âge adulte, comme on préfère, et j’ai une furieuse envie de la découvrir davantage, dont notamment son précédent livre, autobiographique également : « Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage ».

    Christine Taubira la décrit ainsi :

    « Maya Angelou, c’est du feu. Un feu d’indicible joie, qui anéantit l’adversité et embrase la combattivité. Un feu qui éclaire, m’éclaire encore. »

    Un grand merci à NetGalley et aux éditions Notabilia qui m’ont permis de découvrir ce roman et son auteure brillante.

    #Rassemblezvousenmonnom #NetGalleyFrance

    https://leslivresdeve.wordpress.com/2021/02/13/rassemblez-vous-en-mon-nom-de-maya-angelou/

  • add_box
    Couverture du livre « Rassemblez-vous en mon nom » de Maya Angelou aux éditions Noir Sur Blanc

    Djelae sur Rassemblez-vous en mon nom de Maya Angelou

    Une plume sublime. Maya Angelou nous livre un récit autobiographique d'une grande richesse. C'est très drôle, intense et inspirant. Elle nous narre ses jeunes années où très jeune mère elle essaye de survivre en tant que femme noire dans un pays où le racisme est très présent. Elle lutte avec...
    Voir plus

    Une plume sublime. Maya Angelou nous livre un récit autobiographique d'une grande richesse. C'est très drôle, intense et inspirant. Elle nous narre ses jeunes années où très jeune mère elle essaye de survivre en tant que femme noire dans un pays où le racisme est très présent. Elle lutte avec ses propres armes et la richesse de ses rencontres bonnes ou mauvaises vont la faire grandir.

  • add_box
    Couverture du livre « Rassemblez-vous en mon nom » de Maya Angelou aux éditions Noir Sur Blanc

    Olivier BIHL sur Rassemblez-vous en mon nom de Maya Angelou

    Une auteure que je ne connaissais absolument pas et cette découverte est tout à fait riche et réjouissante, cela d'autant plus que c'est un récit autobiographique qui reste des plus actuels à l'heure où les USA n'en finissent pas de renouer avec ses travers.

    Même si cet opus n'est pas le...
    Voir plus

    Une auteure que je ne connaissais absolument pas et cette découverte est tout à fait riche et réjouissante, cela d'autant plus que c'est un récit autobiographique qui reste des plus actuels à l'heure où les USA n'en finissent pas de renouer avec ses travers.

    Même si cet opus n'est pas le premier, j'ai pu le lire et l'apprécier sans aucunue difficulté. Sa trame en est simple, comment tenter de gagner sa vie et sortir d'une condition plus que modeste alors qu'on est noire et fille - mère. C'est tout simplement par un sens inné de la connaissance de ses pairs grâce à une intelligence pratique exceptionnelle et en utilisant toutes les opportunités qui s'offrent à soi.

    C'est la tranche des 19 à 21 ans de la narratrice que le lecteur va découvrir. Très consciente de ses atouts, la jeune Maya va ainsi se lancer dans une succession de jobs différents plus ou moins fructueux  ; de la mise en place d'une petite affaire de "jeune maquerelle" , à celle de chef de cuisine,en passant par danseuse de claquettes. Si pour la plupart de ces occasions, elle compte privilégier une réelle indépendance, être le plus présente possible pour son bébé, le jeune Guy et tant que possible éviter le schéma trop fréquent de celle qui se laisse mener par le bout du nez, qui tombe amoureuse puis enceinte avant d'être abandonnée dans la misère. Elle n'en est pas moins une jeune femme qui cherche à trouver un homme avec qui mener une vie révée à la "amerciacan white middle - class" qui la respecterait, tolérerait et éléverait le mieux possible son enfant. Par deux fois, elle laisse tomber ses barrières de protection ; avec son partenaire le danseur de claquette puis avec un mystèrieux personnage présumé joueur professionnel mais qui se révélera être une crapule mariée et plus ou moins souteneur.... Si la chute en sera difficile, c'est avec un sens inné de la résilience  et de la volonté qu'elle rebondira...

    Succession de personnages ou de situations plus ou moins cocasses, parfaite témoin de la condition des noirs (atouts et failles) dans la société américaine, des faiblesses de son système, un récit riche en illustrations, une grande qualité d'écriture et en rebondissements.... que peut demander de plus le lecteur ?

Récemment sur lecteurs.com