Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Maximilien Le Roy

Maximilien Le Roy

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, connectez-vous pour proposez la vôtre :

/1200

Merci d’utiliser une photo au format portrait en indiquant les copyrights éventuels si elle n’est pas libre de droits.

Nous nous réservons le droit de refuser toute biographie qui contreviendrait aux règles énoncées ci-dessus et à celles du site.

Les textes à caractère commercial ou publicitaire ne sont pas autorisés.

Avis sur cet auteur (4)

  • add_box
    Couverture du livre « Thoreau ; la vie sublime » de A. Dan et Maximilien Le Roy aux éditions Lombard

    Dominique Jouanne sur Thoreau ; la vie sublime de A. Dan - Maximilien Le Roy

    BD très représentative de la vie et de l’œuvre de Henry D. Thoreau dans le contexte politique et sociétal des années 1850 aux États-Unis.

    Le dessinateur A. Dan, est l’auteur graphique des BD « Tahya El-Djazair » sur la guerre d’Algérie et de « Pour un peu de bonheur » sur le destin d’une...
    Voir plus

    BD très représentative de la vie et de l’œuvre de Henry D. Thoreau dans le contexte politique et sociétal des années 1850 aux États-Unis.

    Le dessinateur A. Dan, est l’auteur graphique des BD « Tahya El-Djazair » sur la guerre d’Algérie et de « Pour un peu de bonheur » sur le destin d’une gueule-cassée après la 1ère guerre mondiale. Ses dessins sont très expressifs, révélateurs et agréables à regarder.

    Quant à Maximilien Le Roy, auteur de nombreuses BD, il a su parfaitement bien faire refléter la biographie de Thoreau en rapportant ses paroles et en respectant les nombreux écrits qui ont été faits sur cet enseignant avant-gardiste, techno-critique, philosophe, écrivain dont l’œuvre et l’action ciblaient des remises en question sur le consumérisme à outrance, l’écologie, l’esclavagisme, les guerres, les religions, la pauvreté et les servitudes en proposant des alternatives qui gardent tout leur sens à notre époque.

    En avant-propos, Le Roy résume les grandes lignes d’un registre biographique de Thoreau qui n’était ni un anarchiste ni un politique mais dont « son œuvre a toujours son mot à faire. Il ne suffit plus de s’indigner.»

    Michel Granger, grand connaisseur de Thoreau et son œuvre, spécialiste des écrivains de la «Renaissance américaine », qui a dirigé le « Cahier de l’Herne », Henry D. Thoreau (L’Herne 1994) et a publié une monographie, Henry D. Thoreau. Paradoxes d’excentrique (Belin 1999), et autres ouvrages, signe une postface riche et intéressante, agrémentée de photographies.

    Je ne suis pas spécialement en phase avec le « tout Thoreau » mais son nom et son œuvre rééditée ressurgissant beaucoup dans les librairies je m’y suis culturellement intéressée.

    Cette BD m’a beaucoup plu.

  • add_box
    Couverture du livre « Nietzsche t.1 ; se créer liberté » de Michel Onfray et Maximilien Le Roy aux éditions Lombard

    Ju-s-tine sur Nietzsche t.1 ; se créer liberté de Michel Onfray - Maximilien Le Roy

    Une BD très intéressante au cours de laquelle est retracée la vie de Nietzsche.
    Les dessins sont très expressifs, les textes qui composent les bulles n'ont pas besoin d'être très long.

    Une BD très intéressante au cours de laquelle est retracée la vie de Nietzsche.
    Les dessins sont très expressifs, les textes qui composent les bulles n'ont pas besoin d'être très long.

  • add_box
    Couverture du livre « Gauguin ; loin de la route » de Maximilien Le Roy et Christophe Gaultier aux éditions Lombard

    Claude Stas sur Gauguin ; loin de la route de Maximilien Le Roy - Christophe Gaultier

    Paul Gauguin, à l’instar de Vincent Van Gogh, est un peintre dont la biographie occulte bien souvent les qualités intrinsèques de ses toiles et de ses sculptures. Si bien que le père du primitivisme, l’ancêtre des expériences de Pablo Picasso, est souvent réduit à l’image romantique d’un...
    Voir plus

    Paul Gauguin, à l’instar de Vincent Van Gogh, est un peintre dont la biographie occulte bien souvent les qualités intrinsèques de ses toiles et de ses sculptures. Si bien que le père du primitivisme, l’ancêtre des expériences de Pablo Picasso, est souvent réduit à l’image romantique d’un anarchiste rebelle à l’autorité française, défenseur de la culture polynésienne à travers « Noa Noa ». Mais quand Gauguin parvient à Tahiti, puis aux îles Marquises, le culte des tiki est depuis longtemps abandonné, victime de l’acculturation des colonies françaises. Donc le sauvage a eu une vie non pas paradisiaque, mais bien parsemée d’embûches : alcoolisme, addiction à la morphine, syphilis, blessure purulente à la jambe, douleur et souffrance, solitude et crise existentielle. L’histoire de l’art a souvent occulté le caractère de plus en plus amer, voire violent de Gauguin, pendant les dernières années de sa vie. Années pendant lesquelles il peint probablement nombre de ses plus belles toiles (dont ma préférée : « Le Sorcier d'Hiva Oa » (ou Le Marquisien à la cape rouge), (1902), Musée des beaux-arts de Liège).
    Ici, dans cette biographie, au graphisme qui bizarrement m’a évoqué Bernard Buffet, ou pire celui d’Annabel, il n’est rien caché des turpitudes, certains diront des actes de bravoure, de celui qui avait tout quitté pour l’amour de la peinture. Être artiste n’est pas un choix de métier, ni de profession, mais bien un choix de vie. Et pour cela, Gauguin a sa place au Panthéon des Grands Peintres.

  • add_box
    Couverture du livre « Thoreau ; la vie sublime » de A. Dan et Maximilien Le Roy aux éditions Lombard

    Olivier Pirou sur Thoreau ; la vie sublime de A. Dan - Maximilien Le Roy

    Vie et mort du philosophe américain du 19e, libertaire ou anarchiste, un des chantres de la désobéissance civile, en lutte farouche contre l'esclavage. Un bon fond, par contre je reste sur ma faim au niveau graphique...

    Vie et mort du philosophe américain du 19e, libertaire ou anarchiste, un des chantres de la désobéissance civile, en lutte farouche contre l'esclavage. Un bon fond, par contre je reste sur ma faim au niveau graphique...

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !