Max Gallo

Max Gallo
Agrégé d'histoire, docteur ès lettres, longtemps enseignant, Max Gallo a toujours mené de front une ½uvre d'historien, d'essayiste et de romancier. Il n'exerce plus de fonction politique depuis plusieurs années et se consacre tout entier à l'écriture. Il a été élu à l'Académie française le 31 mai... Voir plus
Agrégé d'histoire, docteur ès lettres, longtemps enseignant, Max Gallo a toujours mené de front une ½uvre d'historien, d'essayiste et de romancier. Il n'exerce plus de fonction politique depuis plusieurs années et se consacre tout entier à l'écriture. Il a été élu à l'Académie française le 31 mai 2007, au fauteuil du philosophe Jean-François Revel.

Avis (46)

  • Couverture du livre « L'oubli est la ruse du diable » de Max Gallo aux éditions Pocket

    Bill sur L'oubli est la ruse du diable de Max Gallo

    Le titre de cette autobiographie est issu de la citation de Rigord, moine de l'Abbaye de saint Denis en 1207 : "Ne meurent et ne vont en enfer que ceux dont on ne se souvient plus. L'oubli est la ruse du diable"

    Max Gallo nous raconte sa vie, insistant sur ses années d'apprentissage niçoises,...
    Voir plus

    Le titre de cette autobiographie est issu de la citation de Rigord, moine de l'Abbaye de saint Denis en 1207 : "Ne meurent et ne vont en enfer que ceux dont on ne se souvient plus. L'oubli est la ruse du diable"

    Max Gallo nous raconte sa vie, insistant sur ses années d'apprentissage niçoises, fils de Jé, homme-à-tou-faire d'une banque italienne et de Mafalda mère au foyer.

    Enfance, entre une mère et une grand-mère couvant ce fils unique, marquée par les sorties avec son père et ses amis émigrés comme lui, communistes ou sympathisants dans ces années de montée des fascismes, préludes à la seconde guerre mondiale (il est né en 1932).

    Adolescent, préparant le CAP d'ajusteur mais rêvant du lycée ... et réussissant un bac technique, mais devant travailler il poursuivra seul des études d'histoire ...

    Une vie multiple, professeur, éditeur, député, ministre mais une vie à jamais marquée par le suicide de Mathilde, sa fille adolescente ...

    Une autobiographie qui donne à lire des pans plus secrets de la vie d'un auteur qui a marqué ma vie ...

  • Couverture du livre « Louis XIV t.1 ; le Roi-Soleil » de Max Gallo aux éditions Pocket

    Justine LABOULAIS sur Louis XIV t.1 ; le Roi-Soleil de Max Gallo

    Une bonne lecture pour comprendre et découvrir simplement la vie de ce roi, tout du moin, les débuts de son règne. La suite dans le tome n°2...

    Une bonne lecture pour comprendre et découvrir simplement la vie de ce roi, tout du moin, les débuts de son règne. La suite dans le tome n°2...

  • Couverture du livre « Henri IV, un roi français » de Max Gallo aux éditions Xo

    Florel Tu sais pas sur Henri IV, un roi français de Max Gallo

    Cette fois-ci c'est au tour du roi concorde Henri IV à qui Max Gallo dédie ce livre. Portait simple, sans fioriture, peut-être un peu plat, ce livre est une bonne approche à celui qui ne connaît pas ce roi car pour les autres rien de vraiment neuf.
    Je dis "vraiment", car en ce qui concerne le...
    Voir plus

    Cette fois-ci c'est au tour du roi concorde Henri IV à qui Max Gallo dédie ce livre. Portait simple, sans fioriture, peut-être un peu plat, ce livre est une bonne approche à celui qui ne connaît pas ce roi car pour les autres rien de vraiment neuf.
    Je dis "vraiment", car en ce qui concerne le portrait psychologique j'avoue que c'était assez nouveau pour moi vu que je n'envisage jamais entièrement un roi sous le jour psychologique. Bien que certaines choses soient assez évidentes comme par exemple les ravages psychologiques suite à la Saint Barthélemy qui conduiront la politique de ce roi à une tentative de paix, d'autres plus intimes m'effleuraient pas spécialement. D'ailleurs je ne sais pas trop quelle importance leur accorder.

    Au delà-de tout cela je n'ai pas grand chose à dire sur ce bon roi Henri IV, on retrouve ici son amour des femmes, son humanité, sa politique. En revanche sur l'homme aux racines béarnaises là je serais plus bavarde. En effet, si le roi ne m'était pas inconnu, je suis plutôt contente de cette lecture car j'ai appris beaucoup sur son enfance. De son premier "baptême" un peu particulier à son enfance à la cour de France, en passant par l'éducation de sa mère intransigeante sur son éducation calviniste, je suis allée de découverte en découverte. Et ce que j'ai découvert m'a rendu ce roi très sympathique ; ce n'est pas l'enfance dorée, sans contact avec le peuple de son petit fils Louis XIV ! Non Henri IV venait presque du peuple ! En tout cas pour moi.

    Mais l'auteur ne reste pas que autour de Henri IV, en effet aborder ce roi c'est forcément aborder la vie de son assassin Ravaillac. C'est ce que fait rapidement Max Gallo en nous faisant découvrir sa vie un peu incertaine (un jour à Angoulême un autre à Paris), mendiante, sans attache réelle et le portrait troublé d'un illuminé qui sera rejeté plus d'une fois par divers ordres religieux. Je précise que l'auteur n'ira pas plus loin que ce qui est admis, ici point de complot où Ravaillac serait un jouet. Là Ravaillac a agi seul au nom de Dieu et les raisons sont rappelées dans ces pages.

    Dernier atout de ce livre, les photos de tableaux, de gravures, qui accompagnent ce livre en son milieu. Permettant de mettre un visage sur une personne ou de visualiser une scène et étant accompagner de petite légende, ces images complètent à merveille cet ouvrage.

    En conclusion, c'était une lecture rapide, pas forcément palpitante (souvent avec Max Gallo) mais toujours très intéressante qui permet la découverte et le rafraîchissement de la mémoire. Bref, un bon livre pas abêtissant pour deux sous.



    http://voyagelivresque.canalblog.com/archives/2017/01/19/34822846.html

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !