Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Maurice Leblanc

Maurice Leblanc
Maurice Leblanc (1864-1941) est l'auteur de nombreux romans policiers et d'aventures, il est le créateur du célèbre personnage d'Arsène Lupin, le gentleman-cambrioleur. En 1905, Pierre Lafitte, directeur du mensuel Je sais tout, lui commande une nouvelle qui s'intitulera : L'Arrestation d'Ar... Voir plus
Maurice Leblanc (1864-1941) est l'auteur de nombreux romans policiers et d'aventures, il est le créateur du célèbre personnage d'Arsène Lupin, le gentleman-cambrioleur. En 1905, Pierre Lafitte, directeur du mensuel Je sais tout, lui commande une nouvelle qui s'intitulera : L'Arrestation d'Arsène Lupin. Deux ans plus tard, Arsène Lupin est publié en livre. En 1912, Maurice Leblanc est reconnu par ses pairs et est décoré de la Légion d'honneur. Puis, la guerre éclate en 1914 et tous les écrivains voient leurs publications se réduire. Durant cette période de troubles, Marcel Leblanc écrit des chefsd'oeuvre comme L'île aux trente cercueils ou encore Le triangle d'or. Dès 1919, les studios d'Hollywood achètent des droits pour porter à l'écran les aventures d'Arsène Lupin. Leblanc s'éteint en 1941 à l'âge de 77 ans.

Avis sur cet auteur (41)

  • add_box
    Couverture du livre « Le Cabochon d'émeraude » de Maurice Leblanc aux éditions

    Geraldine Dumouchel sur Le Cabochon d'émeraude de Maurice Leblanc

    Olga nous raconte son "entrevu" avec Arsène et explique qu'il ne l'a pas volé mais lui a rendu service !
    elle relate sa séance de piano avec le fils du banquier. Elle perd sa bague durant la "représentation" mais n'y porte pas plus attention que cela au grand désarroi de Maxime.
    après veine...
    Voir plus

    Olga nous raconte son "entrevu" avec Arsène et explique qu'il ne l'a pas volé mais lui a rendu service !
    elle relate sa séance de piano avec le fils du banquier. Elle perd sa bague durant la "représentation" mais n'y porte pas plus attention que cela au grand désarroi de Maxime.
    après veine recherche elle appelle l'agence Barnett....Le baron d'Enneris retrouvera-t-il l'émeraude ?

    Petite histoire bien sympathique

  • add_box
    Couverture du livre « Contes » de Maurice Leblanc aux éditions Bibebook

    Bernard Viallet sur Contes de Maurice Leblanc

    Lors de son passage en conseil de révision, Charles Ramel a la mauvaise surprise de se retrouver dans le plus simple appareil face à Paul Brancourt, l'amant de sa femme... François Herledent est un personnage falot, transparent qui n'intéresse personne et qui se voit comme un objet inutile et...
    Voir plus

    Lors de son passage en conseil de révision, Charles Ramel a la mauvaise surprise de se retrouver dans le plus simple appareil face à Paul Brancourt, l'amant de sa femme... François Herledent est un personnage falot, transparent qui n'intéresse personne et qui se voit comme un objet inutile et sans valeur. Devenu veuf, il se retire à la campagne où il n'est toujours rien... L'abbé Gallois dépose régulièrement de l'argent à la banque et en retire autant dans les semaines et les mois qui suivent... Deux vieux garçons, Auguste et Joseph Jumelin vivent sous le même toit. Gros et gras, Auguste est actif et travailleur. Sec et maigre, Joseph reste à la maison pour tenir le ménage. Le premier est libre penseur, le second catholique pratiquant... Un pauvre bougre de cambrioleur est surpris en flagrant délit dans un appartement dont le propriétaire vient de se suicider... Le poète Marescaux et le philosophe Chancerel n'ont pas obtenu le succès littéraire qu'ils espéraient. Ils sont amis et découvrent qu'ils aiment la même femme mais sous des aspects différents...
    Ce recueil comporte 19 textes qui sont plus des nouvelles que des contes à proprement parler. Magnifiquement écrits, d'une concision et d'une efficacité remarquable, ils font penser immanquablement aux nouvelles de Guy de Maupassant tant la maîtrise stylistique et l'inspiration en sont proches. Même réalisme, même sens du détail révélateur et surtout même pessimisme sur la condition humaine. Là s'arrête la ressemblance car le lecteur trouvera un peu moins de fantastique chez Leblanc et nettement plus de policier. Plusieurs nouvelles traitent d'assassinats, de suicides et autres crimes de sang souvent étranges et surprenants, ce qui est tout à fait normal sous la plume du père d'Arsène Lupin. Ces textes publiés d'abord dans des journaux (entre 1892 et 1897) n'ont pas pris une ride. Encore aujourd'hui, on peut donc les lire avec grand plaisir.

  • add_box
    Couverture du livre « L'aiguille creuse » de Maurice Leblanc aux éditions Gallimard

    Gérald LO sur L'aiguille creuse de Maurice Leblanc

    Arsène Lupin, dans cet épisode, manigance un cambriolage pour récupérer des toiles. Touché par un coup de feu tiré par une jeune femme alors qu'il s'enfuyait. Les recherches ne donnent rien malheureusement. Mais un jeune homme, Isidore Beautrelet, un être intelligent, découvre comment Arsène...
    Voir plus

    Arsène Lupin, dans cet épisode, manigance un cambriolage pour récupérer des toiles. Touché par un coup de feu tiré par une jeune femme alors qu'il s'enfuyait. Les recherches ne donnent rien malheureusement. Mais un jeune homme, Isidore Beautrelet, un être intelligent, découvre comment Arsène Lupin vint à s'enfuir. S'engage alors un vrai combat entre les deux hommes.

    Ce roman d'Arsène Lupin est une confrontation entre le héros cambrioleur et un adolescent talentueux. Arsène Lupin qui ose tout et réussit ce qu'il entreprend face à un gamin sans expérience sachant utiliser sa tête. On pourrait presque penser qu'Isidore Beautrelet pourrait devenir le futur Arsène Lupin.

    Avec une écriture très fluide et facile, Maurice Leblanc propose ici de nouvelles aventures de ce gentleman cambrioleur, mais cette fois-ci le personnage principal ou plutôt le héros, n'est pas Lupin, mais un adolescent qui possède une grande intelligence au point d'arriver à contrer les plans du voyou. Faire ressortir les qualités de Lupin en ne les traitant que par procuration avec un personnage différent est une astuce de l'auteur ingénieuse.

    L'histoire quant à elle démarre sur une enquête et prend une tournure complètement différente qui lui donne plus de profondeurs et laisse le temps au lecteur de faire connaissance avec les personnages.

    Un classique qui ravira les amoureux d'Arsène Lupin.

  • add_box
    Couverture du livre « 813 ; les trois crimes d'Arsène Lupin » de Maurice Leblanc aux éditions Lgf

    Gérald LO sur 813 ; les trois crimes d'Arsène Lupin de Maurice Leblanc

    Dans cette deuxième partie du roman 813, Arsène Lupin est en prison. Il orchestre son évasion en utilisant tous les moyens possibles pour arriver à ses fins, jusqu’à tenir un complot d’ampleur internationale.

    Dans le précédent épisode, Arsène Lupin s’était accaparé le devant de la scène grâce...
    Voir plus

    Dans cette deuxième partie du roman 813, Arsène Lupin est en prison. Il orchestre son évasion en utilisant tous les moyens possibles pour arriver à ses fins, jusqu’à tenir un complot d’ampleur internationale.

    Dans le précédent épisode, Arsène Lupin s’était accaparé le devant de la scène grâce à ses multiples identités. Le dénouement avait été spectaculaire. Mais dans cet partie, l’action fait place à la réflexion. Malheureusement, nous ne connaissons pas toutes les cartes qu’il a en main, jusqu’à ce qu’il les pose sur la table, ce qui est assez décevant et déroutant. Il arrive à mettre une certaine pression sur des personnages politiques importants tout en restant assis au fond de sa cellule. J’ai trouvé que cela manquait de crédibilité.

    Heureusement, l’écriture de Maurice Blanc reste facile, fluide, presque simple. Le récit se déroule tranquillement sans accroche, et sans intrigue irrésistible, prête à être dénouer par le lecteur, il se lit donc, mais avec une certaine déception quant aux attentes qu'il se fait. Mais certaines révélations sont percutantes.

    Ce roman sera une déception pour ceux qui souhaitent découvrir le gentleman cambrioleur, mais l'écriture de l'auteur permet tout de même de passer un agréable moment de lecture. Pour les autres, ceux qui connaissent, ce roman pourrait venir clore la grande épopée d'Arsène Lupin.