Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Maurice Leblanc

Maurice Leblanc
Maurice Leblanc (1864-1941) est l'auteur de nombreux romans policiers et d'aventures, il est le créateur du célèbre personnage d'Arsène Lupin, le gentleman-cambrioleur. En 1905, Pierre Lafitte, directeur du mensuel Je sais tout, lui commande une nouvelle qui s'intitulera : L'Arrestation d'Ar... Voir plus
Maurice Leblanc (1864-1941) est l'auteur de nombreux romans policiers et d'aventures, il est le créateur du célèbre personnage d'Arsène Lupin, le gentleman-cambrioleur. En 1905, Pierre Lafitte, directeur du mensuel Je sais tout, lui commande une nouvelle qui s'intitulera : L'Arrestation d'Arsène Lupin. Deux ans plus tard, Arsène Lupin est publié en livre. En 1912, Maurice Leblanc est reconnu par ses pairs et est décoré de la Légion d'honneur. Puis, la guerre éclate en 1914 et tous les écrivains voient leurs publications se réduire. Durant cette période de troubles, Marcel Leblanc écrit des chefsd'oeuvre comme L'île aux trente cercueils ou encore Le triangle d'or. Dès 1919, les studios d'Hollywood achètent des droits pour porter à l'écran les aventures d'Arsène Lupin. Leblanc s'éteint en 1941 à l'âge de 77 ans.

Avis sur cet auteur (42)

  • add_box
    Couverture du livre « 813 ; les trois crimes d'Arsène Lupin » de Maurice Leblanc aux éditions Lgf

    Gérald LO sur 813 ; les trois crimes d'Arsène Lupin de Maurice Leblanc

    Dans cette deuxième partie du roman 813, Arsène Lupin est en prison. Il orchestre son évasion en utilisant tous les moyens possibles pour arriver à ses fins, jusqu’à tenir un complot d’ampleur internationale.

    Dans le précédent épisode, Arsène Lupin s’était accaparé le devant de la scène grâce...
    Voir plus

    Dans cette deuxième partie du roman 813, Arsène Lupin est en prison. Il orchestre son évasion en utilisant tous les moyens possibles pour arriver à ses fins, jusqu’à tenir un complot d’ampleur internationale.

    Dans le précédent épisode, Arsène Lupin s’était accaparé le devant de la scène grâce à ses multiples identités. Le dénouement avait été spectaculaire. Mais dans cet partie, l’action fait place à la réflexion. Malheureusement, nous ne connaissons pas toutes les cartes qu’il a en main, jusqu’à ce qu’il les pose sur la table, ce qui est assez décevant et déroutant. Il arrive à mettre une certaine pression sur des personnages politiques importants tout en restant assis au fond de sa cellule. J’ai trouvé que cela manquait de crédibilité.

    Heureusement, l’écriture de Maurice Blanc reste facile, fluide, presque simple. Le récit se déroule tranquillement sans accroche, et sans intrigue irrésistible, prête à être dénouer par le lecteur, il se lit donc, mais avec une certaine déception quant aux attentes qu'il se fait. Mais certaines révélations sont percutantes.

    Ce roman sera une déception pour ceux qui souhaitent découvrir le gentleman cambrioleur, mais l'écriture de l'auteur permet tout de même de passer un agréable moment de lecture. Pour les autres, ceux qui connaissent, ce roman pourrait venir clore la grande épopée d'Arsène Lupin.

  • add_box
    Couverture du livre « 813 - La Double Vie D'Arsene Lupin » de Maurice Leblanc aux éditions Hachette Jeunesse

    Gérald LO sur 813 - La Double Vie D'Arsene Lupin de Maurice Leblanc

    Dans ce roman fait de deux parties, nous retrouvons le héros légendaire créé par Maurice Blanc, Arsène Lupin, le voleur gentleman.
    Dans la première partie, nous assistons au meurtre de M. Kesselbach, un riche entrepreneur, qui recherche un certain M. Leduc. Arsène Lupin revient après quatre ans...
    Voir plus

    Dans ce roman fait de deux parties, nous retrouvons le héros légendaire créé par Maurice Blanc, Arsène Lupin, le voleur gentleman.
    Dans la première partie, nous assistons au meurtre de M. Kesselbach, un riche entrepreneur, qui recherche un certain M. Leduc. Arsène Lupin revient après quatre ans d'absence pour le détrousser d'un coffre déposé en banque, mais après son départ, M. Kesselbach est assassiné. Tous les soupçons se retournent contre Arsène Lupin, mais le commissaire de police, M. Lenormand, ne pense pas à sa culpabilité. Le mystère reste entier et que signifie ce chiffre écrit sur une carte, 813.
    Bien que l’œuvre de Maurice Blanc soit extrêmement connu, j'avoue ne jamais avoir lu l'un de ses romans, jusqu'à maintenant. Son écriture est très fluide, sans accroc, parfois très, ou plutôt trop simple. J'imagine facilement que ses romans s'adressent plus à un jeune public même si les adultes se prendront au jeu. Arsène Lupin n'apparaît pas souvent et nous suivons principalement l'enquête de M. Lenormand qui le traque. Finalement, dans ce roman, nous faisons connaissance avec l'esprit logique de l'enquêteur et sa détermination.
    Le dénouement de ce roman est ahurissant. Sa lecture facile vous permettra de le finir rapidement et de découvrir les tenants et les aboutissants du complot organisé par Arsène Lupin, ce personnage mythique.
    Un très bon roman mais je ne le conseillerai pas pour faire la connaissance d'Arsène Lupin.

  • add_box
    Couverture du livre « Arsène Lupin ; la femme aux deux sourires » de Maurice Leblanc aux éditions Lgf

    Nathalie Tevenin sur Arsène Lupin ; la femme aux deux sourires de Maurice Leblanc

    toujours un régal de retrouver Lupin mais celui-ci est un peu un cran en-dessous des autres mais toujours agréable a lire

    toujours un régal de retrouver Lupin mais celui-ci est un peu un cran en-dessous des autres mais toujours agréable a lire

  • add_box
    Couverture du livre « L'aiguille creuse » de Maurice Leblanc aux éditions Gallimard

    Christine CHouquet sur L'aiguille creuse de Maurice Leblanc

    Voilà un livre lu et relu, palpitant, passionnant, étonnant. J'adore Maurice Leblanc. Il parvient à faire rêver !

    Voilà un livre lu et relu, palpitant, passionnant, étonnant. J'adore Maurice Leblanc. Il parvient à faire rêver !

Ils suivent Maurice Leblanc

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !