Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Mathilde Domecq

Mathilde Domecq
Née à Marseille en 1982, Mathilde Domecq suit des études en arts appliqués au lycée Marie-Curie et fait partie de l'association Marseil'BD (avec Jean-Louis Mourier et Herlé). Puis direction Strasbourg où elle rejoint les Arts Décoratifs, dont elle sort diplômée de l'atelier d'illustration de Clau... Voir plus
Née à Marseille en 1982, Mathilde Domecq suit des études en arts appliqués au lycée Marie-Curie et fait partie de l'association Marseil'BD (avec Jean-Louis Mourier et Herlé). Puis direction Strasbourg où elle rejoint les Arts Décoratifs, dont elle sort diplômée de l'atelier d'illustration de Claude Lapointe en 2005. Elle rejoint la bande à Tchô ! en 2006. C'est en janvier 2008 qu'avec une dizaine d'auteurs Montpelliérains elle participe à la création de l'Atelier Satellites.  

Avis sur cet auteur (1)

  • add_box
    Couverture du livre « Paola Crusoé T.1 ; naufragée » de Mathilde Domecq aux éditions Glenat

    HUBRIS LIBRIS sur Paola Crusoé T.1 ; naufragée de Mathilde Domecq

    https://hubris-libris.blogspot.com/2018/05/paola-crusoe-mathilde-domecq.html

    Paola. Gamine à la chevelure feu. Aventurière égarée sur une île, échouée d’une croisière avec son père, son frère et la petite dernière. De premier abord, l’île fourmille de dangers, semble masquer la mort à chacun...
    Voir plus

    https://hubris-libris.blogspot.com/2018/05/paola-crusoe-mathilde-domecq.html

    Paola. Gamine à la chevelure feu. Aventurière égarée sur une île, échouée d’une croisière avec son père, son frère et la petite dernière. De premier abord, l’île fourmille de dangers, semble masquer la mort à chacun recoin de grain de sable. Hostilité que Paola ne semble pas percevoir, avance, va au devant et accumule les péripéties au contraire de son frère qui se cloitre à sa peur. Le début mélange amusement et crainte, fait osciller le lecteur entre deux émotions.

    Apprendre à vivre sur une autre terre.
    Loin de chez soi.
    Réapprendre le terme de famille.

    C’est bien la famille qui se place au cœur de cette bd. Famille disloquée à cause du naufrage, c’est au père de s’imposer, de ne plus avoir à composer avec son épouse. Savoir palier à l’absence, réorganiser la famille. Doit-on dire la vérité aux enfants ? L’impossible retour ? La question se mure au silence mais ils ont compris, saisi que la mère restera une figure lointaine, consignée au passé. Une maman non présente lors du voyage. Quelques planches s’immiscent dans la vie de cette femme, éloignée, esseulée, qui n’a aucune nouvelle. Des mois s’écoulent, et rien. Ses amis supposent tous la mort du conjoint et enfants. Pas elle. Volonté combative de retrouver les siens, persuadée que leur vie n’est pas achevée.

    Planches en couleurs.
    Si le choix graphique du dessin n’est pas dans mes amours premiers (cette impression que le dessin est juste numérique, alors que j’apprécie de deviner le crayon), j’en reconnais la vivacité des couleurs, le déploiement des expressions des différents personnages.

    Une bd pour les petits aventuriers.
    Des péripéties qui ne font que commencer.

Thèmes en lien avec Mathilde Domecq

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !