Mathieu Menegaux

Mathieu Menegaux

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (80)

  • add_box
    Couverture du livre « Disparaître » de Mathieu Menegaux aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Bernard Letellier sur Disparaître de Mathieu Menegaux

    Dès le début, le ton est donné. Deux morts. Une jeune fille suicidée apr défenestration et un cadavre retrouvé noyé dans la mer, cadavre impossible à identifier. Deux vies parallèles. Y a-t-il un lien entre ces deux cadavres ? C'est ce que devra résoudre la capitaine Balansart en charge de...
    Voir plus

    Dès le début, le ton est donné. Deux morts. Une jeune fille suicidée apr défenestration et un cadavre retrouvé noyé dans la mer, cadavre impossible à identifier. Deux vies parallèles. Y a-t-il un lien entre ces deux cadavres ? C'est ce que devra résoudre la capitaine Balansart en charge de l'enquête. Un roman prenant qui se laisse lire sans longueur, alternant les deux enquêtes.

  • add_box
    Couverture du livre « Un fils parfait » de Mathieu Menegaux aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Manonlitaussi sur Un fils parfait de Mathieu Menegaux

    Je ne connaissais pas du tout le résumé ni le sujet de ce livre, aussi quand j'ai rencontré l'auteur à Saint Maur en poche j'ai pris ce livre plutôt que je me suis tue histoire de viol en me disant qu'il serait moins dur. Je comprends pourquoi l'auteur a eu un moment d'hésitation quand je lui ai...
    Voir plus

    Je ne connaissais pas du tout le résumé ni le sujet de ce livre, aussi quand j'ai rencontré l'auteur à Saint Maur en poche j'ai pris ce livre plutôt que je me suis tue histoire de viol en me disant qu'il serait moins dur. Je comprends pourquoi l'auteur a eu un moment d'hésitation quand je lui ai expliqué mon choix. À la révélation du sujet c'est mon corps qui a réagit à l'histoire. Une douche froide, je suis restée scotchée face à la panique de cette femme. Je ne dévoilerai pas l'histoire mais c'est avec un rythme effréné que Mathieu Menegaux nous embarque dans une histoire de couple, au premier abord, parfait.
    Daphné perd tout repère alors qu'elle avait sa vie parfaite et qu'elle était en pleine ascension professionnelle et ce en quelques minutes. Tout va alors très vite pour elle. Elle doit prendre des décisions mais en subira aussi les conséquences face à un système judiciaire que son mari connaît mieux qu'elle.
    J'ai adoré tout ce système judiciaire si bien décrit, les notions juridiques décortiquées, pour relever les absurdités et ce que cela peut donner.

  • add_box
    Couverture du livre « Je me suis tue » de Mathieu Menegaux aux éditions Points

    Cécile sur Je me suis tue de Mathieu Menegaux

    En rentrant d'une soirée chez des amis, Claire, 40 ans, est agressée par un clochard et violée. Elle ne résiste pas beaucoup, "la passivité" lui saute dessus.
    Une fois rentrée chez elle, elle fait un choix aussi rapide qu'irréfléchi, elle décide qu'il ne s'est rien passé. Elle ne sera pas une...
    Voir plus

    En rentrant d'une soirée chez des amis, Claire, 40 ans, est agressée par un clochard et violée. Elle ne résiste pas beaucoup, "la passivité" lui saute dessus.
    Une fois rentrée chez elle, elle fait un choix aussi rapide qu'irréfléchi, elle décide qu'il ne s'est rien passé. Elle ne sera pas une victime, elle ne sera pas réduite à ce viol, elle continuera à vivre normalement.
    Mais bien entendu, le traumatisme refera surface à un moment ou à un autre et il faudra l'affronter.

    Ce court roman m'a été conseillé par mon amie Sabrina, il fait partie de ses dix romans français favoris. Et en effet, le texte, pour être court, n'en est pas moins percutant et émouvant. Mathieu Menegaux se met dans la peau d'une femme, sans qu'à aucun moment, cela ne sonne faux.
    L'écriture est sensible, parlante, prenante.

    Comme je l'ai comprise Claire, comme j'ai entendu son appel à l'aide ! Mais bien évidemment, autour d'elle, personne n'a pu voir son désespoir, sa souffrance, tellement elle les avait bien enfouis.

    Mathieu Menegaux raconte avec beaucoup d'intensité la descente aux enfers de cette femme blessée, qui a voulu créer un miracle. Mais même l'indicible ne disparaît pas parce qu'on se tait.

  • add_box
    Couverture du livre « Disparaître » de Mathieu Menegaux aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Joëlle Guinard sur Disparaître de Mathieu Menegaux

    http://leslivresdejoelle.blogspot.com/2020/01/disparaitre-de-mathieu-menegeaux.html

    Une jeune femme met fin à ses jours en se défenestrant de son appartement du XVIIIème arrondissement à Paris.

    Un homme est retrouvé noyé sur une plage de Cap Ferrat, les extrémités de ses dix doigts...
    Voir plus

    http://leslivresdejoelle.blogspot.com/2020/01/disparaitre-de-mathieu-menegeaux.html

    Une jeune femme met fin à ses jours en se défenestrant de son appartement du XVIIIème arrondissement à Paris.

    Un homme est retrouvé noyé sur une plage de Cap Ferrat, les extrémités de ses dix doigts brûlées rendent son identification impossible. Il semble qu'il se soit noyé quelques mois plus tôt et que son corps ne vienne que d'être rejeté. S'agit-il d'un homicide ou d'un suicide ?

    Quel est le lien entre ces deux morts ?

    Grondin, capitaine de Police à Nice, découvre que le noyé se cachait sous la fausse identité d'Arthur Miller, il va falloir toute la tenacité de ce policier pour découvrir qui était cet homme.

    Mathieu Ménegaux nous livre ici un roman très différent de ses précédents dans lesquels il utilisait les mêmes ressorts narratifs. Ce nouveau roman est une lecture efficace. Une lecture très facile à glisser entre deux lectures plus exigeantes. Malheureusement l'écriture plate, l'histoire d'une grande banalité et sans surprise n'ont pas réussi à me captiver. Le dénouement est complètement prévisible, les personnages caricaturaux et pleins de bons sentiments.
    J'ai eu un véritable coup de cœur pour le premier roman de Mathieu Ménegaux, les suivants m'ont plu à des degrés variables sans jamais me décevoir comme celui-ci. A ranger dans la catégorie "vite lu/vite oublié" mais je suis certaine qu'il plaira à d'autres.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !