Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Mathieu Guibe

Mathieu Guibe
Mathieu Guibé, né à Poissy (78), est un jeune docteur en éthologie. Enfant nourri aux contes de fées, il s'évade du monde rigoureux des blouses blanches pour proposer des escapades dans des univers issus de son imagination. Dans son premier roman, un récit sombre et intense intitulé Atalan, chron... Voir plus
Mathieu Guibé, né à Poissy (78), est un jeune docteur en éthologie. Enfant nourri aux contes de fées, il s'évade du monde rigoureux des blouses blanches pour proposer des escapades dans des univers issus de son imagination. Dans son premier roman, un récit sombre et intense intitulé Atalan, chroniques d'un ange déchu (2008), il réinvente la guerre séculaire entre anges et démons. Il s'est depuis essayé à la scénarisation de manga, notamment pour Pity, conte moderne parlant d'un adolescent qui peut prédire les tragédies à venir mais dont la faculté devient bientôt malédiction lorsque ses proches le rejettent. Il a plus récemment publié le recueil de nouvelles Germ-in-es[SENS]ce. Toujours teintées d'une légère fantaisie parfois subtile, ces six histoires, dont l'une récompensée par le prix Odette Massfelder en 2008, ont pour thème commun la quête de soi.

Avis sur cet auteur (12)

  • add_box
    Couverture du livre « Elvira Time t.4 ; the end of time » de Mathieu Guibe aux éditions Chat Noir

    Mathilde Guillaume sur Elvira Time t.4 ; the end of time de Mathieu Guibe

    Les vampires n’ont qu’à bien se tenir, Elvira et son gang sont là pour les (empaler – décapiter – immoler – autre (biffez les mentions inutiles)). Une ambiance plus sombre, mélancolique, mais qui garde son côté humour noir et déjanté. L’auteur n’est une nouvelle fois pas tendre avec ses...
    Voir plus

    Les vampires n’ont qu’à bien se tenir, Elvira et son gang sont là pour les (empaler – décapiter – immoler – autre (biffez les mentions inutiles)). Une ambiance plus sombre, mélancolique, mais qui garde son côté humour noir et déjanté. L’auteur n’est une nouvelle fois pas tendre avec ses personnages, mais ce n’est que pour mieux leur dire au revoir. Un très beau final, très touchant, pour la saga Elvira Time !

    En savoir plus sur : https://livraisonslitteraires.wordpress.com/2020/12/20/elvira-time-tome-4-the-end-of-time/

  • add_box
    Couverture du livre « Run away » de Mathieu Guibe et Sinath aux éditions Akata

    Emilie Nicolas sur Run away de Mathieu Guibe - Sinath

    Je referme ce livre un peu déçue même si cela reste une assez bonne lecture.

    On découvre une romance qui est jolie et sympathique à lire. Les deux personnages que nous rencontrons, sont deux lycéens très différents l’un de l’autre. Quand Lance est plutôt solitaire et renfermé, Vicky est plus...
    Voir plus

    Je referme ce livre un peu déçue même si cela reste une assez bonne lecture.

    On découvre une romance qui est jolie et sympathique à lire. Les deux personnages que nous rencontrons, sont deux lycéens très différents l’un de l’autre. Quand Lance est plutôt solitaire et renfermé, Vicky est plus chaleureuse et va plus vers les autres. Deux opposés. Les personnages étaient sympathiques et intéressants mais il leur manquait de la profondeur. De plus, le fait que je ne sois pas surprise, m’a laissé sur ma faim, les personnages sont prévisibles.

    Une chose que j’ai plutôt bien aimé c’est l’évolution que l’on voit apparaître chez Lance. Lui qui fuyait sans cesse pour ne rien affronter, un esprit à vif et torturé de bien des manières, il va changer avec Vicky et ce qu’elle va provoquer.

    Ce qui m’a en parti déçu, c’est le manque de profondeur. Les émotions manquent de profondeurs et d’intensités. L’intrigue et les événements étaient prévisibles mais l’ensemble était un peu trop classique selon moi.

    L’écriture est agréable à lire, c’est fluide et ça lit facilement et vite. C’était agréable de voir les quelques illustrations présentes dans ce livre. On retrouve bien les codes du shojo.

    En bref, je m’attendais tout de même à un peu plus, je referme ce livre un brin déçue. La lecture est sympa malgré tout et la romance jolie.

    - Emy de LadiesColocBlog

  • add_box
    Couverture du livre « Elvira time t.1 ; dead time » de Mathieu Guibe et Elodie Marze aux éditions Chat Noir

    Les livres de Nancy sur Elvira time t.1 ; dead time de Mathieu Guibe - Elodie Marze

    Cela fait un petit moment que la saga Elvira Time me fait de l’œil d'une part pour les couvertures que je trouve splendides, son spitch et surtout par les très bons avis que j'ai pu lire.
    Je me suis enfin lancé dans la lecture du premier tome et j'ai tout simplement adoré.

    Le monde dans...
    Voir plus

    Cela fait un petit moment que la saga Elvira Time me fait de l’œil d'une part pour les couvertures que je trouve splendides, son spitch et surtout par les très bons avis que j'ai pu lire.
    Je me suis enfin lancé dans la lecture du premier tome et j'ai tout simplement adoré.

    Le monde dans lequel vit Elvira connaît l'existence des vampires et ils sont référencés par l'état. Le gouvernement paye des chasseurs de prime pour éliminer les vampires non déclarés.
    Elvira Time est une adolescente de 17 ans assez atypique et rebelle qui chasse les vampires comme son père avant elle.
    Alors qu'elle est plutôt solitaire, Elvira se retrouve à faire équipe avec Britany une adolescente douée pour le théâtre qu'elle a sauvé des crocs d'un vampire et de Ludwig, un geek de 12 ans, un vrai as de l'informatique. Elle est également accompagnée par le fantôme de son meilleur ami qu'elle seule peut voir.

    A la lecture de ce roman, on s'aperçoit rapidemment que l'auteur s'est fortement inspiré de Buffy contre les vampires. Une chasseuse de vampire ne manquant pas de répartie accompagnée de personnages secondaires hyper attachants très ressemblant au scooby gang. L'auteur glisse tout au long de ce premier tome de nombreuses références humoristiques à la pop culture des années 90/2000. (Vampire diairies, twilight, buffy contre les vampires...)
    Malgré toutes les références glissées par l'auteur, nous sommes loin des clichés habituels. Ici aucune romance avec un vampire et aucun vampire qui brille au soleil ou qui tombe en poussière, mais plutôt un auteur qui se sert des clichés pour tourner gentiment en dérision toutes ces séries vampiriques qui ont bercé mon adolescence.

    Avec ce premier tome, Mathieu Guibé nous propose une histoire addictive et très imagée qui pose les bases de cette saga. Entre tuerie vampirique et prophétie mystérieuse, ce premier tome ne manque pas d'action. L'intrigue en elle même est assez simple et les différents événements s'enchaînent très rapidement. Arrivé aux dernières pages, j'ai un peu regretté qu'il ne soit pas plus long. J'avais envie de découvrir plus amplement certains personnages et avoir plus de détails sur le mort du père d'Elvira ou celle de Jéricho.

    Pour les personnages, je le ais tout simplement adorés.
    Elvira est un personnage caustique qui manie le sarcasme à un haut niveau ce qui donne des dialogues à mourir de rire. Son caractère bien trempé et son sens de la répartie font d'elle un personnage vraiment très plaisant à suivre. Elvira est ce que l'on pourrait qualifier d'héroine badass. Elle est sans pitié envers les suceurs de sang. Elle ne s'attarde pas à leur faire la causette, mais préfère leur enfoncer directement un pieu bien pointu dans le cœur. Pourtant poser quelques questions avant de tuer les vampires aurait pu l'aider et lui éviter certains problème.
    Britany quant à elle est une jeune fille qui à première vue peu paraître nunuche mais qui se révèle être beaucoup plus que ça.
    Quant à Ludwig, c'est un ado geek dans toute sa splendeur, grand lecteur et collectionneur de comics et également un as en informatique.
    Et il y a Jéricho, le fantôme du meilleur ami d'Elvira qui reste assez mystérieux et j'espère le découvrir plus amplement dans les prochains tomes.

    J'ai adoré la plume et le style de Mathieu Guibé.
    Son univers est hyper intéressant et la mythologie des vampires qu'il a créé est assez surprenante. Sa plume est fluide, très légère et bourrée d'humour avec des dialogues ciselés. Au fil des pages, je me suis laissée prendre au jeu à découvrir les différentes références glissées par l'auteur.
    J'ai également beaucoup aimé les différentes illustrations d'Elodie Marze qui représentent les différents personnages. Je trouve que c'est un petit plus très agréable.

    En bref, un roman remplit de référence de culture pop et d'humour noir qui m'a fait passer un excellent moment. Je lirai très prochainement le second tome. Un roman que je recommande fortement si vous aimez les héroines badass qui ne manque pas de répartie et l'humour noir.

    Lien de ma chronique : https://les-livres-de-nancy.blogspot.com/2019/09/elvira-time-saison-1-dead-time-mathieu.html

  • add_box
    Couverture du livre « Ashes falling for the sky t.2 » de Mathieu Guibe et Nine Gorman aux éditions Albin Michel

    Mathilde Guillaume sur Ashes falling for the sky t.2 de Mathieu Guibe - Nine Gorman

    Comme la couverture le montre, un tome 2 est plutôt axé sur le personnage d’Ash : on plonge dans son passé pour découvrir ses blessures, qu’on avait pourtant déjà appris à aimer sans les connaître. Des personnages attachants, touchants, et surtout très humains. Une romance contemporaine pleine...
    Voir plus

    Comme la couverture le montre, un tome 2 est plutôt axé sur le personnage d’Ash : on plonge dans son passé pour découvrir ses blessures, qu’on avait pourtant déjà appris à aimer sans les connaître. Des personnages attachants, touchants, et surtout très humains. Une romance contemporaine pleine d’émotions qui m’a plusieurs fois fait verser une petite larme !

    En savoir plus sur : https://livraisonslitteraires.wordpress.com/2019/07/10/ashes-falling-for-the-sky-tome-2-sky-burning-down-to-ashes/