Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Martin Steffens

Martin Steffens
Martin Steffens né à Metz en 1977, est agrégé de philosophie et professeur en classes préparatoires. Conférencier, il est l'auteur de nombreux articles et de Petit Traité de la joie (2011), Vivre ensemble la fin du monde (2012), La Vie en bleu (2014), ainsi que d'études approfondies sur l'oeuvre ... Voir plus
Martin Steffens né à Metz en 1977, est agrégé de philosophie et professeur en classes préparatoires. Conférencier, il est l'auteur de nombreux articles et de Petit Traité de la joie (2011), Vivre ensemble la fin du monde (2012), La Vie en bleu (2014), ainsi que d'études approfondies sur l'oeuvre de Nietzsche ou l'itinéraire spirituel de Simone Weil.

Avis sur cet auteur (1)

  • add_box
    Couverture du livre « La vie en bleu » de Martin Steffens aux éditions Marabout

    Manika sur La vie en bleu de Martin Steffens

    Voilà à peu près toute la teneur de cet essai, oui la vie fait des bleus plus ou moins douloureux, mais elle nous rend plus forts, remplie nos journées de surprises et nous étonne chaque jour. Ceux sont aussi ces coups qui nous rendent plus humains, compatissants, ouverts si on les...
    Voir plus

    Voilà à peu près toute la teneur de cet essai, oui la vie fait des bleus plus ou moins douloureux, mais elle nous rend plus forts, remplie nos journées de surprises et nous étonne chaque jour. Ceux sont aussi ces coups qui nous rendent plus humains, compatissants, ouverts si on les accepte.

    Un livre plein d'optimisme qui booste et soutient, et qui tombait particulièrement bien dans ma vie ces jours ci, parce qu'il parle aussi d'amour et tellement joliment :

    "L'amour plein et véritable, signe à l'être aimé un chèque en blanc. Quand on dit "je t'aime" on introduit dans notre vie 'inconditionnel et l'absolu. On envoie paitre toutes les circonstances, toutes les conditions, tous les bémols qu'on pensait mettre à son amour. On en dit pas : "je t'aime les samedis matins", ou bien "je t'aime quand j'ai un peu bu, quand tu mets cette robe, ..."mais "je t'aime" tout court, tout simplement, absolument, c'est à dire, j'ouvre tout grand les bras à ce que tu es, je te promets de m'émerveiller toujours de ce que je n'ai pas prévu que tu serais, de te suivre dans tes détours et malgré toutes les chutes. Bref de me passionner pour l'aventure que tu es. Je t'aimerai jusque là."

    Mais il aborde aussi les thèmes de l'absence, de la mort, du deuil et du temps qui passe et qui nous laisse accepter sans effacer pour autant cette douleur.

    "Il faut se laisser prendre par cetteidée réconfortante : celle ou celui qu'on aime jusque dans son départ fut dans notre vie une si belle promesse de bonheur que quelque chose en nous sait qu'elle sera tenue. L'amour, le véritable amour, celui qui dit "je t'aime" n'a pas d'âge : il prête à l'être aimé une telle densité qu'on la sent capable de surmonter le néant"

    Il nous rappelle que la vie n'est faite que de petites pertes au quotidien, qu'il faut profiter de chaque instant, faire confiance aux autres et à la vie.

    Un document à mettre en toutes les mains, car il est bien écrit, clair, simple et imagé à la portée de tous.