Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Marie-Sabine Roger

Marie-Sabine Roger
Née en 1957 près de Bordeaux, Marie-Sabine Roger vit actuellement au Québec. Depuis quinze ans, elle se consacre entièrement à l'écriture. Auteur jeunesse important, avec plus d'une centaine de livres à son actif, elle accède à la notoriété en littérature générale avec La Tête en friche, publié e... Voir plus
Née en 1957 près de Bordeaux, Marie-Sabine Roger vit actuellement au Québec. Depuis quinze ans, elle se consacre entièrement à l'écriture. Auteur jeunesse important, avec plus d'une centaine de livres à son actif, elle accède à la notoriété en littérature générale avec La Tête en friche, publié en 2008 dans la brune, adapté au cinéma par Jean Becker, avec Gérard Depardieu dans le rôle principal (près de 100 000 exemplaires vendus).

Articles en lien avec Marie-Sabine Roger (1)

Avis sur cet auteur (99)

  • add_box
    Couverture du livre « Loin-Confins » de Marie-Sabine Roger aux éditions Rouergue

    Elizabeth Neef-Pianon sur Loin-Confins de Marie-Sabine Roger

    Encore une très belle histoire comme sait si bien en conter Marie-Sabine Roger.
    Loin-Confins c’est ce merveilleux pays imaginaire dont le père de Tanah est le roi.
    Jusqu’à l’âge de neuf ans, il l’entraîne dans cet archipel aux couleurs et aux noms époustouflants.
    La relation entre ce père pas...
    Voir plus

    Encore une très belle histoire comme sait si bien en conter Marie-Sabine Roger.
    Loin-Confins c’est ce merveilleux pays imaginaire dont le père de Tanah est le roi.
    Jusqu’à l’âge de neuf ans, il l’entraîne dans cet archipel aux couleurs et aux noms époustouflants.
    La relation entre ce père pas comme les autres et cette petite fille rêveuse et crédule est d’une force émotionnelle hors norme.
    Comme toujours, l’écriture est belle, le vocabulaire inventif.
    Un roman attachant pour faire vivre une enfant et un père tout aussi attachants.

  • add_box
    Couverture du livre « La théorie du chien perché » de Marie-Sabine Roger aux éditions Actes Sud

    T O sur La théorie du chien perché de Marie-Sabine Roger

    En cette rentrée littéraire 2020, j’ai eu un coup de cœur pour « Loins-Confins » de Marie-Sabine Roger.
    Ce qui fait que j’ai tout de suite récupéré ce livre lorsque je l’ai vu dans une boite à livre.
    Vite lu (112 pages), ce livre est constitué de 2 nouvelles. La 1ère est un discours...
    Voir plus

    En cette rentrée littéraire 2020, j’ai eu un coup de cœur pour « Loins-Confins » de Marie-Sabine Roger.
    Ce qui fait que j’ai tout de suite récupéré ce livre lorsque je l’ai vu dans une boite à livre.
    Vite lu (112 pages), ce livre est constitué de 2 nouvelles. La 1ère est un discours intérieur de Juliette, autiste qui m’a mis mal à l’aise. Les mots sont durs et Juliette n’est pas un personnage attachant. Etienne l’est un peu plus même si son récit reste assez glauque (il faut dire aussi que Juliette a bien plombé l’ambiance juste avant). Etienne est simple d’esprit et se retrouve seul chez lui au décès de sa vieille mère et la fuite de son frère. Son monde imaginaire est plus doux, non dénué de poésie. Heureusement le livre fini sur l’arrivée de son cousin Pierre qui,ayan tété alerté de sa situation, viendra le récupérer. Une happy end qui apportera une note d’humour finale, un peu de légèreté après tant de lourdeur.

  • add_box
    Couverture du livre « Loin-Confins » de Marie-Sabine Roger aux éditions Rouergue

    Lucette Weiler sur Loin-Confins de Marie-Sabine Roger

    Loin-Confins M.-S. Roger Impression finale. 29/30
    C’est l’histoire de l’amour fusionnel d’un père et de sa petite fille, amour qui se transformera mais durera tout au fil de leur vie
    Cette petite fille avait un père prodigieux,...
    Voir plus

    Loin-Confins M.-S. Roger Impression finale. 29/30
    C’est l’histoire de l’amour fusionnel d’un père et de sa petite fille, amour qui se transformera mais durera tout au fil de leur vie
    Cette petite fille avait un père prodigieux, fantasque, à l’imagination sans limites. Il inventait pour elle seule un monde magique, fabuleux, où ils s’évadaient tous les deux.
    A 9 ans, tout s’écroule. Ce père merveilleux n’était en fait qu’un pauvre homme malade, hors normes, « zinzin » « maboule », « taré » disait-on. Fou disent les sages. C’était 9 années de rémission, puis tout a craqué brutalement. Plus de monde merveilleux. Ou si peu.
    En réalité c’était une vie de misère, une pauvre vie pour tous les autres. Les 6 frères ont supporté comme ils ont pu, puis ils ont fui. Tana les croyait «méchants »
    Et la mère, elle a essayé d’improviser, elle a fait son boulot de mère, sans rien dire, juste en soupirant un peu de temps en temps. Son exutoire : le téléphone à ses copines. Son paravent : une certaine frivolité, qui cache son désespoir d’une vie massacrée. Elle aurait voulu aimer cette petite fille. Mais le père la lui a ravie avec ses fantasmes. Tana se croyait mal aimée. Bien plus tard, trop tard, Tana comprendra.
    Quelle morale de cette curieuse histoire ?
    Déjà tout simplement, il ne faut pas juger trop hâtivement sur les seules apparences. Les êtres sont souvent complexes.
    Mais surtout une enfance heureuse est un trésor inestimable. Tana gardera toute sa vie l’empreinte de ce père un peu fêlé. On pense à Audiard « heureux les fêlés car la lumière passe au travers ». Et cette lumière va la guider toute sa vie. Elle l’aidera à devenir une femme libre et heureuse. Une « belle personne ».
    Puis lorsque ce père tant aimé va se perdre « dans les sables mouvants de la démence sénile » elle aura le courage de reprendre à son tour la suite de leur fabuleuse histoire, en revivant avec lui ses beaux souvenirs d’enfance. Elle va réussir à «allumer encore quelques lueurs dans l’eau grise de ses yeux troubles ». Belles pages émouvantes sur la fin de vie.
    Et, ce qui conclut toute cette histoire, c’est qu’il faut toujours essayer de garder quelques miettes de rêve dans son raisonnable… Merci Marie-Sabine de nous avoir fait sentir cela avec tant d’élégance, de poésie et de douceur.
    En effet, je n’ai pas encore parlé du Style de cette auteure que j’adore. C’est une grande créatrice de mots magiques, mais aussi la savante utilisatrice d’un riche vocabulaire, avec des coulées de synonymes, des métaphores originales et pittoresques. Mais tout en gardant des phrases courtes, précises, fluides.
    Ce livre, on n’a pas envie de le ranger lorsqu’il est terminé. On a envie de le relire doucement pour en savourer encore quelques belles pages. Merci Marie-Sabine !!!

    Lucette WEILER
    Exploratrice 2020 Ma note : 29/30

  • add_box
    Couverture du livre « Loin-Confins » de Marie-Sabine Roger aux éditions Rouergue

    Olivier BIHL sur Loin-Confins de Marie-Sabine Roger

    Cette petite musique entre un père et sa fille est un enchantement pour le lecteur.

    Quoi de plus merveilleux que d'être née princesse, même spoliée par un oncle jaloux, pour la narratrice la délicieuse Tanah.... c'est du moins ce qui l'a bercée depuis sa plus tendre enfance. Dernière née et...
    Voir plus

    Cette petite musique entre un père et sa fille est un enchantement pour le lecteur.

    Quoi de plus merveilleux que d'être née princesse, même spoliée par un oncle jaloux, pour la narratrice la délicieuse Tanah.... c'est du moins ce qui l'a bercée depuis sa plus tendre enfance. Dernière née et seule fille de cette grande famille, Tanah est la seule à céder à la poésie et aux histoires de son père sur un royaume inaccessible pour le commun des mortels.... la seule à y croire puis à vouloir y croire quand la vérité implaccable lui sera révélée.

    Nous aussi par la richesse des évocations, l'imagination déployée par l'auteure dans ses descriptions d'un monde si riche, on veut toujours y croire....

    Merci pour cette poésie.

Bibliographie de Marie-Sabine Roger (94)