Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Marcel Pagnol

Marcel Pagnol

1895-1974 Marcel Pagnol débute au théâtre, à Aubagne, en collaborant avec Paul Nivoix et abandonne une carrière de professeur d'anglais. Il rejoint le naturalisme avec Topaze, une comédie de moeurs. La consécration populaire vient vite avec la triologie Marius, Fanny et César: les histoires marse...

Voir plus

1895-1974 Marcel Pagnol débute au théâtre, à Aubagne, en collaborant avec Paul Nivoix et abandonne une carrière de professeur d'anglais. Il rejoint le naturalisme avec Topaze, une comédie de moeurs. La consécration populaire vient vite avec la triologie Marius, Fanny et César: les histoires marseillaises conviennent à l'humour gai des joueurs de belote et de pétanque. Pagnol se consacre alors au cinéma et réalise ses meilleurs films, comme La femme du Boulanger. Il entre à l'Académie française en 1946 et publie ses souvenirs d'enfance et de jeunesse dans un style qui allie la poésie à l'humour. Il est enterré dans le cimetière de Treille et l'on peut lire sur sa tombe cette épitaphe, empruntée à Virgile, qui résume sa vie et son oeuvre: "Fontes, amicos, uxorem delexit": "Il a aimé les sources, ses amis, sa femme"

Articles en lien avec Marcel Pagnol (3)

  • Bernard de Fallois : de Proust à Columbo, la mort d’un grand éditeur
    Bernard de Fallois : de Proust à Columbo, la mort d’un grand éditeur

    Un découvreur de talents, aux méthodes insolites

  • Les Correspondances, Manosque 2016 : Suprême régal pour lecteurs
    Les Correspondances, Manosque 2016 : Suprême régal pour lecteurs

    Merci à Jean-Paul pour ses impressions, ses rencontres, ses Correspondances

  • Les Prix Lire dans le noir sont attribués, l’occasion de faire un tour dans les coulisses de « l’autre façon de lire »
    Les Prix Lire dans le noir sont attribués, l’occasion de faire un tour dans les coulisses de «l’autre façon de lire »

    Les récompenses ont été attribuées : le 28 novembre 2014 à la Maison de la Radio, Lire dans le noir a distingué pour la sixième année consécutive, les lauréats de l’année de publication 2014. Mapuche de Caryl Ferey, lu par Feodor Atkine (Gallimard, coll « Ecoutez lire »), est le gagnant en catégorie nouveautés. Parmi les classiques revisités cette année, c’est La Promesse de l’aube de Romain Gary, lu par Pierre Hervé pour le même éditeur qui remporte la palme. En catégorie « documents », la récompense est attribuée au biologiste Pierre-Henri Gouyon lisant son Evolution aux éditions De vive voix, une mise en questionnement de la théorie de l’évolution à la lumière des recherches scientifiques récentes. Enfin, le prix Lire dans le noir « jeunesse » est donné à Halb, l’autre moitié, de Sigrid Baffert, lu par Elsa Zylberstein publié aux éditions des Braques.

Avis sur cet auteur (47)

  • add_box
    Couverture du livre « La gloire de mon père » de Marcel Pagnol aux éditions Fallois

    Emmanuelle matoussowsky sur La gloire de mon père de Marcel Pagnol

    Quand on ouvre la Gloire de mon père, puis le Château de ma mère et le Temps des secrets, on est immédiatement transporté en Provence au milieu des garrigues, des collines, de l'odeur du thym, des cigales, et on entend chanter l'accent du sud... et surtout, on est transporté au siècle dernier :...
    Voir plus

    Quand on ouvre la Gloire de mon père, puis le Château de ma mère et le Temps des secrets, on est immédiatement transporté en Provence au milieu des garrigues, des collines, de l'odeur du thym, des cigales, et on entend chanter l'accent du sud... et surtout, on est transporté au siècle dernier : c'était un siècle où l'instituteur était un Monsieur, où les enfants étaient naïfs, innocents et respectueux, un siècle sans télévision, portable ou ordinateur où on partait marcher, chasser,et pique-niquer en costume et jupe longue ! C'était au temps de la troisième République fraternelle et laïque triomphante et Marcel aimait sa maman d'un amour fusionnel...
    Cette belle trilogie fait partie de mes premières lectures de collège et reste gravée dans ma mémoire, synonyme d'enfance, de nostalgie, de candeur et de tendresse !

  • add_box
    Couverture du livre « Marius » de Marcel Pagnol aux éditions Fallois

    Anne-Marie Planche sur Marius de Marcel Pagnol

    livre lu quand j'avais 7 ans j'ai lu toute la collection de marcel pagnol tout un coin de mon enfance

    livre lu quand j'avais 7 ans j'ai lu toute la collection de marcel pagnol tout un coin de mon enfance

  • add_box
    Couverture du livre « La trilogie marseillaise » de Marcel Pagnol aux éditions Fallois

    magali chieusse sur La trilogie marseillaise de Marcel Pagnol

    je relis souvent la trilogie et raimu m'apparait il me rappel mon grand pere lorsque je lis pagnol je suis chez moi en famille et je ris aux larmes ce que c'est bon!
    Voir plus

    je relis souvent la trilogie et raimu m'apparait il me rappel mon grand pere lorsque je lis pagnol je suis chez moi en famille et je ris aux larmes ce que c'est bon!

  • add_box
    Couverture du livre « Le temps des secrets ; le temps des amours » de Marcel Pagnol aux éditions Fallois