Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Marcel Pagnol

Marcel Pagnol

1895-1974 Marcel Pagnol débute au théâtre, à Aubagne, en collaborant avec Paul Nivoix et abandonne une carrière de professeur d'anglais. Il rejoint le naturalisme avec Topaze, une comédie de moeurs. La consécration populaire vient vite avec la triologie Marius, Fanny et César: les histoires marse...

Voir plus

1895-1974 Marcel Pagnol débute au théâtre, à Aubagne, en collaborant avec Paul Nivoix et abandonne une carrière de professeur d'anglais. Il rejoint le naturalisme avec Topaze, une comédie de moeurs. La consécration populaire vient vite avec la triologie Marius, Fanny et César: les histoires marseillaises conviennent à l'humour gai des joueurs de belote et de pétanque. Pagnol se consacre alors au cinéma et réalise ses meilleurs films, comme La femme du Boulanger. Il entre à l'Académie française en 1946 et publie ses souvenirs d'enfance et de jeunesse dans un style qui allie la poésie à l'humour. Il est enterré dans le cimetière de Treille et l'on peut lire sur sa tombe cette épitaphe, empruntée à Virgile, qui résume sa vie et son oeuvre: "Fontes, amicos, uxorem delexit": "Il a aimé les sources, ses amis, sa femme"

Articles en lien avec Marcel Pagnol (3)

  • Bernard de Fallois : de Proust à Columbo, la mort d’un grand éditeur
    Bernard de Fallois : de Proust à Columbo, la mort d’un grand éditeur

    Un découvreur de talents, aux méthodes insolites

  • Les Correspondances, Manosque 2016 : Suprême régal pour lecteurs
    Les Correspondances, Manosque 2016 : Suprême régal pour lecteurs

    Merci à Jean-Paul pour ses impressions, ses rencontres, ses Correspondances

  • Les Prix Lire dans le noir sont attribués, l’occasion de faire un tour dans les coulisses de « l’autre façon de lire »
    Les Prix Lire dans le noir sont attribués, l’occasion de faire un tour dans les coulisses de «l’autre façon de lire »

    Les récompenses ont été attribuées : le 28 novembre 2014 à la Maison de la Radio, Lire dans le noir a distingué pour la sixième année consécutive, les lauréats de l’année de publication 2014. Mapuche de Caryl Ferey, lu par Feodor Atkine (Gallimard, coll « Ecoutez lire »), est le gagnant en catégorie nouveautés. Parmi les classiques revisités cette année, c’est La Promesse de l’aube de Romain Gary, lu par Pierre Hervé pour le même éditeur qui remporte la palme. En catégorie « documents », la récompense est attribuée au biologiste Pierre-Henri Gouyon lisant son Evolution aux éditions De vive voix, une mise en questionnement de la théorie de l’évolution à la lumière des recherches scientifiques récentes. Enfin, le prix Lire dans le noir « jeunesse » est donné à Halb, l’autre moitié, de Sigrid Baffert, lu par Elsa Zylberstein publié aux éditions des Braques.

Avis sur cet auteur (47)

  • add_box
    Couverture du livre « La gloire de mon père » de Marcel Pagnol aux éditions Fallois

    Erimède- Read sur La gloire de mon père de Marcel Pagnol

    c'est mon instituteur de primaire qui nous le lisait en cour. J'ai alors voulu le lire moi même et je n'est pas était déçu

    c'est mon instituteur de primaire qui nous le lisait en cour. J'ai alors voulu le lire moi même et je n'est pas était déçu

  • add_box
    Couverture du livre « Jean de Florette » de Marcel Pagnol aux éditions Fallois

    Delex A. sur Jean de Florette de Marcel Pagnol

    Une bonne histoire familiale

    Premier livre de l’année lu dans le cadre de la Corbeille livresque, j’ai beaucoup aimé cette histoire bouleversante.

    Dans un petit village provençal, près d’Aubagne, Ugolin Soubeyran, épaulé par son Papet, n’a qu’une envie : faire pousser des œillets sur le...
    Voir plus

    Une bonne histoire familiale

    Premier livre de l’année lu dans le cadre de la Corbeille livresque, j’ai beaucoup aimé cette histoire bouleversante.

    Dans un petit village provençal, près d’Aubagne, Ugolin Soubeyran, épaulé par son Papet, n’a qu’une envie : faire pousser des œillets sur le meilleur terrain pour cette activité. Mais problème ! Le terrain en question appartient à Pique-Bouffigue qui refuse de le lui vendre. A la mort de ce dernier, Ugolin bouche la source qui fait de ce terrain une mine d’or afin de le rendre inattractif pour l’héritier. Plusieurs mois après, un citadin prénommé Jean, le neveu de Pique-Bouffigue, s’installe dans la ferme avec l’idée d’y faire un florissant élevage de lapins.

    J’admire la ténacité et le courage de Jean qui, malgré les aléas du climat pas toujours avantageux, s’est acharné pour que son entreprise fonctionne ne ménageant ni sa peine, ni sa sueur. De l’autre côté, Ugolin fait semblant de l’aider tout en espérant que Jean échouera. Il est frappant de naïveté et totalement sous l’emprise de son oncle qui le pousse à torpiller la barque que mène Jean. Mais le personnage le plus intéressant de l’histoire reste Manon, la fille de Jean.

    La loi du silence règne dans ce petit village. Beaucoup soupçonnent les manœuvres des Soubeyran, mais personne n’en parle. Ils regardent tous de loin Jean Cadoret s’épuiser à la tâche jusqu’aux limites de la mort.

    J’aime beaucoup l’usage fréquent de termes typiquement provençaux dans ce roman. Les paysages sont joliment décris de manière presque poétique. C’est un roman superbement écrit et un drame familial poignant. Au cours de ma lecture, je me suis surpris à entendre chanter les cigales. Inutile donc de préciser que j’ai passé un très bon moment de lecture.

  • add_box
    Couverture du livre « La gloire de mon père » de Marcel Pagnol aux éditions Fallois

    Jean-françois Joubert sur La gloire de mon père de Marcel Pagnol

    Ah ses souvenirs cette chasse épique, un petit rien en enfance devient une aventure

    Ah ses souvenirs cette chasse épique, un petit rien en enfance devient une aventure

  • add_box
    Couverture du livre « César » de Marcel Pagnol aux éditions Fallois

    Kate Middlecake sur César de Marcel Pagnol

    Très beau classique avec des dialogues fabuleux!

    Très beau classique avec des dialogues fabuleux!