Marc Villard

Marc Villard
Marc Villard est né en 1947. Après des études à l'Ecole Estienne, il travaille dans l'atelier de l'affichiste Jean Colin. Il collabore ensuite pendant une dizaine d'années à la rubrique « Rock » du Monde de la Musique. C'est au début des années 80 que sort son premier recueil de nouvelles, Nés po... Voir plus
Marc Villard est né en 1947. Après des études à l'Ecole Estienne, il travaille dans l'atelier de l'affichiste Jean Colin. Il collabore ensuite pendant une dizaine d'années à la rubrique « Rock » du Monde de la Musique. C'est au début des années 80 que sort son premier recueil de nouvelles, Nés pour perdre, et qu'il signe le scénario du film Neige de Juliet Berto. Il publie ensuite de nombreux polars et romans noirs à la Série Noire et chez Rivages/ Noir, ainsi que des textes d'autofiction aux éditions L'Atalante. Il est considéré comme l'un des plus brillants représentants du polar français. Il vit à Paris.

Avis sur cet auteur (19)

  • add_box
    Couverture du livre « Du béton dans la tête » de Marc Villard aux éditions Rivages

    Mimosa sur Du béton dans la tête de Marc Villard

    Un recueil de nouvelles nous faisant voyager:Mexico...Barbès!des personnages plongés dans la désespérance ,des situations éclectiques ,des scènes crues pleines de violence et la mort omniprésente...
    "par les temps qui courent,l'égalité des chances reste encore une utopie."
    "L'après-midi...
    Voir plus

    Un recueil de nouvelles nous faisant voyager:Mexico...Barbès!des personnages plongés dans la désespérance ,des situations éclectiques ,des scènes crues pleines de violence et la mort omniprésente...
    "par les temps qui courent,l'égalité des chances reste encore une utopie."
    "L'après-midi relevait du cauchemar.La ville s'endormait,les pères sacrifiaient à la sieste et les mères au repassage...Et je repense à toutes ces belles années écrasées par l'ennui."

  • add_box
    Couverture du livre « Coeur sombre » de Marc Villard aux éditions Rivages

    Mimosa sur Coeur sombre de Marc Villard

    Un polar court très jazzy qui vous entraîne à Barcelone,dans les bas-fonds parisiens...Drogue,racket,vengeance,meurtres se succèdent en musique:tout tournant autour du Cherokee ,le club de Richard Delville. Diana et Alex,deux musiciennes partagent cet amour du jazz,l'une est pianiste et...
    Voir plus

    Un polar court très jazzy qui vous entraîne à Barcelone,dans les bas-fonds parisiens...Drogue,racket,vengeance,meurtres se succèdent en musique:tout tournant autour du Cherokee ,le club de Richard Delville. Diana et Alex,deux musiciennes partagent cet amour du jazz,l'une est pianiste et noire,l'autre guitariste et blanche.Richard,fou amoureux,se vengera du décès de sa femme.Et le flic,Jacques Montana,lui aussi amateur de jazz,que fera-t-il dans tout ça?
    Court mais prenant,ce livre est aussi un hommage à Art Pepper.
    "(Diane)...Elle vivait pour le jazz,une foldingue du ternaire."

  • add_box
    Couverture du livre « Pazuzu » de Marc Villard aux éditions Invenit

    Bill sur Pazuzu de Marc Villard

    Pazuzu, est une divinité assyrienne protectrice et maléfique à la fois.

    Pour protéger Myriam, prostituée malienne, le professeur-marabout Amine lui offre une reproduction de cette divinité.

    En peu de pages, peu de mots, dans un style efficace et percutant, Marc Villard nous entraîne dans...
    Voir plus

    Pazuzu, est une divinité assyrienne protectrice et maléfique à la fois.

    Pour protéger Myriam, prostituée malienne, le professeur-marabout Amine lui offre une reproduction de cette divinité.

    En peu de pages, peu de mots, dans un style efficace et percutant, Marc Villard nous entraîne dans ce monde interlope du nord de Paris, entre macs et filles des boulevards extérieurs, routiers exténués et hôtels borgnes.

    Une longue nouvelle qui vaut bien plus que de longs romans verbeux

    Un écrivain de la même veine que Guy de Maupassant ...

  • add_box
    Couverture du livre « Sur la route avec Jackson » de Marc Villard aux éditions Cohen Et Cohen

    Yves Pol sur Sur la route avec Jackson de Marc Villard

    Court récit noir, comme souvent avec Marc Villard, qui -comme toujours chez Marc Villard- fait le tour de la question sans tergiverser et s'embarrasser de circonvolutions oiseuses. Les deux malfrats sont des gens simples, pas vraiment des cadors, juste une sœur entraînée par son frère paumé et...
    Voir plus

    Court récit noir, comme souvent avec Marc Villard, qui -comme toujours chez Marc Villard- fait le tour de la question sans tergiverser et s'embarrasser de circonvolutions oiseuses. Les deux malfrats sont des gens simples, pas vraiment des cadors, juste une sœur entraînée par son frère paumé et qui, tous deux vont très vite se retrouver aux prises avec des gens d'une catégorie supérieure dans le crime. Marc Villard écrit là, une histoire à la Bonnie and Clyde (moins hémoglobinesque tout de même, cette référence m'est venue plutôt dans les descriptions de Patti et Dan), autour de l'oeuvre de Jackson Pollock. Un bref portrait de l'artiste est dressé, de sa personnalité plus que de ses toiles, alcoolique invétéré mondialement connu, qui a révolutionné l'art abstrait.

    C'est très bien fait, rien de superflu, et l'auteur en plaçant son histoire à l'époque de Pollock nous évite les références aux portables, à l'ADN, à tout ce qui abonde dans les polars d'aujourd'hui et qui, gâche parfois mon plaisir. Donc rien de gâché, au contraire, une plongée dans l'Amérique des années 50. Bon comme un vieux polar que l'on reprend de temps en temps. Bon comme un vieux film de ces mêmes années. Tout est là pour le plaisir du lecteur.

    A noter que ce titre, édité chez Cohen&Cohen est agrémenté de détails de la Composition N°16 de Jackson Pollock et que la collection Art noir de l'éditeur, toute en couverture et tranches de pages noires, change pour cause de fragilité, les romans noirs adoptent une présentation plus classique qui, si elle est moins marquée et originale, n'enlève rien au plaisir de lire des polars dans le monde de l'art.