Marc La Mola

Marc La Mola
Marc La Mola a travaillé dans différents services et commissariats : service de protection et de sécurité de métro de Paris, brigade anti-criminalité de nuit de Vitrolles, SRPJ brigade criminelle de Marseille, brigade de sûreté urbaine de Marseille-nord . Aujourd'hui il est toujours policier à Ma... Voir plus
Marc La Mola a travaillé dans différents services et commissariats : service de protection et de sécurité de métro de Paris, brigade anti-criminalité de nuit de Vitrolles, SRPJ brigade criminelle de Marseille, brigade de sûreté urbaine de Marseille-nord . Aujourd'hui il est toujours policier à Marseille, en tant que brigadier-chef à la direction départementale de la sécurité publique des Bouches-du-Rhône(DDSP 13).

Avis sur cet auteur (1)

  • add_box
    Couverture du livre « Le sale boulot ; confessions d'un flic à la dérive » de Marc La Mola aux éditions Michalon

    Julie Boust sur Le sale boulot ; confessions d'un flic à la dérive de Marc La Mola

    De la brigade anti-criminalité de nuit (BAC) à la Crim', en passant par la police du métro parisien, Marc La Mola a travaillé dans de nombreuses affaires où se côtoient la misère, la violence, la haine et l'ignorance. Il n'a jamais oublié les regards qu'il a croisés, les cris qu'il a entendus,...
    Voir plus

    De la brigade anti-criminalité de nuit (BAC) à la Crim', en passant par la police du métro parisien, Marc La Mola a travaillé dans de nombreuses affaires où se côtoient la misère, la violence, la haine et l'ignorance. Il n'a jamais oublié les regards qu'il a croisés, les cris qu'il a entendus, les larmes qu'il a essuyées. Il n'a jamais accepté les carences de son institution et l'hypocrisie de sa hiérarchie. Un jour, il a fini par craquer. Il a tenté de se suicider. Dans Le Sale boulot, Marc La Mola entraîne le lecteur dans des endroits sordides, des cités sensibles et des commissariats miteux. Loin, très loin des clichés de flics de cinéma ou des séries télé, il nous plonge dans le quotidien de flics de base. Un voyage dont personne ne sortira indemne. Car toutes les histoires qu'il nous raconte sont fidèles à la réalité...
    Le témoignage d’un policier de la bac de Marseille qui rend compte de la difficulté de son métier, d’une hiérarchie absente et d’une politique constante du résultat.
    Par le biais d’affaires de police vécues et rapportées, l’auteur témoigne de la pauvreté et de l’horreur auxquelles sont confrontées quotidiennement les policiers.
    Progressivement, l'auteur est tombé dans une profonde dépression qui l'a même amené jusqu'à envisager le suicide, un état de souffrance extrême dont sont victimes nombreux de ses confrères. Un livre poignant, au ton juste et authentique qui met l'accent sur de nombreux dysfonctionnements au sein des hautes sphères de l'Etat et qui lève le voile sur les horreurs vécues au quotidien par de nombreux policiers.