Malika Ferdjoukh

Malika Ferdjoukh
Malika Ferdjoukh porte un nom qui évoque le soleil, mais elle aime la brume et le vent. Cette amoureuse des romans noirs américains a fait intervenir ses souvenirs de lectures de jeunesse et ceux de son expérience de prof dans un pensionnat pour imaginer le Club de la Pluie...

Avis sur cet auteur (14)

  • add_box
    Couverture du livre « Sombres citrouilles » de Malika Ferdjoukh et Nicolas Pitz aux éditions Rue De Sevres

    Yves MABON sur Sombres citrouilles de Malika Ferdjoukh - Nicolas Pitz

    Le 31 octobre, à la Collinière, c'est la fête, plus exactement l'anniversaire de Papigrand. Toute la famille se réunit : Mamigrand, les enfants et les petits-enfants et même des voisins, des amis... Lorsque Hermès et ses cousines les jumelles tombent sur un homme mort en plein milieu des...
    Voir plus

    Le 31 octobre, à la Collinière, c'est la fête, plus exactement l'anniversaire de Papigrand. Toute la famille se réunit : Mamigrand, les enfants et les petits-enfants et même des voisins, des amis... Lorsque Hermès et ses cousines les jumelles tombent sur un homme mort en plein milieu des citrouilles, ce dernier décide de le cacher pour ne pas gâcher la fête et pour protéger Papigrand qu'il a surpris se quereller avec l'homme le jour même. Mais lorsque le cadavre disparaît de la cachette, le mystère s'épaissit.

    Deuxième collaboration -au moins, pour moi c'est la deuxième que je lis, il y a eu La bobine d'Alfred- entre la romancière Malika Ferdjoukh auteure donc du roman du même nom et le dessinateur Nicolas Pitz. Et le résultat est parfait. Bande dessiné copieuse de 153 pages, mais on en redemanderait bien un peu, tant l’histoire de cette famille, des secrets que chacun dissimule, des amours, des attirances et des inimitiés est dense. Malika Ferdjoukh pourrait reprendre quasiment chacun des personnages pour en faire une saga familiale aux multiples ramifications. Donc, disais-je l'histoire est vraiment bien, très bien et si le roman s'adresse à un public jeune, je m'y suis senti très à l'aise, ce qui n'est pas toujours le cas.

    Quant au dessin de Nicolas Pitz, il est excellent. Certaines doubles pages sont superbes, soit sur la nature (une des plus belles est celle où l'on voit deux chasseurs, comme quoi, même avec eux , on peut faire de belles choses), soit sur l'intérieur du manoir. Il y a aussi des pages magnifiques, n'ayons pas peur des mots, qui se déroulent la nuit. Le fond est noir et Nicolas Pitz dessine les contours des personnages et des paysages avec des trait verts et bleus très lumineux, l'ensemble est bluffant.

    Je suis très enthousiaste pour cet album que je trouve à la fois profond et rafraîchissant. Une belle réussite.

  • add_box
    Couverture du livre « Quatre soeurs T.1 ; Enid » de Malika Ferdjoukh et Cati Baur aux éditions Rue De Sevres

    Itzamna librairie sur Quatre soeurs T.1 ; Enid de Malika Ferdjoukh - Cati Baur

    J'ai été très touchée tant par l'histoire que par les personnages et le dessin. Cette série, pour son dessin comme pour l'atmosphère qui s'en dégage, m'a fait pensé au travail de Camille Jourdy, avec Rosalie Blum. Premier billet de l'année, et premier coup de cœur. Un très beau...
    Voir plus

    J'ai été très touchée tant par l'histoire que par les personnages et le dessin. Cette série, pour son dessin comme pour l'atmosphère qui s'en dégage, m'a fait pensé au travail de Camille Jourdy, avec Rosalie Blum. Premier billet de l'année, et premier coup de cœur. Un très beau travail.

    https://itzamna-librairie.blogspot.com/2019/01/quatre-soeurs-malika-ferdjoukh-et-cati.html

  • add_box
    Couverture du livre « Broadway limited T.2 ; un shim sham avec Fred Astaire » de Malika Ferdjoukh aux éditions Ecole Des Loisirs

    Laëti K. sur Broadway limited T.2 ; un shim sham avec Fred Astaire de Malika Ferdjoukh

    On retrouve nos personnages favoris pour notre plus grand plaisir : Manhattan, la danse et ses secrets familiaux. Page et son envie d'intégrer l'Actor's studio. Hadley, taxi-girl, vendeuse de donuts et son passé. Jocelyn, ses soirées poker à la pension et son amour pour Dido. Chic, mannequin et...
    Voir plus

    On retrouve nos personnages favoris pour notre plus grand plaisir : Manhattan, la danse et ses secrets familiaux. Page et son envie d'intégrer l'Actor's studio. Hadley, taxi-girl, vendeuse de donuts et son passé. Jocelyn, ses soirées poker à la pension et son amour pour Dido. Chic, mannequin et son coup de foudre pour un technicien. On en apprend bien plus sur les propriétaires de la pension, mrs Artemisia et mrs Merle. On retrouve surtout les histoires de cœur, d'afflictions de nos pensionnaires : Stars, techniciens, marchands de quatre saisons... Broadway Limited se construit autour des prétendants de nos jolies jeunes filles prêtes à tout pour réussir. Elles ont leurs talents mais il leur manque ce petit plus, la chance ?

    Autour d'elles, on retrouve New-York en cette année 1949 : les taxis, le froid, les patinoires à air libres, les orchestres de rues, le décapsulage de pops, les débuts de la télévision mais aussi la chasse aux communistes, les manifestations, l'accumulation de jobs, le racisme... New-York, ville de liberté, l'est-elle vraiment ?

    Et parlons du style d'écriture : inimitable, fouillé, recourant à de multiples comparaisons et métaphores. Et il y a toujours autant de noms de films, d'acteurs, de livres ( Gatsby <3) qui nous font une culture en béton.

    Cette série est comme un feuilleton, s'y découle la vie des habitants et l'évolution des siècles qui modifie les personnalités et les lieux. Ça commence avec de la frénésie, quelques sautillements, de la douceur et ça continue par de grands pas chassés, des découvertes, des yeux écarquillés. Une ambiance virevoltante de plus en plus assombrit par le contexte et les secrets qui refont surface. C'est merveilleusement frais et espiègle. Ce livre fait du bien, mais il nous entraîne aussi dans un tourbillon dévastateur qui nous attire en son sein.

    Toujours aussi parfait, voire même meilleur (c'est dire), jetez-vous sur ce deuxième tome !

  • add_box
    Couverture du livre « Quatre soeurs T.1 ; Enid » de Malika Ferdjoukh et Cati Baur aux éditions Rue De Sevres

    FLORENCE VANRECHEM sur Quatre soeurs T.1 ; Enid de Malika Ferdjoukh - Cati Baur

    Chronique sensible et délicate en quatre tomes autour de 5 jeunes filles devenues subitement orphelines. Chacun des quatre tomes est centré plus particulièrement sur l'une d'entre elles en commençant par la plus jeune : Enid. Plusieurs thème sont abordés sur cette BD au long court : presque 1000...
    Voir plus

    Chronique sensible et délicate en quatre tomes autour de 5 jeunes filles devenues subitement orphelines. Chacun des quatre tomes est centré plus particulièrement sur l'une d'entre elles en commençant par la plus jeune : Enid. Plusieurs thème sont abordés sur cette BD au long court : presque 1000 pages en tout. La mort avec les parents qui continuent de veiller sur la tribu avec bienveillance, la maladie, la différence. Ce n'est jamais mièvre ni tire-larme pourtant. BD tirée d'une série de romans pour enfants écrits par Malika Ferdjouk déssiné par Cati Baur.