Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Magali Collet

Magali Collet

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, connectez-vous pour proposez la vôtre :

/1200

Merci d’utiliser une photo au format portrait en indiquant les copyrights éventuels si elle n’est pas libre de droits.

Nous nous réservons le droit de refuser toute biographie qui contreviendrait aux règles énoncées ci-dessus et à celles du site.

Les textes à caractère commercial ou publicitaire ne sont pas autorisés.

Avis sur cet auteur (30)

  • add_box
    Couverture du livre « Comme une image » de Magali Collet aux éditions Taurnada

    AsmoStark sur Comme une image de Magali Collet

    Mon Dieu! C'est l'expression qui a accompagné ma lecture. Lalie est vraiment flippante, retors, manipulatrice et menteuse et elle n'a que 10ans. Elle est douée d'une grande intelligence et d'une vivacité d'esprit (que l'on pourrait jalouser) mais est très instable émotionnellement, elle ne...
    Voir plus

    Mon Dieu! C'est l'expression qui a accompagné ma lecture. Lalie est vraiment flippante, retors, manipulatrice et menteuse et elle n'a que 10ans. Elle est douée d'une grande intelligence et d'une vivacité d'esprit (que l'on pourrait jalouser) mais est très instable émotionnellement, elle ne ressent ni joie ni tristesse mais peut être incapable de gérer ses montées de colère qui se transforme en pulsions destructrices. Lalie est capable d'aller loin, très loin, trop loin pour avoir ce qu'elle veut et ce qu'elle veut c'est être au dessus de tous.
    C'est un roman qui fait froid dans le dos et on ne peut s'empêcher de se demander ce que nous serions capable de faire face à une telle folie?
    Un excellent roman à lire ce soir.

  • add_box
    Couverture du livre « Comme une image » de Magali Collet aux éditions Taurnada

    lireencore93420 sur Comme une image de Magali Collet

    On lui donnerait le bon Dieu sans confession à cette fillette au visage Eulalie est une fille de 9 ans surdouée et très intelligente qui fait la fierté de ses deux parents, Carmen et Julien. Mais quand le couple se sépare, Julien partant vivre avec sa maîtresse en région parisienne, tout semble...
    Voir plus

    On lui donnerait le bon Dieu sans confession à cette fillette au visage Eulalie est une fille de 9 ans surdouée et très intelligente qui fait la fierté de ses deux parents, Carmen et Julien. Mais quand le couple se sépare, Julien partant vivre avec sa maîtresse en région parisienne, tout semble se briser.

    J'ai trouvé le début un petit peu long, j'ai compris tout de suite que le thème était l'enfant sociopathe, j'ai l'habitude avec cette autrice que ça démarre très fort.

    Pour celui-là, c'est différent, elle installe doucement ses personnages et son intrigue, mais par la suite, j'avoue que la petite Lalie m'a fait froid dans le dos.

    Généralement, ces récits sont plus gores, mais là, on est vraiment dans la tête de cette petite fille qui est perturbée par la séparation de ses parents.

    Par contre le côté psychologique du roman m'a beaucoup plu et ce sujet est intéressant, comment les parents doivent se comporter avec un tel comportement ? Situation inextricable.

    L'ambiance malsaine est présente, et cela donne le ton au roman, en espérant que cela ne soit pas une histoire vraie, mais je suis sûre que des parcours comme celui-ci existe malheureusement.

    Je me suis demandée jusqu'où elle va aller ? C'est perturbant, mais en même temps, c'est tellement tragique que cette histoire ne peut pas vous laisser insensible.

    J'ai retrouvé ce côté addictif que j'apprécie chez Magali Collet, de plus, l'autrice est enseignante, donc elle peut parler en tant que professionnel des enfants dans le cadre de leur scolarité et leurs dérives

    J'ai aussi beaucoup aimé que ce personnage soit si intelligent, mais si perfide, cela donne une autre dimension à l'histoire.

    Même si c'est différent de ce qu'elle écrit habituellement, je trouve que cela fonctionne à merveille, j'ai passé un moment de lecture palpitant. Vivement le prochain.

  • add_box
    Couverture du livre « Les yeux d'Iris » de Magali Collet aux éditions Taurnada

    lireencore93420 sur Les yeux d'Iris de Magali Collet

    Morgane s'est éloigné de ses proches et de sa région à la suite d'un décès familial, mais son amie Julie, lui demande de revenir, car elle avait conclu un pacte a quatre, et c'était le moment de payer ses dettes. Elle ne sait vraiment pas ce qui l'attend ?

    Le prologue m'as mis directement...
    Voir plus

    Morgane s'est éloigné de ses proches et de sa région à la suite d'un décès familial, mais son amie Julie, lui demande de revenir, car elle avait conclu un pacte a quatre, et c'était le moment de payer ses dettes. Elle ne sait vraiment pas ce qui l'attend ?

    Le prologue m'as mis directement dans l'ambiance, et j'ai compris que j'allais lire une histoire comme je les aime, bien glauque.

    Déjà avoir choisi le nom de Morgane pour la première protagoniste et aussi la plus pêchu, m'as plu car c'est le prénom de ma fille, de plus le nom de la ville Sanary reviens souvent plus qu'une partie de l'intrigue se passe là-bas et c'est également un endroit où j'ai passé des vacances, et j'ai vraiment adorer ce petit coin de paradis.

    Pour toutes ces raisons, ce récit commençait très bien, l'action monte crescendo, Morgane rentre en scène, pendant un moment je n'ai pas su en quoi consistait ce fameux pacte ? Le suspens se mettait en place.

    Et très vite, tout s'emballe, les thèmes de la culpabilité, du viol, de la vengeance, manipulation et de l'amitié sont extrêmement bien développés.

    C'est un roman qui est violent parfois, des scènes difficiles à lire, âmes sensibles s'abstenir, mais pour moi elles étaient nécessaires pour comprendre le cœur de l'histoire, qui lie Morgane, Audrey, Julie et Fred et ce fameux pacte. C'est avant tout un livre sur l'amitié qui passe avant tout.

    Plus on avance dans le récit, plus l'action est addictive, mais la fin m'a surprise, je ne m'attendais surtout pas à cela, et je me suis sentie déstabilisée.

    Et quelle joie de ressentir de telles émotions, mais j'ai beaucoup aimée cette conclusion qui as pris la lectrice que je suis à rebrousse-poil comme on dit, sans aucun doute, ce livre est un coup de cœur.

    Pour moi ce livre confirme le talent de cette autrice, qui pour une deuxième parution qui fut un coup de maître surtout il y a un petit plus dans ce livre le contexte musical, puisque Audrey et Julie sont musiciennes. La musique va avoir une importance sur l'intrigue également.

    Je remercie la confiance que m'accorde Taurnada, cela me permet de lire des récits que je n'oublierais pas de sitôt.

    Lien : HTTPS://WWW.NATHLIVRES.FR/L/..

  • add_box
    Couverture du livre « Comme une image » de Magali Collet aux éditions Taurnada

    Olivier BIHL sur Comme une image de Magali Collet

    Glaçant, effroyable, gênant....les premiers qualificatifs qui viennent en découvrant ce thriller.

    Plongée dans les abymes des pensées d'une enfant - monstre, qui sous un visage d'ange, de bon élève se révèle être une personnalité quasi - démoniaque et machiavélique, prête à tout pour se...
    Voir plus

    Glaçant, effroyable, gênant....les premiers qualificatifs qui viennent en découvrant ce thriller.

    Plongée dans les abymes des pensées d'une enfant - monstre, qui sous un visage d'ange, de bon élève se révèle être une personnalité quasi - démoniaque et machiavélique, prête à tout pour se retrouver seule avec son père qui a quitté mère, fils pour une autre femme.

    Partagée entre deux foyers, elle vit chez sa mère qui ne cesse d'entretenir la haine de la rivale pour laquelle son père est parti. Lalie cultive une image d'enfant / élève idéale, s'improvisant tutrice d'élève plus faible mais en fait pour mieux le martyriser. Cette capacité de bourreau, elle le cultive aussi, sous la meilleure façade, envers son petit frère. Ce dernier ; elle le considère comme l'obstacle à vivre seule près de sa maman, elle va aller jusqu'au pire pour y arriver et susciter enfin les premières failles dans sa perception de sa petite Lalie si mignonne... D'abord défenseuse de sa mère, elle va tromper son monde en jouant sur l'amour paternel qu'on lui voue et l'escalade dans le sordide ne cessera de susciter chez les lecteurs ; malaise et volonté d'aller jusqu'au bout de sa lecture.

    Les adultes qui gravitent autour d'elle, sont partagés entre le fait de la considérer comme une victime, une affabulatrice, un ange mais n'arrivent que trop tardivement à débusquer la véritable nature de Lalie, souvent à leur propre détriment quand et s' ils y arrivent. Tout son petit monde d'adultes ; belle-mère, tante, enseignantes, directrice d'école, psychanalyste, pour une part responsable de ce qu'il en advient, vont se perdre dans leur volonté de vraiment connaitre cette si gentille petite fille modèle à bien des égards

    Cette première marche dans l'abjection et l'horreur est le début d'une descente en enfer des plus proches de Lalie, découvrant avec horreur quel être manipulateur, sans scrupule et meurtrier cette enfant peut être... En fait c'est le portrait d'une tueuse psychopathe, manipulatrice et sans morale.

    Les faits et le scénario se succèdent, implacables, froids... Une écriture au scalpel, un talent confirmé dans la création de personnages

Thèmes en lien avec Magali Collet

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com