Madame Nielsen

Madame Nielsen
Madame Nielsen est une auteure et dramaturge danoise née homme en 1963. Jusqu'en 2001 il était Claus Beck-Nielsen, puis est mort sous cette identité pour renaître sous les traits de Madame Nielsen en 2011. Madame Nielsen est également metteuse en scène, compositrice et chanteuse, toutes ses activ... Voir plus
Madame Nielsen est une auteure et dramaturge danoise née homme en 1963. Jusqu'en 2001 il était Claus Beck-Nielsen, puis est mort sous cette identité pour renaître sous les traits de Madame Nielsen en 2011. Madame Nielsen est également metteuse en scène, compositrice et chanteuse, toutes ses activités se regroupent dans un mouvement global appelé Nielsen. Sur scène, Madame Nielsen a collaboré avec le Théâtre royal danois pour produire la pentalogie Mediernes Teater. Elle fait également partie du groupe The Nielsen Sisters qui a sorti cinq albums et se produit à travers l'Europe et l'Amérique.

Avis (1)

  • add_box
    Couverture du livre « L'été infini » de Madame Nielsen aux éditions Noir Sur Blanc

    Sophie Gauthier sur L'été infini de Madame Nielsen

    Le titre double, "L'été infini, Un Requiem", marque déjà les deux pôles entre lesquels se situe le roman. L'été infini, c'est celui des jeunes années au moment où l'avenir s'ouvre sur tous les horizons du possible. Un été qui commence au début des années 1980 au Danemark dans la ferme blanche où...
    Voir plus

    Le titre double, "L'été infini, Un Requiem", marque déjà les deux pôles entre lesquels se situe le roman. L'été infini, c'est celui des jeunes années au moment où l'avenir s'ouvre sur tous les horizons du possible. Un été qui commence au début des années 1980 au Danemark dans la ferme blanche où vit un groupe d'adolescents avec la mère de l'un d'eux. Tous ont l'âme artiste et sont convaincus d'avoir à vivre des existences d'exception. Mais ils ont beau prolonger, étirer cet été de tous les infinis, le temps et la réalité se chargent d'en prononcer le requiem. Requiem de la jeunesse inexorablement passée, des espérances mortes, des amours avortées et des amis disparus. La trame du roman de Madame Nielsen, probablement nourrie d'autobiographie, est superbe et certaines fulgurances m'ont bouleversée.

    Je n'ai cependant pas adhéré aux choix narratifs de l'auteur. Le mélange des temporalités, le refus d'identifier les personnages autrement que par leurs caractéristiques physiques, l'imbrication des histoires de chaque membre du groupe, la discordance entre l'enchaînement des évènements et l'ordre dans lequel ils sont racontés, m'ont souvent conduite à l'incompréhension. Si j'aime les structures narratives complexes et originales, j'apprécie aussi qu'elles n'oublient pas le lecteur en cours de route !

    Ma lecture de ce roman s'est apparentée à la remontée d'un fleuve aux courants indomptables. Certes, l'aventure pourrait être belle... à condition de ne pas faire naufrage ! C'est un peu ce qui s'est passé pour moi : j'ai été engloutie par une forme de narration qui m'a empêchée d'en apprécier les qualités. Je le regrette d'autant plus que les très belles dernières pages, comme apaisées, comme libérées d'une sorte d'impétuosité, témoignent de la puissance qu'aurait pu avoir ce roman avec un tout petit peu plus de simplicité et avec une véritable prise en compte du lecteur.

Ils ont lu cet auteur

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !