Avis (4)

  • Couverture du livre « Arithmétique de la chair » de Macha Meril aux éditions Flammarion

    Christelle KORCHI sur Arithmétique de la chair de Macha Meril

    J'ai aimé ce personnage tout de suite, car mis à part le fait qu'elle soit surdouée, elle est comme tout le monde, avec ses soucis, son apparence , sa solitude, sa quête du bonheur. Ce personnage me parle beaucoup et je pense qu'il parlera à pas mal de lecteur. J'ai aimé la thématique de la...
    Voir plus

    J'ai aimé ce personnage tout de suite, car mis à part le fait qu'elle soit surdouée, elle est comme tout le monde, avec ses soucis, son apparence , sa solitude, sa quête du bonheur. Ce personnage me parle beaucoup et je pense qu'il parlera à pas mal de lecteur. J'ai aimé la thématique de la différence est-ce que c'est une arme et une force ou une faiblesse et un fardeau ? Comment vivre heureuse dans un monde où le conformisme est de mise, il ne fait pas bon sortir du rang.

    Ce livre se lit très rapidement car il est court et l'écriture est fluide, simple, sans fioriture. L'auteur a réussi à faire un livre drôle et touchant à la fois avec une histoire originale c'est pas très fréquent d'avoir en personnage principal une jeune femme passionnée par la science et les mathématiques, on a plus l'habitude des chiffons et du shopping comme passions principales. J'ai aimé aussi le lien qui est fait entre la découverte du bonheur et le changement physique qui s'opère au fur et à mesure. Alors qu'elle est en surpoids et ne passe pas inaperçue elle va à l'issu d'un concours rencontrer un journaliste qui va tomber amoureux d'elle avec ses kilos en trop. Elle va connaitre le succès et elle va se rendre compte que son poids n'est pas un handicap car elle touche les gens et le public avec ça. Mais, son amincissement dû à sa love story et son bonheur vont, contrairement à ce que l'on aurait pu penser, ne vont pas la rendre plus heureuse et plus épanouie. Et si finalement, l'apparence n'était pas si importante que ça.

    Derrière un sujet qui pourrait paraître bien léger c'est une critique de notre société qui se cache, une société du paraître, de l'illusion, des apparences et de la médiatisation, la peur de n'être rien pour personne, de ne plus être là, avec les réseaux sociaux on est vite oublié si on est pas actifs. Plus particulièrement, je confirme qu'il est difficile lorsqu'on est en surpoids de se faire une place, surtout lorsqu'on recherche un emploi tant les clichés sont pugnaces . Une personne en surpoids renvoie dans l'imaginaire de la plupart des recruteurs, l'image de quelqu'un de lent, qui se laisse aller et peu énergique, ce qui est évidemment totalement faux. Il faut être sacrément bien entourée pour ne pas sombrer dans la dépression et la dépréciation de soi.

    Et si on arrêtait de juger sur l'apparence et qu'on cherchait à connaitre les gens avant de les cataloguer dans des cases discriminatoires ?

    VERDICT

    Un beau roman sur la différence et les apparences qui plaira au plus grand nombre . Une belle lecture touchante et drôle avec une fin superbe.

    https://revezlivres.wordpress.com/2016/05/22/arithmetique-de-la-chair-macha-meril/

  • Couverture du livre « Joyeuses Pates » de Macha Meril aux éditions Robert Laffont

    herve gente sur Joyeuses Pates de Macha Meril

    Encore meilleur que le film

    Encore meilleur que le film

  • Couverture du livre « Joyeuses pâtes ; 160 recettes » de Macha Meril aux éditions Robert Laffont

    Sandrine Fernandez sur Joyeuses pâtes ; 160 recettes de Macha Meril

    De l'omelette aux pâtes aux pâtes la crème de truffes blanches, en passant par les incontournables spaghetti à la bolognaise ou les tagliatelles à la carbonara, il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses dans les 160 recettes que propose Macha MERYL dans un livre truffé d'anecdotes...
    Voir plus

    De l'omelette aux pâtes aux pâtes la crème de truffes blanches, en passant par les incontournables spaghetti à la bolognaise ou les tagliatelles à la carbonara, il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses dans les 160 recettes que propose Macha MERYL dans un livre truffé d'anecdotes et de souvenirs personnels liés à cette institution italienne que sont les pâtes. Il faut dire qu'elle a été à bonne école. Mariée à un producteur de cinéma italien, elle tient la plupart de ses recettes de sa belle-mère. Les autres sont celles améliorées, inventées, au fil du temps, des envies et des fonds de placard.

    S'il est toujours intéressant de connaitre les recettes de bases ( sauce tomate, pâtes fraîches) et de découvrir des associations innovantes (pâtes au lièvre, aux rognons, au lard et chou-fleur, etc.), il faut tout de même admettre que certaines préparations semblent bien compliquées, demandent du temps et une foule de produits que l'on n'a pas forcément chez soi.
    Il reste bien sûr les anecdotes dont nous régale l'actrice et qui font que le livre se savoure comme un roman.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !