Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Lucy Mazel

Lucy Mazel

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (10)

  • add_box
    Couverture du livre « Edelweiss » de Lucy Mazel et Cedric Mayen aux éditions Vents D'ouest

    Romain Ambrosini sur Edelweiss de Lucy Mazel - Cedric Mayen

    Un recit tout doux sur la passion pour la montagne et les folies qu'elle peut engendrer.
    La lecture est agréable, les couleurs sont douces, et le récit est bien construit.

    Pour autant, j'ai été bien plus épaté / touché par Ailefroide ; altitude 3954 de Jean-Marc...
    Voir plus

    Un recit tout doux sur la passion pour la montagne et les folies qu'elle peut engendrer.
    La lecture est agréable, les couleurs sont douces, et le récit est bien construit.

    Pour autant, j'ai été bien plus épaté / touché par Ailefroide ; altitude 3954 de Jean-Marc Rochette.
    https://www.lecteurs.com/livre/ailefroide-altitude-3954/4978815

    Le premier est agréable, le second est phénoménal.

  • add_box
    Couverture du livre « Communardes ! ; les éléphants rouges » de Wilfrid Lupano et Lucy Mazel aux éditions Vents D'ouest

    Romain Ambrosini sur Communardes ! ; les éléphants rouges de Wilfrid Lupano - Lucy Mazel

    Lecture agréable sur une période de l'histoire que je connais peu (shame, shame on me !!).

    Octobre 1870 - les Prussiens assiègent Paris. Le Ministre de la guerre, Léon Gambetta s'est enfui en ballon. De nombreux rupins en ont fait de même par les terres. La misère règne pour les civils...
    Voir plus

    Lecture agréable sur une période de l'histoire que je connais peu (shame, shame on me !!).

    Octobre 1870 - les Prussiens assiègent Paris. Le Ministre de la guerre, Léon Gambetta s'est enfui en ballon. De nombreux rupins en ont fait de même par les terres. La misère règne pour les civils restants. Le rêve de révolte est présent quand il n'est pas emporté par la faim qui assaillie au quotidien.

    Lucy Mazel nous présente la petite Victorine.
    Les enfants sont sans limite, un peu par espoir cavaleresque, un peu par compassion pour les éléphants Castor et Pollux du jardin des Plantes - promis à terminer dans les assiettes des grands restaurants - elle imagine de marcher sur les Prussiens avec les pachydermes, et convainc ainsi sa petite bande de gavroches.

    L'album dépeint bien l'époque et la misère des plus fragiles. Il met en avant la conscience féministe qui s'éveille à pas de velours, et ça fait du bien :).

    Une petite louloute révoltée peut décemment d'envisager chef de bande et tenter de mettre à exécution ses convictions.

    Merci au scénariste, Wilfrid Lupano pour cet engagement.
    Merci aussi à Lucy Mazel, que je ne connaissais pas et dont les dessins subliment les émotions des protagonistes. Les visages sont très expressifs. On capte tout de suite l'ambiance.

    Ça me donne envie de relire les Sambre d'Yslaire (un peu + tôt) et le Cri du Peuple de Tardi pour mieux appréhender l'époque.

    Mais avant ça, il existe deux autres récits dans cette collection Communardes. Des portraits de femmes aguichants...
    A suivre, donc...

  • add_box
    Couverture du livre « Edelweiss » de Lucy Mazel et Cedric Mayen aux éditions Vents D'ouest

    Catherine Quart Foisset sur Edelweiss de Lucy Mazel - Cedric Mayen

    Une histoire d'amour qui soulève des montagnes
    *
    En me promenant entre les rayons de ma médiathèque, je suis tombée nez à nez avec cette BD. Qui a été mise en avant par la bibliothécaire. Une couverture bleu turquoise, une jeune fille debout sur sa chaise roulante, face à une montagne...
    Voir plus

    Une histoire d'amour qui soulève des montagnes
    *
    En me promenant entre les rayons de ma médiathèque, je suis tombée nez à nez avec cette BD. Qui a été mise en avant par la bibliothécaire. Une couverture bleu turquoise, une jeune fille debout sur sa chaise roulante, face à une montagne enneigée.
    Cela parle d'alpinisme, d'héroine et d'amour. Et hop, BD embarquée.
    Aussitôt lue.
    *
    Dans les années post-guerre, deux jeunes gens se rencontrent dans une guinguette. Lui ouvrier, elle jeune fille d'un milieu bourgeois.
    Olympe, émancipée et couturière, a un rêve qu'elle souhaiterait réaliser : grimper le Mont-Blanc en hiver. Comme sa mère (qui y a laissé sa vie) et sa grande-tante.
    Edmond, jeune dandy un peu carriériste et fou amoureux d'Olympe.
    Les voilà à la croisée de leur vie. Emprunteront-ils le même destin?
    *
    Un bel ouvrage qui m'a emporté dans la montagne. Un dessin aux couleurs douces, un trait élégant et fin. le texte est sublimé par les images.
    *
    Des émotions toujours à fleur de peau.
    Des épreuves qui jalonnent la vie de ce couple, des rêves d'enfant et de maternité. Un brin de féminisme ébauché par la rencontre d'une célèbre Mme de Beauvoir. Un possible succès entraperçu par un personnage célèbre de la haute-couture. L'évocation d'un club d'alpinisme français.
    Voilà tout ce que vous rencontrerez dans cet intéressant ouvrage.
    Et la montagne. Qu'elle est belle, majestueuse mais aussi très dangereuse....

  • add_box
    Couverture du livre « Edelweiss » de Lucy Mazel et Cedric Mayen aux éditions Vents D'ouest

    Mumu Dans le Bocage sur Edelweiss de Lucy Mazel - Cedric Mayen

    mumuboc 10 avril 2018
    cette très jolie BD que je guettais depuis un long moment à la bibliothèque mais qui n'était jamais disponible, victime de son succès, est enfin passée entre mes mains et sous mes yeux et je me suis plongée dans cette histoire de passions : d'amour, de femmes, de la...
    Voir plus

    mumuboc 10 avril 2018
    cette très jolie BD que je guettais depuis un long moment à la bibliothèque mais qui n'était jamais disponible, victime de son succès, est enfin passée entre mes mains et sous mes yeux et je me suis plongée dans cette histoire de passions : d'amour, de femmes, de la montagne. Découpée en 2 parties + l'épilogue, c'est l'histoire d'une rencontre entre deux êtres que rien de destinait à se rencontrer sauf un petit bal après la deuxième guerre mondiale..... Elle, Olympe, convaincue de ses droits, des ses possibilités, de ses choix, Lui, Edmond, ouvrier d'usine, projeté dans un monde étranger au sien, va grâce à la volonté et l'énergie de cette jeune fille, réussir à franchir des montages : ses propres limites mais aussi réaliser le rêve de sa femme à l'illustre ancêtre.
    Mais la vie n'est pas un long fleuve tranquille et les obstacles vont se présenter un à un devant eux, de 1947, année de leur rencontre jusqu'à 1969, date de la réalisation du rêve d'Olympe, changeant parfois le cours de leurs vies, mais ils garderont leurs rêves et leur amour.
    C'est une magnifique BD, aux illustrations soignées, représentatives du climat, de l'ambiance à la fois douce, feutrée, sensible de cette tranche de vie d'un couple, qui franchira bien des barrières, du féminisme aux victoires sur la montagne, des joies mais aussi des peines. Il y a de la douceur, des petites touches d'humour, du réalisme. On referme l'album à regret, laissant Olympe et Edmond à leur amour.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !