Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Loulou Robert

Loulou Robert
À 22 ans, Loulou Robert a déjà démarré une brillante carrière de mannequin en France et aux États-Unis. Elle a déjà publié une chronique de mode dans ELLE et nous offre ici son premier roman.

Articles en lien avec Loulou Robert (1)

Avis sur cet auteur (57)

  • add_box
    Couverture du livre « Bianca » de Loulou Robert aux éditions Pocket

    catherine C sur Bianca de Loulou Robert

    Excellent, on ne le quitte pas jusqu'à la dernière page.
    Intelligent et très bien écrit, vivant, attachant. A ne pas manquer.

    Excellent, on ne le quitte pas jusqu'à la dernière page.
    Intelligent et très bien écrit, vivant, attachant. A ne pas manquer.

  • add_box
    Couverture du livre « Bianca » de Loulou Robert aux éditions Pocket

    Claudia Charrier sur Bianca de Loulou Robert

    J'ai beaucoup aimé. C'est frais, c'est facile à lire, c'est simple..mais c'est aussi un roman rempli de sentiments, de jeunesse, de questions, de pudeur...comme savent le faire les jeunes qui se cherchent, qui sont mal dans leurs peaux..C'est aussi un peu" brut de pomme".ce qui peut peut être...
    Voir plus

    J'ai beaucoup aimé. C'est frais, c'est facile à lire, c'est simple..mais c'est aussi un roman rempli de sentiments, de jeunesse, de questions, de pudeur...comme savent le faire les jeunes qui se cherchent, qui sont mal dans leurs peaux..C'est aussi un peu" brut de pomme".ce qui peut peut être dérangé certains lecteurs...
    Bref une lecture agréable qui me fera lire son deuxième roman sans aucun soucis..

  • add_box
    Couverture du livre « Hope » de Loulou Robert aux éditions Julliard

    Mélanie D. sur Hope de Loulou Robert

    Fraîchement débarquée aux États-Unis, Bianca vit désormais avec son père, à New-York, là où tout semble possible. Encore fragile, malgré sa promesse faite d’avancer, la jeune femme évolue au gré des rencontres qu’elle fait, parmi lesquelles un séduisant professeur de littérature, un agent de...
    Voir plus

    Fraîchement débarquée aux États-Unis, Bianca vit désormais avec son père, à New-York, là où tout semble possible. Encore fragile, malgré sa promesse faite d’avancer, la jeune femme évolue au gré des rencontres qu’elle fait, parmi lesquelles un séduisant professeur de littérature, un agent de mannequins peu scrupuleux et un photographe de mode tout aussi reconnu que vicieux… Au cœur d’une ville qui ne dort jamais, elle tente de trouver sa place. Repérée pour sa beauté « sauvage », Bianca fait également son entrée dans l’univers du mannequinat. Mais derrière les strass et les paillettes se cache souvent une vérité beaucoup moins reluisante…

    « Hope ». Espoir. L’espoir comme moteur, du début à la fin. Des espoirs déçus, des désillusions même. Mais aussi l’espoir d’une vie meilleure. Tout au long de ce roman, le lecteur, placé en position de confident, voit la jeune femme grandir, bouillonner intérieurement, mais aussi souffrir, et surtout espérer. Hope est un roman aux allures de récit initiatique, tout comme l’est Bianca, le premier roman de Loulou Robert. C’est une forme d’écriture qui, selon moi, nous permet de s’attacher sincèrement au personnage que l’on voit grandir, évoluer après avoir traversé certaines épreuves et certains obstacles imposés par la vie…

    A l’image de la personnalité de la jeune femme, les mots sont francs, vifs, percutants. Ils interpellent le lecteur, le plonge dans la réalité de la vie, mais aussi dans la réalité de la ville. D’ailleurs, le contraste est parfois saisissant ; le beau et le laid, sous toutes leurs formes, semblent sans cesse se côtoyer. Le rythme du roman est entraînant. On file, aux côtés de Bianca. Sans faux-semblants, sans langue de bois. Particulièrement lorsqu’il s’agit d’évoquer le monde du mannequinat, et d’aller bien au-delà des apparences. Rivalités, coups bas, hypocrisie… Pour rappel, Loulou Robert est elle-même mannequin. Le doute est donc peu permis quand à la véracité des éléments qui nous sont livrés.

    Une nouvelle fois, j’ai été touchée, saisie par le personnage de Bianca. Pas facile pour moi de lâcher ce roman et même de vous en parler. Et pour tout vous dire, j’attends secrètement de retrouver la jeune femme dans une prochaine histoire… Affaire à suivre, j’espère !

  • add_box
    Couverture du livre « Hope » de Loulou Robert aux éditions Julliard

    Geneviève Munier sur Hope de Loulou Robert

    ″Hope″ de Loulou Robert est sorti le 2 février 2017, je l’ai acheté ce même jour, l’ai commencé sur les escalators du centre commercial, continué dans le tram et terminé en apnée sur mon canapé.

    Nous y retrouvons Bianca, le personnage du premier roman éponyme de l’auteur. Bianca a quitté la...
    Voir plus

    ″Hope″ de Loulou Robert est sorti le 2 février 2017, je l’ai acheté ce même jour, l’ai commencé sur les escalators du centre commercial, continué dans le tram et terminé en apnée sur mon canapé.

    Nous y retrouvons Bianca, le personnage du premier roman éponyme de l’auteur. Bianca a quitté la clinique psychiatrique dans laquelle elle avait été hospitalisée après une tentative de suicide. Elle commence une nouvelle vie, arrivée à New-york chez son père. Elle est inscrite au lycée français.

    Elle va vivre de nombreuses aventures, étudier certes, aimer, fuguer, mais aussi découvrir le monde du mannequinat, ses contraintes et ses côtés sombres. Elle est belle, Bianca, elle est très belle et elle ne le sait pas, elle ne le croit pas. C’est à une véritable quête que nous assistons. Et, telle une héroïne de conte, elle va être confrontée à de multiples épreuves, empêchée par des méchants, des agents véreux, un photographe violeur, la rivalité entre filles et finalement la solitude. Mais elle va aussi rencontrer des alliés : Billy, le gardien de nuit, son oreille attentive, sa délicatesse et sa sensibilité et Andy, le chanteur à la moustache grise et son bon sens.
    Toutes ces équipées, ce bouillonnement sont servis par l’écriture vive de Loulou Robert. Elle est cash, Loulou, et la langue de bois n’est pas son mode d’expression. Ses mots claquent, explosent, à la limite parfois de la grossièreté, ses phrases courtes percutent. Elle fait mouche à chaque coup, taillant dans le vif. Bianca n’est pas raciste, elle le dit, mais elle n’aime quand même pas les chinois trop bruyants qui crachent sur ses chaussures. Ses idées sont siennes, elle les martèle et les assume car il n’est pas question de se poser en victime. Bref, c’est à la vitesse d’un cheval au galop, de gré ou de force, que vous la suivez aux quatre coins de la Grosse Pomme, aussi agitée que ne l’est une vie adolescente.

    Je ne trouve pas les mots justes pour dire combien j’ai aimé ce roman. Je l’ai d’autant plus aimé que je n’avais pas réussi à véritablement entrer en empathie avec la Bianca du premier. Je me demandais pourquoi, alors que déjà tous les ingrédients étaient là, de sa personnalité à l’écriture de l’auteur. Mais j’avais peur, peur de souffrir, de pleurer car cette Bianca là c’était la petite-fille que je n’ai pas et je ne pouvais que tenir à distance ses tourments. Mais ″Hope″ quand même, c’est l’espoir, la vie, l’envie… une véritable tornade, une bourrasque, et j’ai été emportée… par ce roman véritablement prenant.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !