Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Lorris Murail

Lorris Murail
Lorris Murail est un écrivain bien connu dans le milieu de la littérature jeunesse, puisqu'il a écrit une cinquantaine d'ouvrages chez les plus grands éditeurs tels L'École des loisirs, Gallimard, Flammarion, Pocket junior, etc. Parmi ses parutions récentes, on peut signaler Reality Girl, Bleu Ce... Voir plus
Lorris Murail est un écrivain bien connu dans le milieu de la littérature jeunesse, puisqu'il a écrit une cinquantaine d'ouvrages chez les plus grands éditeurs tels L'École des loisirs, Gallimard, Flammarion, Pocket junior, etc. Parmi ses parutions récentes, on peut signaler Reality Girl, Bleu Cerise et surtout Les Cornes d'Ivoire.

Avis sur cet auteur (11)

  • add_box
    Couverture du livre « L'ancêtre disparue » de Lorris Murail aux éditions Pere Castor

    Sophie Wag sur L'ancêtre disparue de Lorris Murail

    Un livre qui intéressera petits et grands sur la recherche menée telle une enquête par des enfants qui ne comprennent pas quelque chose dans leur arbre généalogique. Une belle histoire.

    Un livre qui intéressera petits et grands sur la recherche menée telle une enquête par des enfants qui ne comprennent pas quelque chose dans leur arbre généalogique. Une belle histoire.

  • add_box
    Couverture du livre « L'horloge de l'apocalypse » de Lorris Murail aux éditions Pocket Jeunesse

    HanGee sur L'horloge de l'apocalypse de Lorris Murail

    Fin Mars, les éditions @pocket_jeunesse m'ont gentiment fait parvenir "L'horloge de l'Apocalypse" de Lorris Murail pour que je puisse donner mon avis sur #instagram et mon blog. Je l'ai commencé dans la foulée mais je n'ai malheureusement pas accroché...

    La 4e de couverture m'avait pourtant...
    Voir plus

    Fin Mars, les éditions @pocket_jeunesse m'ont gentiment fait parvenir "L'horloge de l'Apocalypse" de Lorris Murail pour que je puisse donner mon avis sur #instagram et mon blog. Je l'ai commencé dans la foulée mais je n'ai malheureusement pas accroché...

    La 4e de couverture m'avait pourtant tout de suite attiré, fait espéré et rêvé! Le suspense qui s'en dégageait, la promesse d'une course contre la montre avec la fin du monde, un mystérieux sonneur d'alerte contre la détérioration de notre écho-système et un discours anti-Trump! Tout y était pour que je puisse être comblée...

    Peut-être ai-je mis la barre trop haute? Ai-je trop idéalisé la promesse de cette 4e de couverture? Je ne sais pas. Mais ce dont je suis certaine c'est que la plume de Lorris Murail, dans ce roman, m'a exaspéré au plus haut point...

    Au départ je pensais ne pas être dans le mood et je me suis laissé le temps de reprendre afin d'en apprécier le contenu comme il se doit, mais cette stratégie n'a pas fonctionné.

    J'ai trouvé l'histoire assez plate, sans les rebondissements escomptés et les personnages agaçants!
    Étant la "lectrice éponge" par excellence, mon électrocardiogramme est resté assez plat lors de ma lecture.
    Même le secret autour de ce mystérieux OT n'en a rien changé. •

    En revanche j'ai qu'en même beaucoup apprécié toutes les informations sur ce que le capitalisme fait subir à nos ressources naturelles et la dénonciation autour des absurdités du gouvernement Trump. Texte super engagé mais également très redondant, dommage...

    XOXO

  • add_box
    Couverture du livre « IL ETAIT UN JOUR... ; quand Joseph Meister fut sauvé par Pasteur » de Lorris Murail aux éditions Scrineo

    Valerie Brz sur IL ETAIT UN JOUR... ; quand Joseph Meister fut sauvé par Pasteur de Lorris Murail

    On est dans le roman documentaire .
    Dés le début on assiste à la naissance d'un miracle et on suit les aventures du petit Joseph comme si il s'agissait de notre voisin . Le mythe Pasteur est en action est on découvre que ce n'est pas une entité qui a donné son nom à bien des lycées et...
    Voir plus

    On est dans le roman documentaire .
    Dés le début on assiste à la naissance d'un miracle et on suit les aventures du petit Joseph comme si il s'agissait de notre voisin . Le mythe Pasteur est en action est on découvre que ce n'est pas une entité qui a donné son nom à bien des lycées et établissements publics mais bien un être humain avec ses doutes,ses angoisses et ses échecs .
    Le livre est intéressant dans son concept puisqu'il se lit rapidement et de ce fait ne lasse pas . Il peut amener un regard quasi journalistique et nous renvoyer à l'époque même de l'action comme si on vivait les faits en même temps qu'ils se déroulent .
    Le style est synthétique et assez neutre dans ses descriptions ce qui rend la lecture agréable et plaisante .Un petit livret qu'on peut offrir aux esprits curieux pour les mettre sur le chemin passionnant de la recherche médicale .Un seul bémol cependant ...la couverture n'est pas bien terrible ...

  • add_box
    Couverture du livre « IL ETAIT UN JOUR... ; quand la Comtesse de Ségur vit brûler Moscou » de Lorris Murail aux éditions Scrineo

    Erikia Lion sur IL ETAIT UN JOUR... ; quand la Comtesse de Ségur vit brûler Moscou de Lorris Murail

    La comtesse de Segur a fait partie intégrante de mon enfance. C’est ailleurs cette série qui m’a fait aimer la lecture pour tout vous dire ! J’ai adoré la retrouver cette fois-ci âgée de 56 ans parlait de son passé à Moscou. Cela fait pas mal de temps que je n’avais pas lu de livres jeunesses et...
    Voir plus

    La comtesse de Segur a fait partie intégrante de mon enfance. C’est ailleurs cette série qui m’a fait aimer la lecture pour tout vous dire ! J’ai adoré la retrouver cette fois-ci âgée de 56 ans parlait de son passé à Moscou. Cela fait pas mal de temps que je n’avais pas lu de livres jeunesses et je pense que cette courte lecture pourra intéresser pas mal de jeunes enfants aux histoires de cette chère comtesse. De plus, nous faisons aussi la rencontre des deux petites filles de la comtesse, Camille et Madeleine. On suit ces deux petites filles qui écoutent, mais vivent à travers l’histoire de leur grand-mère. Le récit de la comtesse est intéressant, on vit son passé lorsqu’elle avait 13 ans en 1812. On la voit étant la fille du gouverneur de Moscou sous le nom d’une certaine Sophie Rostopchine, elle va traverser beaucoup de péripéties. Et comme l’annonce le titre du roman, l’événement majeur de ce livre est l’incendie de Moscou. Cette triste année va marquer un tournant pour la jeune fille qui se demande si elle est maintenant devenue orpheline. On rencontre de nombreuses figures mythiques de l’histoire comme Napoléon qui pourra intéresser les plus petits. J’ai bien aimé ce roman même si j’ai trouvé qu’il manquait un peu de profondeur sur certains passages. Je recommande ce livre pour tous ceux qui adorent la comtesse de Segur ou qui souhaite la rencontrer. Merci aux éditions scrinéo et à lecteurs.com pour m'avoir permise de lire ce livre !