Lorenzo Cecchi

Lorenzo Cecchi
Fils d'immigrés italiens, Lorenzo Cecchi est né à Charleroi en 1952. Après des études de sociologie, il entre comme commercial dans une entreprise de protection contre l'incendie – ce qui ne l'empêche pas de faire des incursions dans le domaine des finances, de l'administration de sociétés, de l'... Voir plus
Fils d'immigrés italiens, Lorenzo Cecchi est né à Charleroi en 1952. Après des études de sociologie, il entre comme commercial dans une entreprise de protection contre l'incendie – ce qui ne l'empêche pas de faire des incursions dans le domaine des finances, de l'administration de sociétés, de l'enseignement et de la culture. Conférencier en philosophie de l'art, il a aussi été chanteur et harmoniciste dans un groupe de blues. Nature morte aux papillons est son premier roman. Il travaille déjà avec passion sur les suivants.

Avis (3)

  • Couverture du livre « Contes Espagnols » de Lorenzo Cecchi aux éditions Cactus Inebranlable

    nathalie vanhauwaert sur Contes Espagnols de Lorenzo Cecchi

    Neuf histoires drôles ou moins drôles ayant un point commun l'Espagne.

    L'andalouse n'est point celle que l'on croit. Mais qui est donc Conchita ? Question pour un amateur de sauce.
    Le vernissage : une dispute conjugale lors d'un vernissage. La belle espagnole succombera-t-elle au charme...
    Voir plus

    Neuf histoires drôles ou moins drôles ayant un point commun l'Espagne.

    L'andalouse n'est point celle que l'on croit. Mais qui est donc Conchita ? Question pour un amateur de sauce.
    Le vernissage : une dispute conjugale lors d'un vernissage. La belle espagnole succombera-t-elle au charme du narrateur ? Vengeance es-tu là ?
    La chevrolet : souvenirs d'enfance
    J'ai beaucoup aimé le gastronome, un narrateur qui se came littéralement à la bonne chaire.
    Dans VRP et Drink d'adieu c'est l'univers professionnel et ses relations humaines que l'on retrouve. Rapport entre paternalisme et manque de contact humain.
    La der des der et les relations à distance, lorsque la mort vous sépare ...
    Spanish Jazz Project : musique et jazz à l'honneur, la vie avant tout, le professionnel attendra....lorsque l'on oublie son portable : rien ne va plus
    Et un petit bijou pour clôre ce recueil : la magnifique histoire de la princesse Gesualdo
    La culture ibérique est le lien de ces contes ou nouvelles. C'est fluide, coquin parfois. C'est un regard sur l'Homme, ses comportements, ses sentiments. Lorenzo Cecchi est un raconteur, parfois proche de l'oralité, j'avais l'impression de l'entendre me raconter ces histoires, sa vision de notre société.

    J'ai passé un bon moment.

    Entre chaque nouvelle, de jolies illustrations de Jean-Marie Molle.

    Ma note : ♥♥♥♥

    https://nathavh49.blogspot.be/2017/02/contes-espagnols-lorenzo-cecchi.html

  • Couverture du livre « Petite Fleur De Java. Suivi De Deux Migrations » de Lorenzo Cecchi aux éditions Onlit Editions

    Aurélie Riol sur Petite Fleur De Java. Suivi De Deux Migrations de Lorenzo Cecchi

    ...

    J'ai trouvé ce petit roman original, rythmé, un Dr Jekyll et Mr Hyde moderne et je ne m'attendais pas du tout à ce final, j'ai été bien surprise.

    La suite sur : http://www.yuya.fr/chroniques/lorenzo-cecchi-petite-fleur-de-java

    ...

    J'ai trouvé ce petit roman original, rythmé, un Dr Jekyll et Mr Hyde moderne et je ne m'attendais pas du tout à ce final, j'ai été bien surprise.

    La suite sur : http://www.yuya.fr/chroniques/lorenzo-cecchi-petite-fleur-de-java

  • Couverture du livre « Nature morte aux papillons » de Lorenzo Cecchi aux éditions Castor Astral

    Max Buvry de VAUX LIVRES sur Nature morte aux papillons de Lorenzo Cecchi

    A Bruxelles, dans les années 70, Vincent étudiant en sociologie observe, réfléchit et doute. Il observe ses parents et leur amour étouffant, son père en train de mourir, sa promise Carine, son pote Nedad qui souhaite devenir sculpteur. Au milieu de ce quotidien prévisible et pesant surgit...
    Voir plus

    A Bruxelles, dans les années 70, Vincent étudiant en sociologie observe, réfléchit et doute. Il observe ses parents et leur amour étouffant, son père en train de mourir, sa promise Carine, son pote Nedad qui souhaite devenir sculpteur. Au milieu de ce quotidien prévisible et pesant surgit Suzanne, femme libre et libérée, et lorsqu'il la saura manipulatrice, il l'oubliera ainsi que Nedad. Vincent a toujours su se protéger des autres, il s'attachera à garder une distance pour mieux observer, ne pas se laisser accaparer mais aussi s'observer. Des potes, oui, il en aura, mais des amis, il n'en aura qu'un («Nedad conclut que l'amitié est un égoïsme extrême, un narcissisme poussé à son comble où chacun prend son pied en solo en jouissant de son propre reflet dans un alter ego qu'il appelle son ami : une pratique spirituelle substitutive à l'inavouable désir charnel.»). Des années plus tard, Suzanne et Nedad resurgissent brutalement dans sa vie et lui confirment sa fragilité et le long périple qu'il lui reste à parcourir pour devenir un homme. Un texte sensible et désabusé sur l'amour, l'amitié, la faiblesse des hommes, leurs difficultés d'aimer, de s'engager.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !