Liam Fost

Liam Fost

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (3)

  • add_box
    Couverture du livre « Cry for help » de Liam Fost aux éditions Inceptio

    Marie Kacher sur Cry for help de Liam Fost

    Si je devais choisir une devise pour me représenter, celle-ci serait assurément : « Jamais sans mon livre ! ». Je ne vais nulle part sans être accompagnée par ma lecture en cours … C’est ainsi que jeudi dernier, pendant que la professeur de musique travaillait avec une autre soliste de la...
    Voir plus

    Si je devais choisir une devise pour me représenter, celle-ci serait assurément : « Jamais sans mon livre ! ». Je ne vais nulle part sans être accompagnée par ma lecture en cours … C’est ainsi que jeudi dernier, pendant que la professeur de musique travaillait avec une autre soliste de la chorale et que certaines se plongeaient dans leurs devoirs en attendant leur tour, j’ai quant à moi plongé la main dans mon sac pour en sortir Cry for help … Aussitôt, j’ai eu le droit à une ribambelle de « tu lis quoi ? », « ça parle de quoi ? », « c’est quoi le titre ? », « c’est bien ? », et le livre est passé de mains en mains, chacune lisant le premier chapitre avant de sortir son agenda pour noter les références, tandis que sa voisine s’en emparait avec avidité … L’espace d’un instant, j’ai bien cru ne jamais réussir à le récupérer ! Je crois bien que c’est la première fois qu’une de mes lectures provoquent autant d’engouement autour de moi !

    Engagé pour reprendre l’enquête concernant Doria Miller, lycéenne disparue sans laisser de traces deux ans auparavant, le détective Wayne débarque à Laneford avec sa fille Alice, seize ans. Celle-ci n’a même pas le temps de poser les pieds dans la cour de son nouveau lycée qu’une centaine de regards ahuris – pour ne pas dire choqués – se posent sur elle … Elle comprend rapidement que ce n’est pas la faute de ses flamboyants cheveux bleus mais de sa ressemblance troublante avec Doria Miller. Le directeur lui-même s’enquiert dès leur première rencontre de son lien de parenté avec la disparue ! Son père refusant de répondre à ses questions, la jeune fille décide de mener sa propre enquête afin de découvrir ce qui est arrivé à son sosie ainsi que le lien qui les unit …

    Ne vous laissez pas impressionner par les six-cents pages de ce beau petit pavé : on ne les voit pas passer ! Lorsqu’arrive le mot « fin », on fronce les sourcils, surpris : quoi, déjà ? Cela faisait bien longtemps qu’un roman ne m’avait pas fait cet effet-là : c’est comme si une bulle temporelle se tissait autour du lecteur, qui dévore la moitié du roman en quelques heures sans même s’en rendre compte … Pas de doute possible : Liam Fost est un de ces « magiciens des mots » que j’admire tant ! La preuve, il a réussi à me faire apprécier Alice, alors qu’elle et moi n’avons absolument rien en commun. Effrontée, superficielle, désinvolte, parfois franchement odieuse … une vraie tête-à-claques, quoi ! Et pourtant, j’ai fini par m’attacher à elle, au point de sourire à chaque fois qu’elle sortait l’une de ses blagues absolument pas drôles, c’est-à-dire toutes les deux pages environ … Car dans le fond, Alice, c’est juste une jeune fille paumée, qui déménage si régulièrement qu’elle est toujours « la nouvelle » quelque part … et cela d’autant plus qu’elle est également « la fille du détective », ce qui lui vaut pas mal de regards haineux de la part de ceux qui se retrouvent dans la ligne de mire de l’ancien policier. Comme si cela ne suffisait pas, voilà qu’elle s’avère être le portrait craché d’une fille disparue depuis deux ans !

    Tout comme Alice, le lecteur a besoin de savoir ce qui se cache derrière cette déroutante ressemblance et derrière cette mystérieuse disparition … Il échafaude alors des dizaines de théories toutes aussi farfelues les unes que les autres (mon cerveau m’a emmenée loin … très loin !), pestant à chaque fois qu’une révélation vient réduire à néant une de ses pistes, fulminant lorsqu’un personnage évoque une hypothèse auquel il n’a pas pensé par lui-même … Heureusement qu’il y a quelques interludes « amourettes adolescentes » pour obliger notre esprit à se reposer le temps d’un chapitre et éviter la surchauffe mentale ! Sur le moment, bien sûr, je levais les yeux au ciel à chaque fois que l’enquête passait au second plan au profit de ces histoires de couples et de ruptures qui jalonnent la première partie du récit, mais il fallait bien cela pour faire redescendre la tension de temps en temps ! Car on le pressent : c’est le calme avant la tempête … Un danger plane au-dessus de la tête de notre pas-si-insupportable-que-cela héroïne, et on a le cœur qui se met à battre de plus en plus vite au fil des chapitres, car on a le sentiment confus que quelque chose de terrible est sur le point de se produire.

    Et alors, au moment où l’on s’y attend le moins, tout bascule, d’une façon que l’on n’imaginait pas une seule seconde. J’ai trouvé la seconde partie du roman bien plus captivante encore que la première. Les choses s’accélèrent soudainement, une véritable course contre la montre s’engage, et plus que jamais, on en vient à suspecter presque tout le monde. Tandis que l’angoisse est à son comble, tandis que l’incertitude est plus forte que jamais, les morceaux épars du puzzle commencent progressivement à s’assembler au fil des révélations. Les apparences sont souvent trompeuses, dit-on souvent … Le dicton prend ici tout son sens. Je ne m’attendais clairement pas à un tel dénouement ! Chaque nouvelle information est plus surprenante que la précédente, et ce n’est que dans les tous derniers chapitres que le lecteur prend véritablement conscience de l’horreur de la situation. Rien ne nous avait préparés à cela … Comme je viens de le dire, l’auteur nous conduit à soupçonner « presque tout le monde » ... et nous tombons lamentablement dans le panneau, sans nous rendre compte qu’il nous a brillamment manipulés pour que l’on suspecte tout le monde sauf la bonne personne ! Du génie, je vous dis !

    En bref, vous l’aurez bien compris, j’ai eu un véritable coup de cœur pour ce thriller aux accents de roman policier ! Liam Fost a réussi le double-pari de me faire apprécier une héroïne qui m’insupporterait assurément si on nous mettait toutes deux dans la même pièce, et de me mener totalement en bateau quant à l’identité du coupable ! J’ai beaucoup aimé le contraste entre la légèreté de la narration et la tension qui se dégage de l’intrigue … on ne sait plus trop sur quel pied danser, et cela ne rend le récit que plus captivant encore ! Car une chose est sûre : une fois que l’on a commencé ce roman, on ne peut plus le lâcher … On a viscéralement besoin de connaitre le fin mot de l’histoire, et lorsque celui-ci nous est enfin dévoilé, on en reste totalement stupéfait : on ne s’attendait tellement pas à une chose pareille ! Un thriller tout comme je les aime, en somme !

    https://lesmotsetaientlivres.blogspot.com/2019/03/cry-for-help-liam-fost.html

  • add_box
    Couverture du livre « Volatilisés » de Liam Fost aux éditions Rebelle

    Louise Clisson sur Volatilisés de Liam Fost

    Je remercie les éditions Rebelle pour l'envoi de ce roman. J'avoue avoir tout d'abord été séduite par la couverture, mais vous avouerez que ce résumé met l'eau à la bouche ! Bon alors je vous préviens tout de suite, j'ai pris ce livre, et je l'ai reposé qu'une fois terminé, un vrai page-turner...
    Voir plus

    Je remercie les éditions Rebelle pour l'envoi de ce roman. J'avoue avoir tout d'abord été séduite par la couverture, mais vous avouerez que ce résumé met l'eau à la bouche ! Bon alors je vous préviens tout de suite, j'ai pris ce livre, et je l'ai reposé qu'une fois terminé, un vrai page-turner addictif !

    Dans cette histoire, nous découvrons Matthew qui se réveille chez lui, mais qui se rend compte progressivement que le monde qu'il connait et qui l'entoure habituellement, est totalement méconnaissable et dépeuplé, de quoi angoisser !
    Après une exploration de ce nouveau monde, il va rencontrer une petite fille de 8 ans, avec qui il va vite se lier d'amitié, et qu'il va vouloir protéger de ce monde, aux allures mortelles et post-apocalyptiques !
    Dès les premières lignes, on ressent l'atmosphère pesante et plutôt stressante de ce "nouveau" monde, et un millier de questions me sont venues en tête.

    Comme vous avez pu le constater dans ma description ci dessus, ce livre est plutôt court, mais l'auteur à tout de même réussi à élaborer une intrigue captivante, avec des personnages qui tiennent la route et de nombreux rebondissements. Je ne peux pas nier que j'ai trouvé l'écriture un peu trop jeunesse et simple, particulièrement au début du roman, mais finalement, je me suis laissée embarquer et le style d'écriture ne m'a pas dérangé car cette histoire est plutôt bien rythmée.

    Ce que j'ai aimé dans ce livre, c'est indéniablement le suspens et le travail autours du rêve et des "dominants" qui dictent les fameuses règles du jeu. On découvre au fil de l'histoire un véritable complot mortel à la Hunger Games, et mon petit cœur a bien failli lâcher plusieurs fois ! J'ai aimé les personnages développés dans ce roman, que Matthew va croiser sur sa route, même si j'ai eu la sensation amère de ne pas en savoir assez sur eux, ce qui est le risque avec un roman aussi court.

    Tout au long de l'histoire, les zones sombres s'éclaircissent pour nous laisser découvrir les enjeux et les aboutissants de ce fameux "monde" rendant ma lecture passionnante, malheureusement gâchée par cette fin que je n'ai vraiment pas appréciée. J'ai trouvé cela beaucoup trop simple, et pour le coup, cette fin m'a laissé sur ma faim.

    Quoi qu'il en soit, j'ai passé un très bon moment de lecture avec ce roman de science fiction. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, j'ai apprécié pénétrer dans ce monde angoissant et original, et je vous le recommande malgré une fin plutôt décevante. Si vous avez envie de plonger dans un jeu aussi malsain que les hunger games, cette histoire devrait vous plaire !

    ↠ Un page-turner addictif ↞

  • add_box
    Couverture du livre « Volatilisés » de Liam Fost aux éditions Rebelle

    Melicia P sur Volatilisés de Liam Fost

    Les romans de chez rebelle se divisent en plusieurs collections, j'ai ici un modèle de la collection Galactée nommé volatilisés, c'est un one shot de science-fiction pour le lequel j'ai eu un gros coup de cœur. On y suit les aventures de Matthew qui un jour au réveil se retrouve seul au monde,...
    Voir plus

    Les romans de chez rebelle se divisent en plusieurs collections, j'ai ici un modèle de la collection Galactée nommé volatilisés, c'est un one shot de science-fiction pour le lequel j'ai eu un gros coup de cœur. On y suit les aventures de Matthew qui un jour au réveil se retrouve seul au monde, s'ensuit une course à la compréhension dans un univers fantastique ultra prenant.



    J'ai dévorée ce roman en quelques heures tant j'ai été happée par cet univers et ses nombreux questionnement, c'est une histoire qui fait beaucoup réfléchir le lecteur, une science-fiction psychologique, j'adore, il y a une très grosse couche de suspense car jusqu'au bout on ne sait pas qu'elle est le sujet principal. De plus, cette histoire de survie est totalement addictive, on se laisse prendre au jeu et on frissonne pour les héros.



    J'ai adorée l'histoire originale et prenante, j'ai accrochée aux personnages variés, je suis fan de l'univers, bref, je félicite ce roman et son auteur que je vous conseille volontiers. Perso, j'ai super hâte de relire un roman de l'éditeur pour voir si j'aimerais autant. Alors n'hésitez pas, lancez-vous !


    http://books-story.wixsite.com/books-story/single-post/2017/07/24/VOLATILISES

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !