Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Leo

Leo

De son véritable nom Luis Eduardo de Oliveira, Leo est né à Rio de Janeiro (Brésil) en 1944. Passionné de dessin, il entre cependant à l'université et suit des études d'ingénieur. En 1968, après avoir obtenu son diplôme, il milite activement au sein de la gauche étudiante. En 1971, il quitte le B...

Voir plus

De son véritable nom Luis Eduardo de Oliveira, Leo est né à Rio de Janeiro (Brésil) en 1944. Passionné de dessin, il entre cependant à l'université et suit des études d'ingénieur. En 1968, après avoir obtenu son diplôme, il milite activement au sein de la gauche étudiante. En 1971, il quitte le Brésil pour échapper à la répression de la dictature militaire. Il s'installe au Chili, puis en Argentine, avant de revenir clandestinement dans son pays en 1974, à São Paulo. Il renonce alors à l'engagement politique et décide de se consacrer au dessin. Il débute sa carrière d'illustrateur au sein d'une entreprise américaine. Au bout d'un an, lassé de ce travail alimentaire, il propose ses illustrations à différents journaux. Sa première bande dessinée, une histoire de science-fiction, est publiée dans la revue « O Bicho » au milieu des années 70. À la même époque, il découvre la BD européenne dans les pages de « Pilote » et de « Métal hurlant ». Coup de foudre immédiat. Décidé à tenter sa chance en France, il s'installe à Paris en 1981. Mais le succès se fait attendre. Malgré quelques récits publiés dans « l'Écho des Savanes » (1982) et « Pilote » (1985), il se voit contraint de travailler pour la publicité. Le déclic se produira en 1986 : Jean-Claude Forest, le créateur de Barbarella, lui propose de dessiner des histoires réalistes pour le magazine « Okapi ». En 1989, Léo illustre la vie de Gandhi dans un album publié par Les Editions Centurion. L'une de ses histoires attire l'attention du scénariste Rodolphe, qui lui confie le dessin de Trent, sa nouvelle série. Le premier album, L'Homme mort, paraît en 1991. Cette fois, la carrière de Leo est lancée. Deux ans plus tard, en 1993, il réalise un vieux rêve : il publie le premier des cinq tomes d' « Aldébaran », saga de science-fiction dont il est à la fois scénariste et dessinateur, qu'il mènera en alternance avec « Trent ». Elle se poursuivra en 2000 avec un nouveau cycle de cinq tomes, « Bételgeuse », et un troisième cycle démarre en 2007, « Antarès », prévu en six tomes. La série « Trent » se termine en 2000. Il y a huit tomes. Leo et Rodolphe ne s'arrêtent pas là, et créent « Kenya », un récit mêlant action et fantastique qui se passe dans l'immédiat après-guerre. Après cinq tomes, cette série donne suite à un deuxième cycle, « Namibia », dessiné cette fois par Bertrand Marchal, Leo restant au scénario avec Rodolphe. Infatigable, Leo n'hésite pas à mener de front plusieurs projets en tant que scénariste. Ainsi, en 2002 paraît la série en 3 tomes « Dexter London », dessinée par l'espagnol Sergio García. Et en mars 2009 paraît le tome 1 de la série « Terres Lointaines », avec Franck Picard (Icar) au dessin. Mais Leo n'en oublie pas pour autant son univers d'Aldébaran...

Avis sur cet auteur (13)

  • add_box
    Couverture du livre « Scotland t.1 » de Rodolphe et Leo et Bertrand Marchal aux éditions Dargaud

    Bulle noire sur Scotland t.1 de Rodolphe - Leo - Bertrand Marchal

    Et si l’homme n’était pas seul sur Terre ? Léo et Rodolphe ont tissé de nombreux récits autour de ce thème. Après (entre autres) les séries Kenya, Namibia, Amazonie (5 albums à chaque fois), voilà Scotland qui commence…

    C’est un peu moins exotique mais ça fonctionne tout aussi bien. Il faut...
    Voir plus

    Et si l’homme n’était pas seul sur Terre ? Léo et Rodolphe ont tissé de nombreux récits autour de ce thème. Après (entre autres) les séries Kenya, Namibia, Amazonie (5 albums à chaque fois), voilà Scotland qui commence…

    C’est un peu moins exotique mais ça fonctionne tout aussi bien. Il faut dire que les paysages et les légendes locales se prêtent bien à ce type d’histoires.

    Il faut bien le reconnaître, c’est un plaisir de retrouver Kathy Austin. Léo et Marchal ont le don de proposer des héroïnes fortes et charismatiques. Kathy est en Ecosse pour prendre possession d’un vieux château familial suite au décès de sa tante. C’est l’occasion pour elle de revenir sur des lieux qu’elle a fréquenté durant sa jeunesse et de recroiser des têtes connues… Evidemment tout ne se passera pas comme prévu, la mort de sa tante est mystérieuse et le château a brûlé… Et ce n’est que le début !

    Polar à la crime mistery sauce anglaise teinté de l’habituel touche de fantastique et de surnaturel, Scotland surfe sur la réussite des séries précédentes. Le dessin de Marchal restitue bien l’ambiance « l’Ecosse et ses mystères», le gris pluvieux est bien là…

    Au final, le plaisir est toujours présent, Léo et Marchal font mouche une fois encore avec Scotland, une nouvelle série à suivre…. Kathy Austin, will you marry me ?

  • add_box
    Couverture du livre « Demain t.1 ; acte 1 » de Rodolphe et Leo et Louis Alloing aux éditions Delcourt

    Bulle noire sur Demain t.1 ; acte 1 de Rodolphe - Leo - Louis Alloing

    Je n’ai pas tout lu mais j’ai toujours été plutôt client de l’univers Léo : Aldébaran, Bételgeuse, Les survivants… puis avec Rodolphe : Kenya, Amazonie, Centaurus…. De leurs cerveaux prolifiques sortent des histoires toujours divertissantes.

    Cet acte 1 d’une nouvelle série ne déroge pas à la...
    Voir plus

    Je n’ai pas tout lu mais j’ai toujours été plutôt client de l’univers Léo : Aldébaran, Bételgeuse, Les survivants… puis avec Rodolphe : Kenya, Amazonie, Centaurus…. De leurs cerveaux prolifiques sortent des histoires toujours divertissantes.

    Cet acte 1 d’une nouvelle série ne déroge pas à la règle. On se retrouve à suivre des personnages différents (des jeunes gens et un père et sa fille) dans deux temporalités et deux lieux différents. Le mystère est savamment entretenu, n’attendez aucune réponse dans ce premier tome, on comprend qu’on embarque pour un voyage et que des liens vont se tisser entre ces personnages… liens virtuels pour le moment.

    Comme souvent dans ces récits d’anticipation, Léo et Rodolphe savent capter le lecteur. Mission réussie, j’ai hâte de lire la suite… L’inconnue résidait sur le dessin avec l’apparition de Louis Alloing, plutôt habitué à la BD jeunesse… Et là aussi c’est gagné avec une ligne claire dynamique et agréable et de belles couleurs.

    Au final, c’est reparti pour un tour avec Léo et Rodolphe… Cette série a tous les ingrédients pour plaire aux habitués de ces univers et aux autres… J’attends la suite pour un éventuel coup de cœur.

  • add_box
    Couverture du livre « Europa T.1 ; la lune de glace » de Rodolphe et Leo et Zoran Janjetov aux éditions Delcourt

    Romain Ambrosini sur Europa T.1 ; la lune de glace de Rodolphe - Leo - Zoran Janjetov

    Un premier tome qui pose l'intrigue et cherche plus à ouvrir des pistes qu'a en refermer. On devra attendre le tome 2 (pas encore sorti) pour en savoir plus, un peu frustrant...

    Léo a un trait vraiment typique (Aldebaran, Kenya, Centaurus...), assez rectiligne, qui ne me plaît pas des masses...
    Voir plus

    Un premier tome qui pose l'intrigue et cherche plus à ouvrir des pistes qu'a en refermer. On devra attendre le tome 2 (pas encore sorti) pour en savoir plus, un peu frustrant...

    Léo a un trait vraiment typique (Aldebaran, Kenya, Centaurus...), assez rectiligne, qui ne me plaît pas des masses je dois l'avouer, mais lui et Rodolphe savent quand même installer une ambiance. Angoissante. De glace, comme la lune du titre...

    À suivre !

  • add_box
    Couverture du livre « Retour sur Aldebaran t.3 » de Leo aux éditions Dargaud

    Galirad sur Retour sur Aldebaran t.3 de Leo

    Je me suis plongée avec délice dans ce nouvel opus des aventures de Kim et Manon et toute leur équipe élargie. L'histoire se déroule sur une autre planète pour notre plus grand bonheur. L’intrigue tourne autour de l’exode de ses habitants. Et c’est dans cet aspect qu’excelle l’auteur, qu’il peut...
    Voir plus

    Je me suis plongée avec délice dans ce nouvel opus des aventures de Kim et Manon et toute leur équipe élargie. L'histoire se déroule sur une autre planète pour notre plus grand bonheur. L’intrigue tourne autour de l’exode de ses habitants. Et c’est dans cet aspect qu’excelle l’auteur, qu’il peut déployer son génie en créant des personnages surprenants, attachants et comploteurs. Même si LEO n’innove pas vraiment, il parvient malgré tout à continuer à nous captiver. Et pour ne pas essorer complètement le filon et risquer de lasser ses aficionados, ce troisième tome sera le dernier de cette mini-série. Cette sage décision est à saluer et a ainsi permis à cet album une saveur toute particulière.

Récemment sur lecteurs.com