Lauren Weisberger

Lauren Weisberger
Si elle est née en Pennsylvanie, et non pas au c½ur de la 5e Avenue, Lauren Weisberger s’est rattrapée depuis et, lorsqu’elle décrit ces restaurants hype, boîtes branchées et hôtels de luxe, elle sait de quoi elle parle... Après des &ea cute;tudes de lettres et un tour du monde munie de son seul ... Voir plus
Si elle est née en Pennsylvanie, et non pas au c½ur de la 5e Avenue, Lauren Weisberger s’est rattrapée depuis et, lorsqu’elle décrit ces restaurants hype, boîtes branchées et hôtels de luxe, elle sait de quoi elle parle... Après des &ea cute;tudes de lettres et un tour du monde munie de son seul sac à dos, survivant de Coca light et de Nutella, elle a décroché son premier job en tant qu’assistante d’Anna Wintour, rédactrice en chef de Vogue ultra-fashion (et légèrement tyrannique sur les bords) qu’elle décrit si bien dans Le Diable s’habille en Prada. Depuis le succès de ses deux premiers livres (sans oublier celui du film !), elle vit de sa plume… et mène ce qu’on pourrait appeler une existence dorée, couronnée récemment par un mariage de rêve sur une île des Caraïbes. Il y a des vies qu’on n’in vente pas...

Articles (1)

  • Vengeance en Prada de Lauren Weisberger
    Vengeance en Prada de Lauren Weisberger

    Le Diable s’habille en Prada n’est plus seulement un livre, un film, l’archétype de l’artifice du milieu de la mode, mais une expression populaire. Dix ans après plus tard, les héroïnes de Lauren Weisberger reviennent pour un tome 2 qui pourrait facilement préluder d’un troisième. Tiré à 100 000 exemplaires, preuve de la confiance de son éditeur en un succès annoncé, Vengeance en Prada, le retour du Diable (Fleuve noir) marque le retour d’Andy, jeune femme qui faisait ses débuts dans LE magazine de mode, Runway. Elle a pris dix ans, de l’assurance, mais le traumatisme de cette année passée aux côtés de la terrifiante Miranda Priestly, revient la hanter.

Avis (46)

  • Couverture du livre « Vengeance en Prada ; le retour du diable » de Lauren Weisberger aux éditions Pocket

    NORMAND Annabelle sur Vengeance en Prada ; le retour du diable de Lauren Weisberger

    Ce livre est bien moins bien que le premier. On a du mal à rentrer dans l'histoire. Je préfère largement le premier opus.

    Ce livre est bien moins bien que le premier. On a du mal à rentrer dans l'histoire. Je préfère largement le premier opus.

  • Couverture du livre « Le diable s'habille en Prada » de Lauren Weisberger aux éditions Pocket

    NORMAND Annabelle sur Le diable s'habille en Prada de Lauren Weisberger

    J'adore le film autant que l'adaptation cinématographique. Ce n'est pas le monde de la mode qui nous captive mais les rapports hiérarchiques. Un livre drôle, léger, j'ai vraiment beaucoup aimé.

    J'adore le film autant que l'adaptation cinématographique. Ce n'est pas le monde de la mode qui nous captive mais les rapports hiérarchiques. Un livre drôle, léger, j'ai vraiment beaucoup aimé.

  • Couverture du livre « Le diable s'habille en Prada » de Lauren Weisberger aux éditions Pocket

    Raphaëlle Lebarbier sur Le diable s'habille en Prada de Lauren Weisberger

    Mon personnage préféré est celui de James, on ne le voit pas assez je trouve, il travaille à Runway et sera un vrai soutient mental pour Andrea si l'on considère que l'inviter à des soirées où Brad Pitt est convié et la consoler des insultes de Miranda lui fait autant de bien qu'il ne paraît......
    Voir plus

    Mon personnage préféré est celui de James, on ne le voit pas assez je trouve, il travaille à Runway et sera un vrai soutient mental pour Andrea si l'on considère que l'inviter à des soirées où Brad Pitt est convié et la consoler des insultes de Miranda lui fait autant de bien qu'il ne paraît... Il va aussi l'aider pour son look, et le fait que les marques comme Prada, Marc Jacobs, Hermès, et d'autres encore, sont citées enrichit notre vocabulaire sur la mode, c'est plutôt positif. On parle beaucoup de vêtements dans les magasines comme Runway, j'ai remarqué...
    Ce livre est néanmoins long, mais les actions nous tiennent accrochées, alors je ne compterai que le côté positif de l'enrichissement de la culture générale de la mode, et non les petits défauts que j'ai retenu dans l'ambiance générale, comme les longues descriptions des défilés de personnages pour nous décrire le stress qu'inflige Miranda à TOUTE la rédaction!

    J'ai d'abord été déçu par certains personnages, qui m'ont paru trop stéréotypés, mais on peut voir là une chance de démonter le genre anorexique de la communauté de la mode, et voir plus loin...
    L'apparence compte, évidemment, mais n'est pas forcément le sujet principal de ce roman. Une fille banale qui s'habille "mal" entre dans la grotte des longues jambes perchées sur des hauts talons, et on en sourit plusieurs fois de l'ironie et du ridicule des situations dans laquelle se met notre personnage, féminin mais surtout un peu cruche sur les bords...
    Elle garde son côté sérieux, mais on le sent quand elle est sur le point d'exploser, de péter les plombs, et ses crises sont à se demander si elle a une limite d'amour-propre.
    On dirait presque que la sorcière Miranda s'amuse sadiquement à tester les nerfs de ses employés...
    Ce n'est pas un roman comique ou à l'eau de rose (quelques marques de romance, mais pas à en gerber).
    Pour résumer, il faut le lire pour se faire sa propre opinion, ou bien il reste le second choix, regarder l'adaptation cinématographique, même si elle est très différente du roman...

  • Couverture du livre « Vengeance en Prada ; le retour du diable » de Lauren Weisberger aux éditions Pocket

    Christelle Garnier sur Vengeance en Prada ; le retour du diable de Lauren Weisberger

    J'ai eu un peu de mal à rentrer dedans (200 pages environ) mais une fois fait très bien.

    J'ai eu un peu de mal à rentrer dedans (200 pages environ) mais une fois fait très bien.

Ils le suivent

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com