Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Laure Manel

Laure Manel

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, connectez-vous pour proposez la vôtre :

/1200

Merci d’utiliser une photo au format portrait en indiquant les copyrights éventuels si elle n’est pas libre de droits.

Nous nous réservons le droit de refuser toute biographie qui contreviendrait aux règles énoncées ci-dessus et à celles du site.

Les textes à caractère commercial ou publicitaire ne sont pas autorisés.

Avis sur cet auteur (85)

  • add_box
    Couverture du livre « Le craquant de la nougatine » de Laure Manel aux éditions Michel Lafon

    Violaine belouard sur Le craquant de la nougatine de Laure Manel

    Depuis le premier livre je suis Laure Manel, alors évidemment j'avais très envie de découvrir cette nouvelle histoire.
    On rencontre très rapidement les personnages principaux, Romain et Alba. Ils sont jeunes et passionnés par leurs travails respectifs. Leur rencontre paraît le fruit total du...
    Voir plus

    Depuis le premier livre je suis Laure Manel, alors évidemment j'avais très envie de découvrir cette nouvelle histoire.
    On rencontre très rapidement les personnages principaux, Romain et Alba. Ils sont jeunes et passionnés par leurs travails respectifs. Leur rencontre paraît le fruit total du hasard mais c'est rarement le cas finalement si on essaie de s'intéresser aux signes.
    Ainsi naît leur idylle. Elle semble vouée à une belle aventure et on se demande quel grain de sable va pouvoir venir enrayer la machine. On avance plutôt à petit pas. J'aurais aimé que ça aille bien plus vite dans la partie approche, présentation, même si je sais bien que la séduction est une partie importante de l'histoire. Par contre les chapitres eux sont très courts et alternent très vite entre les personnages. Ils vont ainsi apprendre à se connaître et découvrir ensemble ce que leur amour naissant peut leur apporter. Comme les chapitres s'enchainent vite nous n'avons pas le temps de perdre le fil.
    Puis on explore un peu plus le personnage de Romain pour parvenir à comprendre ce qu'il est, ce qu'il veut montrer, ce qu'il peut montrer. Alba est une jeune femme simple et naturelle, elle rêve du prince charmant en quelque sorte. Mais elle garde pourtant en tête les avertissements de sa mère. Elle reste relativement sur ses gardes pendant un long moment. Tandis que Romain tombe éperdument amoureux et ne s'imagine plus faire sa vie sans elle.
    Mais c'est aussi sans compter les personnages secondaires qui gravitent autour d'eux. Ils me paraissent très intéressants aussi, ils donnent à leur façon une impulsion supplémentaires à l'un ou l'autre quand c'est nécessaire.
    Le noeud de l'histoire ne se situe pas forcément où on l'imagine, j'ai assez vite compris ce qui pouvait se tramer et ce que chacun allait pouvoir ressentir. Nos deux héros vont illustrer parfaitement l'adage selon lequel la vie est loin d'être un long fleuve tranquille. Difficile de savoir comment tout se finira car, sauf s'il y a une suite prévue, la fin reste ouverte et laisse l'imagination de chacun divaguer.
    L'écriture de Laure est à la hauteur de ses talents d'écrivain comme à chaque fois, on sent la maîtrise de la langue tant dans le vocabulaire que dans les expressions, les tournures de phrases.
    J'ai apprécié la lecture de ce nouveau roman mais il m'a manqué un peu plus de piquant dans l'histoire. Ce piquant qui fait parfois tout basculer dans une recette pour lui donner un goût qu'on oubliera pas.

  • add_box
    Couverture du livre « La mélancolie du kangourou » de Laure Manel aux éditions Michel Lafon

    Corinne Lgrs sur La mélancolie du kangourou de Laure Manel

    Ah Laure Manel et son écriture si addictive ! Et bien, encore une fois, je n’ai pas été déçue.

    Le pitch : Antoine et Raphaëlle attendent impatiemment la naissance de leur premier enfant ; Raphaëlle surtout. Ce jour tant attendu arrive et il ne ressemble pas du tout à ce à quoi il aurait dû...
    Voir plus

    Ah Laure Manel et son écriture si addictive ! Et bien, encore une fois, je n’ai pas été déçue.

    Le pitch : Antoine et Raphaëlle attendent impatiemment la naissance de leur premier enfant ; Raphaëlle surtout. Ce jour tant attendu arrive et il ne ressemble pas du tout à ce à quoi il aurait dû ressembler. Raphaëlle décède pendant l’accouchement. Antoine est tellement désemparé qu’il n’arrive pas à créer de lien avec sa fille, Lou. Plus encore, il ne l’aime pas. C’est l’arrivée de la très jeune et très dynamique Rose qui va très progressivement faire sortir Antoine de son état dépressif. Tout en délicatesse, elle va lui ré apprendre à vivre, à accepter puis à aimer sa petite fille.

    Ce livre, et en particulier toute la première partie m’a pris aux tripes, m’a ému, m’a chamboulé… et m’a même tiré quelques larmes.
    Laure Manel a su aborder ce thème difficile du deuil d’une jeune femme (et qui plus est, pendant son accouchement) sans en faire quelque chose de pathos. C’est écrit « vrai ». C’est un roman qui redonne de l’espoir : quoi qu’il vous arrive dans la vie, vous pourrez rebondir et vivre à nouveau. Vivre différemment mais vivre quand même.

    J’ai aimé les personnages. Antoine, cet homme dévasté que j’ai un peu eu envie de secouer je l’avoue, pour qu’il n’abandonne pas sa petite fille, pour qu’il l’aime tout simplement. Lou, ce petit bout de chou qui nait dans les pires circonstances et qu’on a forcément tous envie de câliner. Et surtout, Rose, cette merveilleuse jeune fille. On en oublie vite son jeune âge, tellement elle est mature. Elle s’occupe de Lou dès le début comme si elle était sa propre fille. Elle prend son rôle de remplaçante très à cœur (probablement trop ?). Elle est dynamique, drôle, enjouée.

    Après un début de roman triste et mélancolique, on termine sur une touche d’espoir. A lire assurément !

  • add_box
    Couverture du livre « La mélancolie du kangourou » de Laure Manel aux éditions Michel Lafon

    Amelielit sur La mélancolie du kangourou de Laure Manel

    A mon sens le plus beau roman de Laure Manel et quel roman! Un condensé d'émotions qui ébranleront n'importe quel lecteur. Et pour cause, le sujet choisi est très sensible, c'est celui du deuil à faire lorsqu'on s'y attend le moins, lorsque la vie fauche la personne aimée à l'acmé du...
    Voir plus

    A mon sens le plus beau roman de Laure Manel et quel roman! Un condensé d'émotions qui ébranleront n'importe quel lecteur. Et pour cause, le sujet choisi est très sensible, c'est celui du deuil à faire lorsqu'on s'y attend le moins, lorsque la vie fauche la personne aimée à l'acmé du bonheur.
    Ce bonheur, Raphaëlle et Antoine l'ont bien mérité et il est censé symboliser la puissance de leur amour : ils sont sur le point de devenir parents et se sont tous les deux préparés pour ce grand jour. Ce à quoi Antoine ne s'était pas préparé par contre c'est à la disparition de son épouse au moment de la délivrance.
    Comment surmonter une telle épreuve assénée par la vie? Comment élever seul un enfant qu'on a voulu à deux? Comment aimer cet enfant qui nous rappelle chaque jour que notre moitié n'est plus?
    Voilà autant de questions qui se posent à Antoine dès le début du roman. Et je dois dire que ce roman débute fort dans les émotions nous faisant passer, tel un boomerang, du sourire aux larmes en quelques pages.
    L'histoire racontée est émouvante, le style très fin et les personnages profondément touchants. Laure Manel parvient à traiter ce sujet sensible avec beaucoup de délicatesse et ses mots semblent très justes. Elle réussit par ailleurs à donner vie à ses personnages qui semblent sortis tout droit de notre quotidien.
    On aime et on en redemande.
    Ce roman est à lire avant Le Sourire des Fées pour prolonger le plaisir.
    A lire sans hésitation et sans modération.

  • add_box
    Couverture du livre « L'embarras du choix » de Laure Manel aux éditions Bookelis

    Amelielit sur L'embarras du choix de Laure Manel

    "Oh temps suspends ton vol!" pourrait tout à fait être le sous-titre de ce roman de Laure Manel qui réussit l'exploit d'écrire plus de 300 pages pour un laps de temps infime durant lequel tous les invités sont suspendus aux lèvres d'Emma à qui le prêtre vient de demander son...
    Voir plus

    "Oh temps suspends ton vol!" pourrait tout à fait être le sous-titre de ce roman de Laure Manel qui réussit l'exploit d'écrire plus de 300 pages pour un laps de temps infime durant lequel tous les invités sont suspendus aux lèvres d'Emma à qui le prêtre vient de demander son consentement.
    Dira-t'elle oui à Julien, son amoureux depuis trois ans? C'est toute la question qui est au centre de l'intrigue car si elle aime Julien elle se demande si elle pourra lui être fidèle toute une vie et si leur amour parviendra à traverser le temps.
    S'ensuit alors une projection de ce que pourrait être leur(s) futur(s), Emma n'y a pas forcément le beau rôle et le tableau dressé du mariage à long terme n'est pas optimiste, alors se mariera-t'elle quand même? Fera t elle ce pari sur l'avenir?
    Plongez dans les pensées d'Emma pour voir à l'oeuvre les questionnements du personnage au moment de faire un choix crucial dans sa vie et découvrez une partie des chemins possibles d'une vie sans perdre de vue que toutes nos décisions influent à un moment donné sur notre futur et que la vie, loin d'être binaire ou même tout tracée est le résultat de notre parcours au sein d'un labyrinthe au cours duquel nous devons choisir des directions qui nous mènerons à vivre des événements inattendus et qu'il est impossible de savoir à l'avance où. Il s'agit de marcher "à l'aveugle" en acceptant de ne pas maîtriser l'aboutissement de toute une vie.
    J'ai particulièrement aimé l'alternance entre l'introspection d' Emma et les monologues intérieurs des invités qui apportent une richesse sur ces choix qui fondent notre destin.
    Un roman à lire donc mais seulement si on a encore foi au mariage.