Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Laure Manel

Laure Manel

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, connectez-vous pour proposez la vôtre :

/1200

Merci d’utiliser une photo au format portrait en indiquant les copyrights éventuels si elle n’est pas libre de droits.

Nous nous réservons le droit de refuser toute biographie qui contreviendrait aux règles énoncées ci-dessus et à celles du site.

Les textes à caractère commercial ou publicitaire ne sont pas autorisés.

Avis sur cet auteur (85)

  • add_box
    Couverture du livre « Le craquant de la nougatine » de Laure Manel aux éditions Michel Lafon

    Amelielit sur Le craquant de la nougatine de Laure Manel

    "Le craquant de la nougatine" ou comment ne pas succomber à la tentation?

    C'est là toute la question pour ce roman qui nous met dans une bien étrange posture, entre Romain, dont le cœur déjà pris vibre pour une parfaite inconnue, et Alba, jeune quadra, parfaitement libre et qui n'a rien...
    Voir plus

    "Le craquant de la nougatine" ou comment ne pas succomber à la tentation?

    C'est là toute la question pour ce roman qui nous met dans une bien étrange posture, entre Romain, dont le cœur déjà pris vibre pour une parfaite inconnue, et Alba, jeune quadra, parfaitement libre et qui n'a rien demandé à personne.

    C'est une histoire d'amour donc qui dès le début s'annonce impossible mais qui pose le problème de la puissance des sentiments, car c'est clair, Romain est "victime" d'un coup de foudre pour cette inconnue qu'il croise dans le bus. Ce n'est pas juste un coup de cœur, non, ça va au-delà car la vision de cette dernière l'obsède littéralement au point qu'il est prêt à tout pour la revoir et la contacter. Pourquoi? Il n'arrive pas lui-même à comprendre ce qui le pousse à ce point à se mettre dans une position délicate mais il va tout mettre en œuvre pour mettre un nom et une voix sur ce visage.
    Et si Alba était SA rencontre? Et si elle lui permettait de sortir la tête de l'eau? Pourquoi cet amour ne paraît-il pas possible? Que cache Romain?
    C'est ce que nous découvrirons au fil de la lecture qui nous propose d'alterner les deux points de vue de ces personnages car, en amour, il faut être deux. Cette polyphonie nous permet de cerner toute la complexité de cette relation amoureuse très particulière et des enjeux pour chaque membre de ce couple car les faits de l'un rejaillisse forcément sur ceux de l'autre et vice versa. Elle permet d'avoir une vue globale sur le nœud du problème tout en apportant une certaine dynamique au récit.

    Je pense que ce livre sera soit adoré soit critiqué car le sujet traité reste sensible, met en jeu beaucoup d'arguments liés à la bienséance, à la morale, au qu'en dira-t-on mais qui a le mérite de poser les bonnes questions. Doit-on rester engluer dans le malheur quand une jolie fenêtre de bonheur s'ouvre à nous et nous laisse entrevoir une échappatoire? En effet, la prouesse de Laure Manel nous pousse à faire en sorte qu'à aucun moment on ne "condamne" Romain et qu'on finit même par le comprendre.

    A lire si vous n'avez pas peur d'être bousculés dans vos principes "moraux".

  • add_box
    Couverture du livre « Le craquant de la nougatine » de Laure Manel aux éditions Michel Lafon

    abfabetcie sur Le craquant de la nougatine de Laure Manel

    Je suis sortie assez déconcertée de ce dernier roman de Laure Mannel. Si les 100 premières pages m’ont plu et accrochée, je me suis ensuite vite ennuyée dès le début de l’histoire naissance entre Romain et Alba. Même si les courts chapitres alternent les deux points de vue des protagonistes, le...
    Voir plus

    Je suis sortie assez déconcertée de ce dernier roman de Laure Mannel. Si les 100 premières pages m’ont plu et accrochée, je me suis ensuite vite ennuyée dès le début de l’histoire naissance entre Romain et Alba. Même si les courts chapitres alternent les deux points de vue des protagonistes, le rythme s’essouffle, sans parler de certains dialogues plombants qu’on croirait tout droit sortis d’une encyclopédie (qui disserte comme ça d’Auguste Excoffier ou de la post-synchronisation lors de premiers rendez-vous amoureux, sérieusement ?). Et on tourne un peu en rond, et même ce qui se veut de l’humour (la maladresse d’Alba par exemple) tombe aussi un peu à plat. Sans parler du style narratif, notamment quand il s’agit de Romain, qui interpelle le lecteur à tout bout de champ pour le prendre à témoin, je n’ai pas aimé du tout. Malgré tout, et contre toute attente, le « rebondissement » (si on peut l’appeler comme cela et que l’on devine assez vite) m’a raccrochée au roman et j’ai aimé la dernière partie, qui prend le temps effectivement, celui du temps qui fait son œuvre, celui du pardon, celui de la maturité Au final une lecture en demi-teinte loin de la Mélancolie du kangourou que j’avais tant aimé.

  • add_box
    Couverture du livre « Le craquant de la nougatine » de Laure Manel aux éditions Michel Lafon

    DELPHINE CHAMBAZ sur Le craquant de la nougatine de Laure Manel

    Un roman tout doux, un roman doudou. C’est comme ça que j’ai ressenti cette lecture ; un bien être délicat malgré le sérieux et le côté tragique de l’histoire.

    Laure Manel a une façon bien à elle de nous parler d’amour, de sentiments. Elle nous embarque dans la relation entre Romain et Alba....
    Voir plus

    Un roman tout doux, un roman doudou. C’est comme ça que j’ai ressenti cette lecture ; un bien être délicat malgré le sérieux et le côté tragique de l’histoire.

    Laure Manel a une façon bien à elle de nous parler d’amour, de sentiments. Elle nous embarque dans la relation entre Romain et Alba. Elle nous raconte leurs premiers émois qui se transforment très vite en sentiments beaucoup plus profonds.

    L’amour interdit est-il encore plus beau? Rend-il l’histoire plus grande? C’est ce que va nous raconter cette romancière au grand talent dans ce roman.

    Il s’agit ma deuxième lecture d’un bouquin de Laure Manel et j’y ai retrouvé son style que j’avais particulièrement aimé la première fois.

    C’est un tourbillon de sensibilité qui va crescendo au fil des pages quand on en apprend plus sur la vie de nos adorables protagonistes, ce qui est un peu la marque de fabrique de l’auteure.

    Les chapitres sont très courts et la narration balance entre Romain et Alba, ce qui apporte à la lecture un rythme soutenu car on a toujours envie de connaitre le point de vue de l’auteur, ce qui ne l’en rend que plus addictive encore!

    Un très bon moment qui fait passer le lecteur du rire aux larmes, un véritable délice!

  • add_box
    Couverture du livre « Le craquant de la nougatine » de Laure Manel aux éditions Michel Lafon

    Un brin de Syboulette sur Le craquant de la nougatine de Laure Manel

    Dans « Le croquant de la nougatine », Laure nous fait rencontrer deux personnes, Romain et Alba. On fait déjà la connaissance de Romain, un quadra qui n’a plus d’étincelles dans le regard, qui a perdu une moitié de lui, qui ne croit plus en grand chose si ce n’est en ses enfants et sa cuisine...
    Voir plus

    Dans « Le croquant de la nougatine », Laure nous fait rencontrer deux personnes, Romain et Alba. On fait déjà la connaissance de Romain, un quadra qui n’a plus d’étincelles dans le regard, qui a perdu une moitié de lui, qui ne croit plus en grand chose si ce n’est en ses enfants et sa cuisine qui le maintiennent hors de l’eau. Romain rencontre furtivement Alba mais une rencontre qu’il sait vitale pour lui. Il tombe d’amour pour cette si jolie rousse avec une voix si particulière. L’auteure nous fait littéralement rencontrer ses deux personnages en nous laissant entrer dans leurs pensées, leurs envies, leur désir, leurs craintes et peurs. Cela les rend attachants: Alba avec son côté gaffeuse et son « je n’ai besoin de personne », et Romain avec sa sensibilité, ses questionnements à la seconde, son envie de vivre une belle histoire et le fait qu’il s’en empêche. Alba et Romain étaient décidément obligés de se rencontrer.

    C’est une histoire d’amour, une histoire familiale, une histoire d’amitié. C’est un personnage masculin qui n’a pas peur d’avouer ses sentiments, qui ne veut faire aucun mal, qui pense toujours à l’autre avant de penser à lui. C’est la découverte de deux univers: la cuisine et le métier de doublure voix. C’est des amis qui sont là toujours. Ce sont surtout des émotions que Laure Manel nous transmet.

    Laure Manel a une nouvelle fois fait mouche avec son dernier roman.