L. S. Hilton

L. S. Hilton
L.S. Hilton a grandi en Angleterre, et a vécu à Key West, New York, Paris et Milan. Après avoir obtenu son diplôme à Oxford, elle a étudié l'histoire des arts à Paris et à Florence. Elle a travaillé en tant que journaliste, critique d'art et présentatrice. Elle habite actuellement à Londres. Voir plus
L.S. Hilton a grandi en Angleterre, et a vécu à Key West, New York, Paris et Milan. Après avoir obtenu son diplôme à Oxford, elle a étudié l'histoire des arts à Paris et à Florence. Elle a travaillé en tant que journaliste, critique d'art et présentatrice. Elle habite actuellement à Londres.

Avis (12)

  • add_box
    Couverture du livre « Maestra T.1 » de L. S. Hilton aux éditions Robert Laffont

    Angela sur Maestra T.1 de L. S. Hilton

    Ce roman propose un mix de thriller/érotisme. Judith, notre héroïne, travaille tant qu'assistante dans une prestigieuse salle des ventes londonienne. Sa vie va être bouleversée le jour où elle rencontre une ancienne amie...s’enchaînent divers rebondissements au fil du quel Judith sans...
    Voir plus

    Ce roman propose un mix de thriller/érotisme. Judith, notre héroïne, travaille tant qu'assistante dans une prestigieuse salle des ventes londonienne. Sa vie va être bouleversée le jour où elle rencontre une ancienne amie...s’enchaînent divers rebondissements au fil du quel Judith sans sourciller, n’hésite pas à manipuler, à mentir...et à tuer. Même si certains rebondissements ne sont pas toujours crédibles j'ai passé un bon moment avec ce livre. J'ai apprécié aussi de faire la connaissance et apprendre des aspects des tableaux d'Artemisia Gentileschi (peintre italienne vivant dans la première moitié du xviie siècle) avec laquelle Judith se compare. L'image de cette femme sous fond de tension sexuelle afin de décharger ses émotions font tout de même cliché...
    La Judith du début du livre n'a plus rien à voir avec la femme fatale qu'elle devient au fil des pages car il faut dire dans le dernier rebondissement elle effraye et impressionne...

  • add_box
    Couverture du livre « Maestra T.2 ; Domina » de L. S. Hilton aux éditions Robert Laffont

    cedric critic sur Maestra T.2 ; Domina de L. S. Hilton

    Décevant par rapport au Tome 1. Et trop laborieux à suivre.

    Décevant par rapport au Tome 1. Et trop laborieux à suivre.

  • add_box
    Couverture du livre « Maestra T.1 » de L. S. Hilton aux éditions Robert Laffont

    Bookinette sur Maestra T.1 de L. S. Hilton

    Quel livre surprenant ....... j'ai été bousculée, déroutée, étonnée, intriguée, puis finalement embarquée avec l'envie de savoir comment tout cela allait bien pouvoir se terminer...

    Tout est ambivalent dans ce roman, tout d'abord l'héroïne : Judith mène une double vie, jeune femme brillante,...
    Voir plus

    Quel livre surprenant ....... j'ai été bousculée, déroutée, étonnée, intriguée, puis finalement embarquée avec l'envie de savoir comment tout cela allait bien pouvoir se terminer...

    Tout est ambivalent dans ce roman, tout d'abord l'héroïne : Judith mène une double vie, jeune femme brillante, irréprochable dans son travail, évoluant dans un milieu chic, capable d'accepter les brimades quotidiennes, qui se transforme du tout au tout le soir venu, devenant une professionnel du charme. La journée, elle subit mais le soir c'est elle qui mène la danse, elle maîtrise l'art de la séduction à la perfection et se sent toute puissante. Elle est sans inhibition, vit son corps comme un atout et aussi une façon de prendre le contrôle de sa vie, une revanche sur les frustrations.
    C'est elle la narratrice qui raconte son histoire à la première personne dans une sorte de confession et il y a une telle froideur et un tel détachement dans sa façon de raconter les événements .... J'ai eu beaucoup de mal avec ce personnage central sur lequel repose absolument tout le livre, et je n'ai d'ailleurs quasi jamais réussi à ressentir une quelconque empathie pour elle à quelques exceptions près. Totalement déshumanisée, elle suit son chemin sans s'attacher presque (seul Dave trouve grâce à ses yeux), quasi sans sentiment, avec cynisme. Mais si j'ai ressenti de l'antipathie pour elle à maintes reprises, je n'ai pas pu échapper à une sorte de fascination à suivre son parcours et sa surprenante évolution.

    Ambivalence encore dans son environnement et ses centres d'intérêt : elle navigue entre les hôtels de ventes, les galeries d'Art, un milieu culturel chic, et des soirées de fête avec drogue, sexe à profusion. On passe de la description vraiment très intéressante des tableaux avec une vraie profondeur à une frénésie de shopping totalement superficielle et des scènes de partouzes sordides. Le mélange est déroutant.

    Lorsque Judith se rend compte que son patron s'est servi d'elle pour organiser une véritable arnaque, elle ne peut s'empêcher de fouiner pour comprendre l'ampleur de l'escroquerie et perd son travail. S'en suit une féroce volonté de revanche mais pas que.... une escapade dans le sud en compagnie d'un de ses richissimes clients du soir, et rien ne se passe tout à fait comme prévu...On est très loin du thriller classique, il y a certes meurtres, mais pas d'enquête que l'on suit pas à pas... et pourtant le suspens est là, s'installe peu à peu... je ne m'attendais absolument pas à la tournure que prennent les événements, j'ai tourné les pages en me demandant jusqu'où l'auteur allait nous amener....

    Si je ressors avec quelques réserves de ma lecture, je salue le tour de force d'avoir su me tenir en haleine jusqu'au bout du livre malgré une héroïne antipathique, des milieux qui à priori ne m'intéressent pas....et une fin un peu légère. Je garde en mémoire de jolis moments autour de tableaux et de peintres, la surprenante évolution du personnage et l'intérêt qui peu à peu s'est installé... jusqu'à me donner envie de lire la suite !

    Un grand merci à Robert Laffont et La collection La Bête noire !

    https://chezbookinette.blogspot.com/2018/07/maestra.html

  • add_box
    Couverture du livre « Maestra T.3 ; ultima » de L. S. Hilton aux éditions Robert Laffont

    Caroline Candille sur Maestra T.3 ; ultima de L. S. Hilton

    Dernier tome d'une trilogie, je suis tombée par hasard sur ce livre, que je pensais être un thriller....
    Au final, une histoire alambiquée de vengeance, mêlant le milieu de l'art à la mafia, sous fond pseudo érotique, je n'ai pas du tout adhéré....

    Dernier tome d'une trilogie, je suis tombée par hasard sur ce livre, que je pensais être un thriller....
    Au final, une histoire alambiquée de vengeance, mêlant le milieu de l'art à la mafia, sous fond pseudo érotique, je n'ai pas du tout adhéré....

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !