Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

L. J. Smith

L. J. Smith

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (233)

  • add_box
    Couverture du livre « Journal d'un vampire t.1 » de L. J. Smith aux éditions Lgf

    Lunartic sur Journal d'un vampire t.1 de L. J. Smith

    Chronique rédigée en 2013 - attention, spoilers !

    Ça y est ! J'ai commencé mon challenge Découvre tes univers ! Le but ? Lire douze livres de bit-lit avant le 13 novembre 2013 ! Et j'ai décidé durant ce challenge de lire les huit premiers tomes de la saga Journal d'un vampire (ne vous en...
    Voir plus

    Chronique rédigée en 2013 - attention, spoilers !

    Ça y est ! J'ai commencé mon challenge Découvre tes univers ! Le but ? Lire douze livres de bit-lit avant le 13 novembre 2013 ! Et j'ai décidé durant ce challenge de lire les huit premiers tomes de la saga Journal d'un vampire (ne vous en faites pas, je lirai les deux derniers en date également !). C'est parti donc pour ma chronique du premier tome : Le réveil !

    Comme je le fais toujours, allons côté personnages : notre héroïne, Elena, m'a paru souvent agaçante, et j'ai trouvé cela très dommage. En effet, en général, il me tient très à cœur de m'attacher à l'héroïne centrale de l'histoire, à m'identifier à elle, voire même à l'admirer si je trouve son comportement suffisamment exemplaire pour que cela puisse être remarquable. Avec Elena, je ne sais franchement pas sur quel pied danser. A certains moments, elle m'a paru insupportable à manipuler tout le monde pour avoir Stefan rien qu'à elle, et à d'autres, il m'a semblé qu'elle se rendait compte de ses actes et s'en repentait. Durant certains passages, elle m'a semblé pitoyable de par son comportement (l'exemple le plus flagrant est celui où elle pleure car Stefan la rejette. Et on sent qu'elle pleure juste parce que sa popularité en prend un coup. J'ai trouvé cela RI-DI-CULE) et à d'autres on a sincèrement pitié pour elle, on éprouve de la compassion envers elle. Par exemple, quant Damon la menace de s'en prendre à Margaret, sa petite sœur, si elle ne l'invite pas dans sa chambre (ce passage était tout bonnement affreux, rien que d'y repenser, j'en frissonne encore !). Ou quand elle est à la recherche de Stefan, jeté dans un puits par son frère (qui, aussi "irrésistible" soit-il est fort peu sympathique au demeurant quand on prend la peine d'y réfléchir à deux fois). En parlant du couple Elena/Stefan, je les aime beaucoup ensemble (PAS TAPER, PAS TAPER !). Certes, au départ, j'étais tout à fait contre leur couple, car Elena ne semblait vouloir conquérir Stefan que parce qu'il était beau à tomber (ce qui était vrai à ce moment-là de l'intrigue). Mais par la suite, on se rend compte que son amour est sincère et du coup, je les ai trouvés très beaux ensemble. Pour ce qui est des amis d'Elena, je les ai adorés ! Meredith, très sérieuse, brillante et mature, est toujours prête à aider ses amis et à les protéger. Math, malgré sa rupture avec Elena, n'hésite pas à l'aider, ainsi que Stefan, en leur prêtant sans cesse sa voiture (il va même avec Stefan carrément chercher de la verveine, c'est dire son niveau de dévouement !). Quant à Bonnie, je l'ai trouvée purement et simplement adorable ! Sincèrement, elle est très touchante et attachante. Et j'ai hâte de voir comment ses pouvoirs de druidesse/médium vont évoluer. Concernant Katherine, je l'ai trouvée complètement stupide (excusez l'adjectif). Franchement, se suicider afin que les frères Salvatore se rapprochent ?! Quel raisonnement parfaitement idiot ! C'est dommage qu'elle ait agi comme cela parce qu'au départ, elle était très gentille, attachante, douce et amoureuse des deux frères. Certes, elle n'a pas su choisir entre les deux, mais elle les aimait tellement que je suis passée outre. Mais après, ce suicide... Ne vous y méprenez pas : j'ai été très attristée de sa mort et j'imagine l'accablante tristesse qu'elle a dû ressentir vis-à-vis de la rivalité des deux frères. Néanmoins, le motif qu'elle donne à son tragique passage à l'acte n'est absolument pas valable à mes yeux. Le seul résultat que cela a eu, c'est que les deux frères ont fini par s'entretuer ! D'ailleurs, je vais finir mon point sur les personnages avec eux : je les aime beaucoup tous les deux. Stefan m'a beaucoup attendrie, il tient à vivre normalement, comme un être humain normal en somme, il ne veut pas leur faire de mal, et il est encore profondément blessé par la mort de Katherine. Surtout, on sent qu'il aime immensément Elena. J'ai été choquée par le passage du puits, je ne voulais pas qu'il meurt, et j'ai bien cru qu'il allait y passer (enfin, s'il avait été vraiment mort, l'histoire aurait été fort ennuyeuse après !). Pour ce qui est de Damon, j'en suis éperdument amoureuse. En même temps, je suis déjà folle de lui dans la série ! Mystérieux, ténébreux, incroyablement beau et charmeur... C'est simple, le "Damon version papier" ne m'a pas déçue une seule seconde ! Je veux bien être sa reine des ténèbres s'il veut ! Je lui reprocherais juste deux choses : d'avoir voulu tuer Stefan et s'en prendre à la petite Margaret. Mais bon, sinon, il est parfait !!!! [UPDATE : c'est la Nanette de 14-15 ans complètement gaga de vampires ténébreux préférant écouter ses hormones plutôt que son cerveau qui a écrit cela il y a sept ans déjà, vous verrez en réalité que mon avis concernant le fameux ainé Salvatore est bien plus nuancé que cela un peu plus bas si vous continuez la lecture de cette chronique]

    Côté histoire, elle ne manque pas de rebondissements : qui a assassiné Mr. Tanner ? Qui a tué le chien de Bonnie ? Qui s'en est pris à Vicky ? Celle-ci accuse sans cesse Elena. Je pense que Katherine y est pour quelque chose à ce niveau-là, malgré son suicide il y a des siècles de cela... On en découvrira certainement plus dans les autres tomes. Pour ce qui est de Mr. Tanner et du chien de Bonnie, c'est sûrement Damon qui a fait le coup, même si Stefan me fiche sacrément le doute avec sa foutue culpabilité. J'ai réellement cru que son secret, sa condition de vampire, allait être révélée par Caroline en lisant le journal intime d'Elena devant tout Fell's Church. Heureusement que Damon a rattrapé le coup ! Il sert quand il veut celui-là ! Je sais, je suis méchante mais son côté bad boy m'attire immensément autant qu'il me casse sérieusement les pieds par moments... Enfin, la fin m'a totalement surprise : je n'aurai jamais cru qu'Elena mourrait aussi tôt d'un accident de voiture ! Ou plutôt, qu'elle deviendrait aussi vite un vampire ! Je vais de suite lire le second tome pour découvrir la suite de toute cette histoire !

    Conclusion : Un premier tome envoûteur, accrocheur, qui promet une belle saga et une fabuleuse histoire de vampires !

  • add_box
    Couverture du livre « Prémonitions » de L. J. Smith aux éditions Michel Lafon

    Lunartic sur Prémonitions de L. J. Smith

    Coucou mes petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour ma chronique du premier tome de la trilogie Prémonitions, Étranges pouvoirs, par L.J. Smith.

    Cela faisait maintenant bien trois ans que je laissais ce roman traîner dans ma pile à lire sans jamais l'en sortir. Voilà désormais chose...
    Voir plus

    Coucou mes petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour ma chronique du premier tome de la trilogie Prémonitions, Étranges pouvoirs, par L.J. Smith.

    Cela faisait maintenant bien trois ans que je laissais ce roman traîner dans ma pile à lire sans jamais l'en sortir. Voilà désormais chose faite. Très sincèrement, même si je n'attendais rien de particulier de ce livre, je ne peux m'empêcher d'en ressortir déçue. Le premier chapitre était à mon sens tout ce qu'il y a de plus prometteur, avec cette adolescente capable de dessiner l'avenir, et notamment les évènements les plus tragiques voués à se produire, de façon parfaitement inconsciente. Cette entrée en matière somme toute explosive et mystérieuse m'avait résolument séduite et puis... mon excitation est retombée comme un soufflé. Je me doute qu'il ne s'agit là qu'un simple tome d'introduction, relativement court au demeurant, mais j'escomptais tout de même un univers, une intrigue et des personnages nettement plus étoffés que cela. Avec un tel postulat fantastique de départ, cela aurait mérité que l'autrice entre bien plus dans les détails que cela n'est le cas présentement. En effet, on reste constamment à la surface des choses et cela m'a profondément agacée et frustrée. Quant aux protagonistes, ils sont plutôt mignons et attachants dans un premier temps mais ils restent malgré tout très génériques et leur absence concrète de personnalité et de passif ne m'a pas fait désirer me soucier de leur sort. Enfin, histoire de vous parler un tant soit peu du triangle amoureux ou plutôt de la romance de ce récit, il s'agit d'un véritable sketch. Jamais je n'ai vu un coup de foudre être aussi vite expédié et manquer à ce point là de saveur et de sincérité. Vous l'aurez compris, je n'ai absolument pas été convaincue par la supposée ardeur et authenticité des sentiments amoureux de nos adolescents paumés, loin de là.

    Pour conclure, je dirais que ce premier tome de Prémonitions avait tout le potentiel requis pour nous embarquer dans un univers surnaturel et magique sombre, envoûtant, délicieusement dangereux et attirant mais cela n'est pas du tout ce qu'il s'est passé de mon côté. À la place, j'ai fait la connaissance de jeunes protagonistes qui ne savent pas gérer leurs hormones, leurs sentiments en général et leurs piques de colère pour un certain jeune loup (le reste vaut quant à lui pour le trio central essentiellement - pardonnez-moi Lewis et Anna, vous méritiez assurément mieux que de vous retrouver dans l'ombre d'un triangle infernal) et d'antagonistes qui ne font guère véritablement peur. Ils m'inspirent plus du mépris qu'autre chose pour être tout à fait honnête. En clair, j'ai trouvé ce premier tome insipide, fort peu intéressant malgré quelques qualités sous-jacentes. Ça a le mérite de se lire très bien au moins, ça, je le reconnais. Je me demande encore si je vais laisser leur chance aux tomes deux et trois. Étant donné le peu d'épaisseur en terme de pages de chacun des volumes de cette saga, je me dis que cela ne mangerait pas de pain de découvrir cette dernière dans son intégralité. Qui sait, je pourrais être agréablement surprise là où je m'y attendrais le moins... Une chose est sûre, je ne débourserai pas un centime pour me procurer les tomes suivants, il en est hors de question ! Si le destin le veut, il remettra cette série livresque sur mon chemin par d'autres moyens. En attendant que ce jour arrive (ou pas), je vais aller me consoler avec une autre lecture qui, je l'espère, sera plus satisfaisante. Affaire à suivre...

  • add_box
    Couverture du livre « Un jeu interdit t.1 à t.3 » de L. J. Smith aux éditions Michel Lafon

    Maureen sur Un jeu interdit t.1 à t.3 de L. J. Smith

    Une intégrale qui me laisse dubitative.

    Ici nous suivons Jenny et sa bande de copain le soir de l'anniversaire de son petit ami Tom.
    Pour cette soirée, Jenny est allée chercher un "Jeu" très spécial dans une boutique que
    Julian tiens. On sait très bien qu’elle est mal tombée en atterrissant...
    Voir plus

    Une intégrale qui me laisse dubitative.

    Ici nous suivons Jenny et sa bande de copain le soir de l'anniversaire de son petit ami Tom.
    Pour cette soirée, Jenny est allée chercher un "Jeu" très spécial dans une boutique que
    Julian tiens. On sait très bien qu’elle est mal tombée en atterrissant dans cele-ci
    mais la suite se révèle intéressante.
    Nos protagonistes se retrouvent plongés dans un "autre monde" dans lequel ils sont
    confrontés à leur plus grande peur. De quoi en dérouter plus d'un. Cette aventure va
    révéler leurs secrets les plus enfouis, ceux dont on ne parle jamais à personne.
    Voilà pour la première partie, et c’est sans doute la plus intéressante des trois.
    Les parties 2 et 3 sont une copie conforme au 1er. Commence une traque, puis les problèmes
    et enfin le dénouement.
    Julian est un être de l'Ombre torturé et animé d'un amour assez malsain
    et par conséquent est le méchant. Mais au fur et à mesure de l'histoire,
    on apprends qui est Julian et quel est le lien qui l'uni à Jenny.
    Ce sont les deux personnages que j'ai le plus appréciés.

    Mon avis est plutôt mitigé. De cette auteure, L.J Smith, j'avais déjà lu
    et plus qu'apprécié Journal d'un Vampire et surtout le Cercle Secret. Mais ici, c'est
    différent. Alors peut-être es-ce parce que c'était une intégrale, mais j'ai eu beaucoup
    de mal à lire.
    Un point assez négatif du livre est celui des personnages.
    Il y a trop de cliché, a "team" est composée du petit-ami parfait, de la sportive,
    la craintive, le bon pote et le mis à l'écart.

    Finalement, bien qu’avoir les 3 tomes réunis soit le plus gérable, je pense qu’il serait
    préférable de ne pas les lire d’une traitre pour pouvoir les apprécier pleinement.

  • add_box
    Couverture du livre « Le cercle secret saison 2 t.3 ; l'affrontement final » de L. J. Smith aux éditions Black Moon

    Maureen sur Le cercle secret saison 2 t.3 ; l'affrontement final de L. J. Smith

    Et voilà j'ai terminé cette saga que j'aimais tant!!


    On retrouve ici Cassie qui doit faire face à son cercle qui est possédé
    par ces ancêtres maléfiques, à cause d'une énième trahison de Scarlet.
    Elle découvre très vite que le livre des Ombres de son père est la clé pour lutter contre...
    Voir plus

    Et voilà j'ai terminé cette saga que j'aimais tant!!


    On retrouve ici Cassie qui doit faire face à son cercle qui est possédé
    par ces ancêtres maléfiques, à cause d'une énième trahison de Scarlet.
    Elle découvre très vite que le livre des Ombres de son père est la clé pour lutter contre
    la nouvelle menace, elle devra faire appel de la magie noire qui coule dans ses veines,
    tout en faisant attention à ne pas franchir la ligne qui la fera basculer dans la noirceur.
    Heureusement, un membre de son cercle n'est pas totalement possédé et celui-ci fera tout
    pour l'aider en faisant appel à son amour qu'il éprouve pour elle.

    On voit apparaître un nouveau personnage, du nom de Timothy qui fais parti du passé de son
    père.J'ai aimé découvrir des personnages qui sont restés dans l'ombre comme Nick
    et la mère de Cassie. Mais j'aurai aussi aimé que Cassie s'abandonne à l'amour de celui-ci.
    Mais j'ai aimé la force de son amour pour Adam tout comme j'ai adoré découvrir
    son histoire de famille qui est relié à cele de l'histoire de l'humanité.

    Un tome riche en rebondissement, les actions s’enchaînent les unes après les autres.
    L'atmosphère est beaucoup plus sombre que dans les tomes précédents.
    Dommage que cette saga est finie, j'aurai aimé avoir une nouvelle trilogie centrée
    sur Faye que j'adore et surtout que la série télévisée continue.