Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Kim Stanley Robinson

Kim Stanley Robinson
Né en 1952, Kim Stanley Robinson a grandi en Californie. Titulaire d'un doctorat sur Philip K. Dick, il a enseigné à l'université avant d'entreprendre une carrière littéraire. Son grand-œuvre, La Trilogie martienne, qui lui a valu plus de dix-sept ans de travail en collaboration avec la NASA, est... Voir plus
Né en 1952, Kim Stanley Robinson a grandi en Californie. Titulaire d'un doctorat sur Philip K. Dick, il a enseigné à l'université avant d'entreprendre une carrière littéraire. Son grand-œuvre, La Trilogie martienne, qui lui a valu plus de dix-sept ans de travail en collaboration avec la NASA, est considéré aujourd'hui comme un classique de la littérature de science-fiction.

Avis sur cet auteur (6)

  • add_box
    Couverture du livre « Les 40 signes de la pluie » de Kim Stanley Robinson aux éditions Pocket

    Fanfan Do sur Les 40 signes de la pluie de Kim Stanley Robinson

    Merci à Babelio et son opération Masse Critique ainsi qu'aux Éditions Pocket pour m'avoir envoyé ce roman.

    Il est question ici de réchauffement climatique et de l'urgence absolue que les gouvernements ne veulent pas voir.

    Dès le début j'ai trouvé ça très intéressant, alors qu'il est...
    Voir plus

    Merci à Babelio et son opération Masse Critique ainsi qu'aux Éditions Pocket pour m'avoir envoyé ce roman.

    Il est question ici de réchauffement climatique et de l'urgence absolue que les gouvernements ne veulent pas voir.

    Dès le début j'ai trouvé ça très intéressant, alors qu'il est parfois question de mathématiques et que je suis une crasse absolue dans ce domaine. Très étrange... ou alors c'est une approche des maths vraiment bien faite.
    Malgré ça, par moment les aspects techniques et les termes scientifiques m'ont un peu perdue et j'ai parfois décroché pendant une ou deux pages comme par exemple en tombants sur ça : Analyse mathématique et algorithmique des codons palindromiques en tant que prédicteurs de l'expression génique des protéines.
    Oups ! Je ne suis plus là, j'ai coulé à pic.

    Il y a un aspect très intéressant, ce sont les différentes analyses explicatives :
    1- météorologiques, qui nous permettent de comprendre l'équilibre du monde car tout est lié, des courants marins aux pluies et au risque de réchauffement en passant par la banquise,
    2- comportementales car en fait nous sommes un tout qui a intérêt à fonctionner en harmonie.

    Nous suivons Anna, Charlie et Frank, scientifiques, mais d'autres aussi dans d'autres laboratoires, Brian, Marta, Leo, Yann, et en fait j'ai eu un peu de mal à m'y retrouver. Certains travaillent sur le climat et les dangers liés au réchauffement, d'autres expérimentent sur des souris et d'autres encore nous parlent de lichen qui, couplé à des arbres pourrait absorber le CO². J'avoue que ça a été très confus pour moi, notamment l'expérimentation sur les souris où je n'ai pas compris ce que ça venait faire dans l'histoire.

    Je me suis un peu ennuyée pendant ma lecture, j'ai trouvé tout trop technique et ça manquait d'action. Mais durant la dernière partie ça devient vraiment intéressant, voire même haletant.

    Quand j'ai postulé pour recevoir ce livre, j'ignorais qu'il s'agissait d'un tome 1 d'une trilogie. D'où ma petite déception quant au contenu. En effet cet opus met les choses en place et donc, pas encore de catastrophe écologique. Il nous prépare à la suite et je vais donc me procurer les deux autres volumes parce que bien sûr j'ai envie de savoir ce qui va arriver et ce que vont devenir les personnages que j'ai trouvés attachants.

  • add_box
    Couverture du livre « AURORA » de Kim Stanley Robinson aux éditions Orbit

    Emilie Nicolas sur AURORA de Kim Stanley Robinson

    Nous embarquons vers un voyage qui m’a fait passé un bon moment.

    Aurora, est un vaisseau abritant deux milliers de personnes. Un vaisseau qui doit conduire tous ces humains vers un autre monde, un autre futur, une autre vie que celle passée sur la terre. Une expansion de l’humanité dans...
    Voir plus

    Nous embarquons vers un voyage qui m’a fait passé un bon moment.

    Aurora, est un vaisseau abritant deux milliers de personnes. Un vaisseau qui doit conduire tous ces humains vers un autre monde, un autre futur, une autre vie que celle passée sur la terre. Une expansion de l’humanité dans l’espace. Il aura fallu plus de cent cinquante ans et de sept générations pour traverser le système.

    Ce que j’ai apprécié c’est la vision quelque peu pessimiste qui nous ai livré. Une vision qui met en évidence une société où règne de multiples problèmes. On a beaucoup de thématique dans cette lecture, c’est un point que j’ai énormément apprécié, de mettre en évidence certains thèmes. Ce livre pousse à la réflexion. On aborde la politique, le social, l’évolution de l’humanité et son ambition, une question de survie. De nombreuses questions y sont présentes et je m’en suis posée aussi beaucoup. Est-ce que l’être humain peut s’adapter à une nouvelle planète, est-ce possible d’envisager rien que cette réalité, est-ce impossible ?

    J’ai beaucoup aimé l’ensemble du récit, notamment sa construction. Le récit est travaillé et bien construit. L’univers nous emporte complètement dans son tourbillon. Plus j’avançais dans l’histoire et plus je la trouvais palpitante. J’aurais juste aimé que les personnages soit plus exploités et une fin … je ne dirais pas différente, mais ce final m’a laissé sur ma faim.

    Les thématiques sont elles, par contre, très bien menées et exprimées de la bonne manière. Le roman est scientifique et possède une argumentation qui m’a énormément plu. Le côté scientifique du roman était vraiment bien pour moi, ainsi que le côté biologie, astronomie, des sujets que j’apprécie.

    Si vous aimez la science-fiction vous allez aimer ce livre !

    - Emy de LadiesColocBlog

  • add_box
    Couverture du livre « Les menhirs de glace » de Kim Stanley Robinson aux éditions Gallimard

    Jo Thomas sur Les menhirs de glace de Kim Stanley Robinson

    Ce roman du créateur de la fameuse « trilogie martienne » (que je n'ai toujours pas lue...) parcourt près de 400 années de l'histoire humaine, humanité qui a essaimé dans tout le système solaire et est régi par un Comité ayant peu de goût pour la démocratie. Le livre ouvre sur le journal d'Emma...
    Voir plus

    Ce roman du créateur de la fameuse « trilogie martienne » (que je n'ai toujours pas lue...) parcourt près de 400 années de l'histoire humaine, humanité qui a essaimé dans tout le système solaire et est régi par un Comité ayant peu de goût pour la démocratie. Le livre ouvre sur le journal d'Emma Weil, martienne et conceptrice de systèmes de survie, qui aide un groupe de dissidents à partir pour les étoiles et ne revient sur Mars que pour assister à une Révolution (sanglante) contre le Comité. 300 ans plus tard, Hjalmar Nederland, un archéologue, découvre que la version officielle faisant peser la responsabilité de la révolte sur les rebelles est totalement fausse. Grâce au journal d'Emma retrouvé, il parvient à une toute autre analyse. Dans le même temps, un étrange cercle de menhirs, nommé « Icehenge » en référence à « Stonehenge », est découvert sur Pluton. Serait-il l’œuvre et la trace des dissidents disparus dans les confins ? Hjalmar s'oppose au Comité et tente de rétablir « la » vérité. 60 ans ont passé, l'arrière-petit-fils de Hjalmar, Edmond Doya, autodidacte fasciné par « Icehenge » depuis l'enfance, découvre de nouvelles corrélations entre l'histoire d'Emma et le mystérieux cercle de glace. Toute cette histoire ne serait qu'une vaste mystification organisée par une personne, la seule à en avoir les moyens financiers et structurels. Mais dans quel but ?... C'est un roman très riche, la science y est présente (mais pas trop), l'enquête a son importance et maintient l'intérêt, mais ce sont surtout nos trois héros qui m'ont plu. Les trois histoires s'empilent plus qu'elles ne se suivent et on ne les quitte jamais vraiment. J'avais peur du côté « hard science » de Robinson, j'avais tort. Excellent roman.

  • add_box
    Couverture du livre « Mars ; INTEGRALE T.1 A T.3 » de Kim Stanley Robinson aux éditions Omnibus

    Sylvain Stitch sur Mars ; INTEGRALE T.1 A T.3 de Kim Stanley Robinson

    Je suis sur "Mars la rouge" et j'avoue que je cherche toujours où l'auteur veut en venir ... Pas dit que je lise la suite.

    Je suis sur "Mars la rouge" et j'avoue que je cherche toujours où l'auteur veut en venir ... Pas dit que je lise la suite.

Récemment sur lecteurs.com