Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Kim Leine

Kim Leine

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (2)

  • add_box
    Couverture du livre « L'homme rouge et l'homme en noir » de Kim Leine aux éditions Gallimard

    Aurélien sur L'homme rouge et l'homme en noir de Kim Leine

    Je suis ravi que cette dernière chronique de l'année 2020 tombe sur un roman dont j'ai apprécié la lecture. On termine donc l'année sur une bonne note. Il faut dire que je connaissais déjà un peu l'auteur. J'ai eu l'occasion de lire (il y a un petit moment déjà) un autre roman de Kim Leine,...
    Voir plus

    Je suis ravi que cette dernière chronique de l'année 2020 tombe sur un roman dont j'ai apprécié la lecture. On termine donc l'année sur une bonne note. Il faut dire que je connaissais déjà un peu l'auteur. J'ai eu l'occasion de lire (il y a un petit moment déjà) un autre roman de Kim Leine, j'avais même pu faire sa connaissance dans le cadre d'une rencontre organisée par Babelio et les éditions Gallimard à la maison du Danemark à Paris.

    Pour autant, ce n'est pas forcément pour l'auteur que j'ai acheté ce livre en librairie mais bien parce que le résumé figurant en quatrième de couverture m'a emballé. Ce roman raconte la tentative par le roi du Danemark d'établir une nouvelle colonie au Groenland. Ainsi, le lecteur est invité à suivre plusieurs acteurs de cette nouvelle colonie : les pasteurs chargés de convertir les locaux, le gouverneur, des repris de justice mariés de force pour peupler la colonie, des artisans... L'auteur donne la parole à chacun d'entre eux dans son livre que l'on peut donc qualifier de roman choral.

    Bon, cela ne va pas être une promenade de santé, les conditions sont difficiles, il y a le climat évidemment mais aussi la gestion des réserves alimentaires, l'alcool, la maladie... Ces conditions ajoutées à une série de choix défavorables comme l'emplacement vont mener cette colonie droit dans le mur (après une succession de hauts et de bas).

    Il y a également les relations avec les habitants du Groenland. L'auteur évoque les populations locales et donne surtout la parole à Aappaluttoq, en conflit avec le pasteur qui a volé son fils. Aappaluttoq est une sorte de chaman et le conflit avec le pasteur va servir de fil rouge au roman. On pourra regretter que des chapitres ne soient pas consacrés à d'autres personnages locaux à l'instar des nombreux personnages de la colonie.

    Dans l'ensemble, j'ai vraiment apprécié la lecture de ce roman polyphonique. L'écriture est belle et le style agréable et immersif, parfois violent, parfois emprunt d'une certaine poésie. Les personnages sont bien dépeints, tout comme l'environnement. Les dialogues sont bien souvent très sympathiques à suivre. Le contexte historique est intéressant, on voyage un peu avec le roi du Danemark au début, je pensais que l'on y reviendrai plus souvent au cours du récit mais finalement le contexte politique est laissé un peu de côté pour se focaliser sur la colonie même si l'auteur n'oublie pas de rappeler par moment l'évolution de ce contexte et son impact sur la colonie. C'est un choix de l'auteur de mettre la colonie vraiment au centre du roman et c'est plutôt une bonne chose. En tout cas, il y a une alternance intéressante entre petites histoires personnelles de certains protagonistes et la grande histoire.

    Je ne me suis pas ennuyé un seul instant à la lecture de cet imposant roman (plus de 600 pages), ce qui n'était quand même pas évident. On peut toujours se dire que certains passages sont un peu redondants, l'ensemble pouvait être plus concis mais l'auteur, par son style, arrive à garder le lecteur dans une ambiance bien particulière, la maîtrise est quasiment parfaite et comme l'écriture de l'auteur est très agréable à suivre, cela ne m'a donc absolument pas dérangé.

    Par ailleurs, l'auteur le précise bien à la fin, le roman est inspiré de faits réels et de personnages qui ont bel et bien existé. D'ailleurs, il y a une bibliographie qui a l'air extrêmement intéressante pour aller un peu plus dans le détail.

    C'est un roman que je recommande pour son style, son originalité et son ambiance. L'histoire, le contexte historique et les personnages sont particulièrement intéressants. Si vous cherchez un roman d'aventure, de voyage avec une dimension historique et une ambiance soignée, n'hésitez pas à vous lancer dans la lecture de ce roman.

    Ma note : 4,5/5

  • add_box
    Couverture du livre « Les prophètes du fjord de l'éternité » de Kim Leine aux éditions Gallimard

    Luc Tironneau sur Les prophètes du fjord de l'éternité de Kim Leine

    Une belle fresque islandaise qui aurait gagné à un peu moins de froideur stylistique.

    Une belle fresque islandaise qui aurait gagné à un peu moins de froideur stylistique.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !