Kiera Cass

Kiera Cass
Née en 1981 en Caroline du Sud, Kiera Cass est une auteure comblée. Grande fan de littérature jeunes adultes, elle vit un réel conte de fées depuis que son éditrice chez HarperCollins est tombée amoureuse de sa saga dystopique, La Sélection. Depuis, la série est devenue un best-seller internation... Voir plus
Née en 1981 en Caroline du Sud, Kiera Cass est une auteure comblée. Grande fan de littérature jeunes adultes, elle vit un réel conte de fées depuis que son éditrice chez HarperCollins est tombée amoureuse de sa saga dystopique, La Sélection. Depuis, la série est devenue un best-seller international, publié dans près de trente pays.

Avis (69)

  • Couverture du livre « La sélection T.1 » de Kiera Cass aux éditions R-jeunes Adultes

    entre_les_mots sur La sélection T.1 de Kiera Cass

    "La meilleure façon de garder un secret, parfois, c'est de l'étaler au grand jour"

    Le caractère d'America, qui est tout aussi drôle que têtue, m'a charmé et je me suis vraiment retrouvée dans ce personnage.

    L'intrigue était assez bonne, même si quelques fois je trouvais que tout...
    Voir plus

    "La meilleure façon de garder un secret, parfois, c'est de l'étaler au grand jour"

    Le caractère d'America, qui est tout aussi drôle que têtue, m'a charmé et je me suis vraiment retrouvée dans ce personnage.

    L'intrigue était assez bonne, même si quelques fois je trouvais que tout s'enchaînait beaucoup trop vite, mais appart ça, rien de dérangeant.

    Je conseille ce livre qui était assez bien, ni plus ni moins, juste la bonne dose qu'il fallait pour un moment de détente.

  • Couverture du livre « La sélection T.2 ; l'élite » de Kiera Cass aux éditions R-jeunes Adultes

    Fantasybooksaddict sur La sélection T.2 ; l'élite de Kiera Cass

    https://fantasybooksaddict.blogspot.com/2019/02/la-selection-tome-2-kiera-cass.html

    J'ai lu le tome 1, il y a moins d'un mois, je me suis donc naturellement jetée sur la suite dès que j'ai pu !

    Je dois dire ce second tome m'a fait tourner en bourrique et en le refermant, je ne sais plus où...
    Voir plus

    https://fantasybooksaddict.blogspot.com/2019/02/la-selection-tome-2-kiera-cass.html

    J'ai lu le tome 1, il y a moins d'un mois, je me suis donc naturellement jetée sur la suite dès que j'ai pu !

    Je dois dire ce second tome m'a fait tourner en bourrique et en le refermant, je ne sais plus où j'en suis !

    Au niveau des personnages, le franc-parler d'America m'a beaucoup plu car elle se bat pour ses convictions. Elle veut changer les choses bien que ce ne soit pas toujours pour les bonnes raisons et qu'elle ne réfléchisse pas toujours aux conséquences... Elle m'a également fait l'effet d'une vrai girouette concernant ses sentiments, depuis l'apparition de son ancien amour, Aspen. Malgré ses sentiments pour lui, je pense que celui-ci n'est qu'un prétexte car elle n'est pas prête à se lancer dans la compétition et surtout à changer de vie pour devenir reine. Cela m'a agacé car elle change d'avis toutes les 5 pages. Il serait donc temps qu'elle se décide !
    Concernant celui-ci, sa tête ne me revient toujours pas. En effet, je ne sais pas pourquoi mais je ne lui fais pas confiance. J'ai l'impression qu'il n'est là que par intérêt, même si peut-être qu'au début, ce n'était pas le cas, qu'il a rompu avec elle pour lui laisser sa chance, mais pourquoi a-t-il changé d'avis maintenant alors qu'il a toujours eu des sentiments pour elle ?
    Quant à Maxon, je ne sais toujours pas quoi penser de lui. Il me semblait vraiment sincère avec America, mais son comportement n'est pas irréprochable, loin de là... Du coup, j'ai du mal à le cerner bien que je comprenne son revirement étant donné qu'il doit se laisser toutes les chances puisqu'America est une vrai girouette !

    D'autre part, l'auteure va toujours à l'essentiel et même si j'ai apprécié, parfois, cela a produit l'effet contraire sur moi car cela donnait l'impression d'un manque d'approfondissement. Elle choisit de nous apporter de nombreux rebondissements et peut-être trop alors que nous n'avions pas été habitués à ça dans le premier... C'est assez déstabilisant !
    Tout ce que je viens d'évoquer semble être très négatif mais ces aspects viennent être équilibrés par l'univers que j'ai trouvé davantage développé que dans le premier tome ! En effet, elles ne sont plus que 6 candidates, cela laisse donc plus de place au reste. A cette occasion, on en apprend davantage sur l'histoire d'Illéa, sur les rebelles bien que ce soit encore un peu maigre, sur la sélection en elle-même qui se corse maintenant que les candidates ne sont plus que 6, ou encore sur les devoirs d'une reine. Celle-ci n'est pas une simple potiche et les tâches qui vont être attribuées aux candidates en tant qu'épreuves pour faciliter le choix de Maxon, sont celles que devra accomplir la future reine.

    Pour conclure, certes, je ressors chamboulée de ce second tome que j'ai trouvé très électrique à cause des nombreux rebondissements sentimentaux notamment. Pourtant, j'ai une fois de plus été conquise par cet univers, qui est à mon sens davantage développé que dans le premier tome plus introductif.

  • Couverture du livre « La sélection T.1 » de Kiera Cass aux éditions R-jeunes Adultes

    Leslivresdenounett sur La sélection T.1 de Kiera Cass

    chronique : http://leschroniquesdenounett.blogspot.com/2015/07/chronique-litteraire-la-selection-tome.html

    Je me suis lancée dans la lecture de la Sélection après avoir vu pas mal d'avis positifs circuler sur la blogo.
    Aimant beaucoup les dystopies, c'est sans mal que j'ai entamé ma...
    Voir plus

    chronique : http://leschroniquesdenounett.blogspot.com/2015/07/chronique-litteraire-la-selection-tome.html

    Je me suis lancée dans la lecture de la Sélection après avoir vu pas mal d'avis positifs circuler sur la blogo.
    Aimant beaucoup les dystopies, c'est sans mal que j'ai entamé ma lecture.

    Tout d'abord, j'ai trouvé le principe et le contexte assez intéressants.
    Nous sommes dans un pays Illéa qui est naît des cendres de la guerre qu'ont subi les Etats-Unis.
    Illéa est une monarchie, où le prince, en âge de se marier, va à travers une télé-réalité choisir sa future femme.
    Cette société est divisée en 8 castes et America Singer, qui fait partie de la caste 5, participe à cette émission après avoir été poussée par sa famille. Elle n'est franchement pas convaincue et le fait pour faire plaisir à sa famille. Mais il s'avère que cela ne va pas se passer comme prévu.

    Pour commencer, évidemment, on se doute rapidement de ce qui va se passer. Il n'y a pas de surprise.
    côté personnages, America a un caractère assez volcanique et c'est ce qui fait qu'elle est différente des autres candidates. J'ai trouvé Maxon assez pompeux au début mais son personnage évolue et il devient de plus en plus touchant par sa naïveté.

    La plume de l'auteur est simpliste, elle ne casse pas trois pattes à un canard. Cela en fait une lecture légère, pas prise de tête malgré quelques défauts.
    Tout d'abord, je trouve que tout va trop vite, tout se résout vite et cela m'a gênée. En effet, il y a des situations qui se sont passées trop vite à mon gout. On passe rapidement d'une situation à une autre, sans transition, sans explication... Tout est un peu trop facile.
    Ensuite, le comportement des personnages est souvent assez incohérent, les réponses qu'ils donnent ainsi que leurs agissements face à certaines situations ne sont pas réalistes. La notion du temps est quelque peu laissée de côté. J'avais l'impression que ce tome 1 se passait sur 1 ou 2 semaines mais en fait, plus d'un mois !
    Après j'ai trouvé que ce n'était pas assez développé, pour un tome 1 qui est censé, par sa fonction, introduire la saga, il n'y avait pas assez d'explications sur ce nouveau pays, Illéa, et sur le monde en général qui a apparemment changé d'apparence. L'histoire et la politique ne sont pas expliquées en profondeur. L'auteur en parle rapidement dans un paragraphe et c'est tout.
    Les descriptions en général sont aussi laissées de côté, notamment le palais, les jardins, les pièces. Je trouve cela dommage, car c'est une dystopie exploitée de manière superficielle.
    Le thème est intéressant, mais il manque beaucoup d'éléments. Pas mal de questions restent en suspend.

    Alors peut-être que les tomes suivants apportent plus de précisions...

    En bref, malgré le manque de développement et le peu d'actions, on se laisse prendre au jeu et j'ai passé un bon moment : c'est une bonne lecture détente. Les autres tomes m'attendent dans ma PAL, alors j'espère que la suite sera plus prometteuse !

  • Couverture du livre « La sélection T.2 ; l'élite » de Kiera Cass aux éditions R-jeunes Adultes

    Leslivresdenounett sur La sélection T.2 ; l'élite de Kiera Cass

    chronique : Après le premier tome, je me suis dit que peut-être l'auteur avait besoin de temps pour mettre en place sa dystopie, tout en mettant la romance en avant.
    Eh bien non, en fait, il s'agit effectivement de sa façon d'écrire et d'appréhender sa saga.
    Il ne s'agit pas d'une dystopie...
    Voir plus

    chronique : Après le premier tome, je me suis dit que peut-être l'auteur avait besoin de temps pour mettre en place sa dystopie, tout en mettant la romance en avant.
    Eh bien non, en fait, il s'agit effectivement de sa façon d'écrire et d'appréhender sa saga.
    Il ne s'agit pas d'une dystopie pure et dure mais plutôt d'une saga à la romance très jeunesse.
    Aussi, c'est une saga qui siéra très bien aux amateurs du genre, qui aiment la lecture légère tintée de romance sauce guimauve, où l'action n'a pas sa place et où les révélations ne sont pas légion.

    En effet, si je me suis laissée embarquée par le tome 1, le tome 2, à mon grand étonnement, a eu le même effet, si ce n'est plus car j'ai littéralement dévoré ce tome.
    Evidemment, il n'y a rien de bien transcendant mais la plume fluide et facile de l'auteur m'a prise dans ses filets.
    On se laisse transporter dans ce monde de faste et de conte de fées. On s'imagine à la place des personnages dans ce grand palais.

    Concernant le tome en lui même, j'ai trouvé que cela faisait redondant avec le tome 1. Comme si l'auteur faisait un peu tirer son histoire pour justifier les 3 tomes et c'est dommage. La dystopie n'est pas le coeur de cette saga, elle est très peu développée et est en arrière-plan : on ne sait pas grand chose sur le contexte géopolitique.
    On se retrouve parfois avec des discussions creuses et sans profondeur entre les personnages et des réactions irréalistes par rapport à l'urgence de la situation. Peut-être est-ce une mauvaise traduction ? Les révélations sont distillées au compte gouttes et tombent un peu comme un cheveu sur la soupe.

    Cependant, concernant l’héroïne, je reste sur ma réserve. Dans le tome 1, je prenais ses hésitations et apitoiements pour un manque de discernement, autant là clairement elle m'a agacé à toujours revenir sur ses décisions. C'est une véritable girouette et capricieuse et je n'ai pas aimé. Mais elle a quand même le sens des valeurs notamment la justice et l'égalité.
    Aspen et Maxon n'échappent pas aux clichés, dans ce triangle amoureux : le prince dans sa perfection et le garde amoureux de seconde zone.

    Mais cela reste une lecture sans prise de tête, légère, qui se lit très facilement. Mais pour les amoureux de la dystopie, je n'ai qu'une chose à vous dire : passez votre chemin. Nous sommes loin de la trilogie Divergente de Veronica ROTH, ou encore de la saga Hunger Games de Suzanne Collins.

    En bref, on se laisse facilement transporter par l'histoire si on n'est pas trop exigeant ou bien si on aime la romance jeunesse.
    Je lirai la suite et fin de la saga sans problème.

Récemment sur lecteurs.com