Kid Toussaint

Kid Toussaint
Jeune et prometteur rédacteur, scénariste et traducteur, Kid Toussaint n'en est pas déjà moins l'auteur de Snooze paru chez Clair de Lune, Puzzle et Notorious Circus chez Horizon, ainsi qu'À l'Ombre du convoi chez Casterman en 2012. Il a également traduit des comics (Freakangels, Nightschool et M... Voir plus
Jeune et prometteur rédacteur, scénariste et traducteur, Kid Toussaint n'en est pas déjà moins l'auteur de Snooze paru chez Clair de Lune, Puzzle et Notorious Circus chez Horizon, ainsi qu'À l'Ombre du convoi chez Casterman en 2012. Il a également traduit des comics (Freakangels, Nightschool et Maximum Ride au Lombard) et collabore avec le monde de l'audiovisuel. Dans son polar Killing Time, Kid Toussaint puise dans les aveux réels de tueurs en série mondiaux, offrant à son héros Gyogi Owens une effroyable incarnation.

Avis (5)

  • Couverture du livre « 40 éléphants T.1 ; Florrie, doigts de fée » de Kid Toussaint et Virginie Augustin aux éditions Bamboo

    Marie-hélène Dié sur 40 éléphants T.1 ; Florrie, doigts de fée de Kid Toussaint - Virginie Augustin

    Il n’y a pas que des hommes capables de monter un gang…...de 40 voleurs ! Londres, 1920 dans le quartier d’ Éléphant & Castle…… Des femmes, 40 pour être précis sont organisées en bande de voleuses professionnelles, les 40 éléphants, sous le commandement de Queen Kate. Mais les hommes , ceux qui...
    Voir plus

    Il n’y a pas que des hommes capables de monter un gang…...de 40 voleurs ! Londres, 1920 dans le quartier d’ Éléphant & Castle…… Des femmes, 40 pour être précis sont organisées en bande de voleuses professionnelles, les 40 éléphants, sous le commandement de Queen Kate. Mais les hommes , ceux qui sont revenus de la guerre entre-autre, ne l’entendent pas de cette oreille, ainsi que le Yard d’ailleurs.

    Oui mais voilà......Une jeune pickpoket nommée Florrie va intégrer le groupe et faire parler d’elle…….. Et de quelle façon……………

    Sombre histoire…...scenario original et bien foutu qui ne demande qu’a connaître une suite. Joli graphisme du Londres du début 20em siècle.

  • Couverture du livre « 40 éléphants T.2 ; Maggie Passe Muraille » de Kid Toussaint et Virginie Augustin aux éditions Bamboo

    Lionel Arnould sur 40 éléphants T.2 ; Maggie Passe Muraille de Kid Toussaint - Virginie Augustin

    Chronique précédemment parue sur le blog www.sambabd.net


    En fait, je ne sais pas trop quoi vous dire suite à la lecture de cette BD (et même du tome précédent, on est pro jusqu’au bout chez SambaBD !). Mon avis est mitigé. Oui, l’ambiance est plutôt sympa et rappelle vaguement (par le thème...
    Voir plus

    Chronique précédemment parue sur le blog www.sambabd.net


    En fait, je ne sais pas trop quoi vous dire suite à la lecture de cette BD (et même du tome précédent, on est pro jusqu’au bout chez SambaBD !). Mon avis est mitigé. Oui, l’ambiance est plutôt sympa et rappelle vaguement (par le thème et le côté infiltration) celle de l’excellente série télé Peaky Blinders. Oui le dessin est agréable également, tout en ambiances et mouvements, moins en détails. Oui le scénario nous offre quelques rebondissements inattendus. Mais bon, je ne suis pas totalement conquis.

    D’abord parce que l’on ne comprend pas toujours très bien ce qui se passe. Disons que certaines scènes ne sont pas forcément très bien amenées et une deuxième lecture et/ou un retour de quelques cases/pages en arrière est parfois nécessaire.

    Ensuite, parce que si le dessin est très bon, il a les défauts de ses qualités. Virginie Augustin privilégie un dessin proche du croquis. Résultat, le trait est léger, les mouvements sont fluides et le style est marqué. Malheureusement, l’absence de détails, notamment sur les visages de personnages secondaires, peut parfois entraîner la confusion. Je me demande encore si le gars qui fout le feu au théâtre en page 34 n’est pas celui étranglé en page 30… étranglé mais peut-être pas mort… Ceci dit, je maintiens que le dessin fait vraiment partie des points forts de cette BD.

    Enfin, pour revenir aux raisons de ma non-conquitude (et bing ! un néodradekologisme de plus !), la conclusion de ce tome me paraît un peu capillotractée et donc un poil incohérente. Dans Peaky Blinders, par exemple, quelqu’un qui trahit, même manipulé, il prend cher. D’ailleurs, pas plus loin qu’au tome précédent de 40 éléphants, Jane (qui, en plus, n’avait même pas trahi, elle…) a eu le nez coupé et le visage lacéré. Ici, on est dans un pardon complice avec proposition pour un CDI derrière… Je n’en dirai pas plus.

    Quoi qu’il en soit, ça reste une série sympathique et une lecture globalement agréable.

  • Couverture du livre « 40 éléphants T.1 ; Florrie, doigts de fée » de Kid Toussaint et Virginie Augustin aux éditions Bamboo

    red_inblue sur 40 éléphants T.1 ; Florrie, doigts de fée de Kid Toussaint - Virginie Augustin

    Un grand merci à "Explo polars" de m'avoir fait découvrir le monde des polars par le biais de cette bande dessinée.
    Un polar plein d'action et de rebondissements !
    Ce fut une première pour moi, qui d'habitude ne lit jamais de romans policiers ou des BD de ce genre.
    Du début jusqu'à la fin, je...
    Voir plus

    Un grand merci à "Explo polars" de m'avoir fait découvrir le monde des polars par le biais de cette bande dessinée.
    Un polar plein d'action et de rebondissements !
    Ce fut une première pour moi, qui d'habitude ne lit jamais de romans policiers ou des BD de ce genre.
    Du début jusqu'à la fin, je n'ai pas pu lâcher cette bande dessinée.
    Dés la première page, je suis rentrée directement dans le récit : une belle promesse pour la suite !
    Personnages difficiles à cerner, incertitudes au déroulement de l'intrigue, interrogations...
    Tout y est, où presque...
    Car le dénouement final de l'histoire reste incertain : une fin qui se termine trop vite.
    Plus de détails auraient été donc plus que bienvenus quant à la suite du récit.
    Pourtant, il reste certaines interrogations : est-ce une histoire vraie (biographie) ou bien des faits historiques romancés ?
    Cela reste encore un mystère ...
    Bien sur à résoudre !
    J'attends avec impatience la réponse de l'auteur !
    Maintenant parlons côté dessins : des traits nets et bien définis, une alternance de couleurs sombres.
    Malgré cela, il n'y a pas assez de couleurs chaudes : l'ambiance est trop froide, trop "lugubre".
    Les visages manquent d'humanité et sont bien trop graves.
    Prenons le cas de "Florrie" : elle doit faire dans les 20 ans mais elle paraît beaucoup plus veille que son âge !
    Sa jeunesse n'est pas assez présente : il manque de la fraîcheur, de l'authenticité.
    En lisant cette BD une première fois, la lecture était pesante, lente, n'avançait pas et ne m'a pas plu.
    Mais c'est en lisant une seconde que fois que j'ai capté tous ces petits détails de l'intrigue, qui font de cette BD un vrai petit trésor !
    Bref, ce fut une belle lecture agréable à lire !

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !