Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Kethevane Davrichewy

Kethevane Davrichewy
Kéthévane Davrichewy est née à Paris en 1965 dans une famille géorgienne. Son enfance est marquée par les souvenirs et l'expérience de l'exil qu'ont vécue ses grands-parents. Après des études de lettres modernes, de cinéma et de théâtre, elle a travaillé pour différents magazines et a commencé à ... Voir plus
Kéthévane Davrichewy est née à Paris en 1965 dans une famille géorgienne. Son enfance est marquée par les souvenirs et l'expérience de l'exil qu'ont vécue ses grands-parents. Après des études de lettres modernes, de cinéma et de théâtre, elle a travaillé pour différents magazines et a commencé à collecter des contes géorgiens pour l'École des loisirs, où elle a publié depuis lors de nombreux ouvrages pour la jeunesse. Elle écrit aussi des scénarios de films. Son premier roman, Tout ira bien, est paru en 2004 aux éditions Arléa, qui fait quelques années plus tard l'objet d'un spectacle, mêlant lectures et chansons, conçu avec le musicien Alex Beaupain. Elle publie La Mer Noire, inspiré de son passé familial, en 2010 et Les Séparés en 2012, qui est sélectionné pour les prix RTL/Lire, France Culture/Télérama et L'Express. Après Quatre murs, L'Autre Joseph est son dernier roman paru.

Vidéos relatives à l'auteur

Articles en lien avec Kethevane Davrichewy (3)

  • Conseil de Libraire spécial Rentrée Littéraire janvier 2016
    #Conseils de libraire spécial Rentrée littéraire janvier 2016

    Dans ces conseils de libraire" spécial rentée littéraire janvier 2016, Colette Keber de la librairie "Les cahiers de Colette" à Paris nous présente ses coups de cœur

  • Les romancières françaises nouvelle génération (2014)
    Les romancières françaises nouvelle génération

    Très médiatisées, les nouvelles romancières françaises ont beaucoup de choses à raconter et s’imposent avec succès dans le top des ventes de livres de littérature provoquant même un engouement plutôt rassurant pour le monde des livres. Certaines font déjà partie du paysage littéraire ayant acquis une notoriété grâce à des romans plébiscités par un public surtout féminin, d’autres sont en passe de l’être, invitées prestige de nombreux les festivals. Petite revue des auteures en vue.

  • La mer noire de Kéthévane Davrichewy
    Les âges de l'amour

    L’amour et l’exil au cœur d’un roman simple et bouleversant, incroyablement poétique, dont l’héroïne n’est pas une jeune fille belle et douce, mais une troublante vieille dame au cœur passionné.

Avis sur cet auteur (41)

  • add_box
    Couverture du livre « Un chanteur » de Kethevane Davrichewy aux éditions Fayard

    Good Books Good Friends sur Un chanteur de Kethevane Davrichewy

    Ça commence presque comme une romance.
    Kéthévane, écrivaine en devenir, rencontre Alex, futur chanteur, par l'intermédiaire de Christophe, qui rêve de cinéma.
    Comme une romance oui.
    Sauf que Christophe, c'est Christophe Honoré, que Kéthévane a aujourd'hui plusieurs prix littéraires à son...
    Voir plus

    Ça commence presque comme une romance.
    Kéthévane, écrivaine en devenir, rencontre Alex, futur chanteur, par l'intermédiaire de Christophe, qui rêve de cinéma.
    Comme une romance oui.
    Sauf que Christophe, c'est Christophe Honoré, que Kéthévane a aujourd'hui plusieurs prix littéraires à son actif, et qu'Alex, c'est Alex Beaupain.
    Et que cette histoire, c'est une histoire vraie.

    Un chanteur, c'est une histoire qui commence au siècle dernier, une histoire d'amitié, avec ce qu'elle entraîne de joies et de peines.
    Comme quand Aude, "l'amoureuse" d'Alex, meurt brusquement à seulement 26 ans.
    Ses amis, ses proches, trouveront pour certains un exutoire dans la création, l'écriture, la chanson, le cinéma.

    Un chanteur, c'est aussi suivre le parcours d'un groupe d'amis qui a réalisé ses fantasmes d'enfants, c'est voir fuser l'étincelle créative.
    C'est se dire que si une telle histoire avait été de la fiction, on aurait trouvé ça gros, mais que comme c'est la réalité, c'est seulement magique.

    Un chanteur, c'est voir un homme qui écrit des textes et chantonne, devenir ce qu'il voulait être : un chanteur.
    Un chanteur c'est entendre les mots d'Alex Beaupain résonner à ses oreilles, c'est découvrir ceux auxquels on n'avait pas prêté attention, c'est savourer ces mots, cette musique, cette poésie.

    Après avoir refermé ce livre, je n'ai qu'une envie, qu'il fasse le plus beau chemin possible auprès des lecteurs.

  • add_box
    Couverture du livre « La mer noire » de Kethevane Davrichewy aux éditions 10/18

    Bill sur La mer noire de Kethevane Davrichewy

    Tamouna va fêter ses quatre-vingt dix ans. Toute la famille va venir le célébrer avec elle, mais ses premières pensées du jour vont à Tamaz. 

    Tamaz son amoureux rencontré l'été de ses quinze ans quand elle habitait encore à Batoumi, entourée de ses parents de ses grands-parents et de leur...
    Voir plus

    Tamouna va fêter ses quatre-vingt dix ans. Toute la famille va venir le célébrer avec elle, mais ses premières pensées du jour vont à Tamaz. 

    Tamaz son amoureux rencontré l'été de ses quinze ans quand elle habitait encore à Batoumi, entourée de ses parents de ses grands-parents et de leur famille élargie. 

    Batoumi, qu'il a fallu quitter quand la révolution bolchevique a sonné le glas de la toute jeune démocratie géorgienne dont son père était le ministre de l'agriculture.

    Exilés à Paris à l'orée des années 20, il a fallu apprendre la langue, renoncer aux rêves de carrière artistique et devenir secrétaire ... 

    Et puis aussi, se mal marier avec un compatriote, dont le père était lui un proche de Staline, avoir deux enfants, heureusement ... 

    Tamouna a traversé le siècle, croisant Tamaz à intervalles réguliers, mais jamais quand il fallait, l'un des deux toujours engagé ailleurs quand l'autre se trouvait libre.

    En ce jour d'anniversaire, Tamouna se souvient de sa vie et ses souvenirs s'entrecroisent avec l'arrivée des différents invités, ses enfants, petits-enfants, amis ... et Tamaz, si présent dans ses rêveries sera-t-il présent ce soir ? 

    Un roman où la vieille dame d'aujourd'hui est toujours la jeune fille si sensible, où la vie de l'une se mêle si habilement aux rêves de son jeune moi ... 

    Kéthévane Davichewy nous fait revivre cette vie dans une écriture pudique et bienveillante, les choix, d'une femme libre avant l'heure, d'une femme qui a pu réaliser ses rêves ... 

    Un grand roman qui me donne envie de me replonger dans l'œuvre de cet écrivain.

  • add_box
    Couverture du livre « L'autre Joseph » de Kethevane Davrichewy aux éditions 10/18

    Dominique Jouanne sur L'autre Joseph de Kethevane Davrichewy

    Fresque très réussie de l’époque prérévolutionnaire russe alliant faits réels et fiction.

    Au plus près de la réalité, l’auteur rédige une biographie de son arrière-grand-père Joseph Davrichewy né à Gori en Géorgie en s’appuyant sur les bribes d’une mémoire familiale, les écrits de son aïeul...
    Voir plus

    Fresque très réussie de l’époque prérévolutionnaire russe alliant faits réels et fiction.

    Au plus près de la réalité, l’auteur rédige une biographie de son arrière-grand-père Joseph Davrichewy né à Gori en Géorgie en s’appuyant sur les bribes d’une mémoire familiale, les écrits de son aïeul et l’Histoire telle qu’elle nous est rapportée.

    A Gori, dans le même temps, en 1878, nait Joseph Staline, surnommé enfant, Sosso. L’illustration de son milieu familial, de son enfance et de sa jeunesse rapportée dans les mémoires de son camarade de classe et voisin de quartier, Joseph Davrichewy, aide à déchiffrer et comprendre la personnalité du leader violent, dénué d’empathie, habité par la jalousie, insupportant la rivalité, venimeux face à toute autorité, sournois, calculateur, écorché vif, méfiant pour ne pas dire paranoïaque et meneur d’hommes qu’est devenu Staline.

    Ces deux-là n’auront de cesse de se mesurer que ce soit à l’école, sur les terrains de jeux puis lors de leur adolescence chahutée par un air de changement. Tout jeunes gens, malgré leurs différends, ils vont se lancer ensemble à corps perdus dans la révolte puis, ce qui sera la révolution.

    Sosso deviendra Staline quand Joseph tout autant activiste sera évincé et s’exilera en Espagne et en France où il finira ses jours après avoir participé aux deux guerres mondiales en tant que résistant, espion, et pionnier de l’aviation.

    De Gori à Paris, le texte va monter en puissance. Le travail de recherche historique est à saluer. En faisant croiser ces deux destins hors du commun qui ont participé à faire changer la face du monde, l’auteure n’oublie pas pour autant d’y faire vibrer l’émotion d’un hommage à la mémoire de sa famille et de la Géorgie.
    D’une écriture sobre et appliquée, le roman que nous livre Kéthévane Davrichewy est passionnant.

  • add_box
    Couverture du livre « La mer noire » de Kethevane Davrichewy aux éditions 10/18

    jonask sur La mer noire de Kethevane Davrichewy

    J'ai emprunté ce roman à la médiathèque en janvier 2018 pour découvrir cette écrivain et ce fut une belle lecture. L'auteure obtint plusieurs prix en 2010 lors de la parution de cet ouvrage dont le prix Landerneau devenu depuis prix Landerneau des Lecteurs et le prix Version Femina / Virgin...
    Voir plus

    J'ai emprunté ce roman à la médiathèque en janvier 2018 pour découvrir cette écrivain et ce fut une belle lecture. L'auteure obtint plusieurs prix en 2010 lors de la parution de cet ouvrage dont le prix Landerneau devenu depuis prix Landerneau des Lecteurs et le prix Version Femina / Virgin Megastore.

    Ce roman alterne entre le présent et le passé, avec deux voix narratives. Un "je" du protagoniste principal féminin pour les événements du passé et un narrateur externe pour le présent. On suit la vie de Tamouna, exilée géorgienne qui vit à Paris et qui va fêter ses 90 ans. Elle se remémore d'abord son enfance et son adolescence en Géorgie, les événements historiques qui ont bouleversé sa vie et celle de sa famille : cousins et cousines, parents, grands-parents ainsi qu'une grande partie de sa vie. L'Histoire n'est qu'une toile de fond car c'est un roman centré autour de l'intime, de la famille, des sentiments, notamment ceux éprouvés pour Tamouna envers Tamaz qu'elle a connu à 15 ans à Batoumi. Ce personnage masculin réapparaît à de nombreuses reprises dans le livre.

    J'ai trouvé ce livre touchant, l'écriture en est limpide. L'auteure a puisé dans son histoire familiale pour nous raconter cette histoire. C'est une belle découverte d'une auteure publiée par cette éditrice que j'aime beaucoup.