Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Jussi Adler-Olsen

Jussi Adler-Olsen
Abonné aux premières places des listes de best-sellers dans le monde entier, le Danois Jussi Adler-Olsen a été lauréat du dernier Ripper Award (prix européen du polar), du Prix Boréales du polar nordique 2014 pour l'ensemble de la série du Département V, Grand prix polar des lectrices de Elle 201... Voir plus
Abonné aux premières places des listes de best-sellers dans le monde entier, le Danois Jussi Adler-Olsen a été lauréat du dernier Ripper Award (prix européen du polar), du Prix Boréales du polar nordique 2014 pour l'ensemble de la série du Département V, Grand prix polar des lectrices de Elle 2012 pour Miséricorde, prix « Laurier d'or » des libraires au Danemark et prix Clé de verre (meilleur polar scandinave) pour Délivrance. Promesse est le sixième tome de la série.

Avis sur cet auteur (199)

  • add_box
    Couverture du livre « Les enquêtes du département V t.4 ; dossier 64 » de Jussi Adler-Olsen aux éditions Le Livre De Poche

    Bibliza29 sur Les enquêtes du département V t.4 ; dossier 64 de Jussi Adler-Olsen

    Je me suis essayée à Jussi Adler-Olsen, cet écrivain de Copenhague qui nous propose sa série Les enquêtes du Département V, le service de police qui étudie ce qu'on appelle les cold cases. Dossier 64 est le quatrième de la série, et, autant le dire tout de suite, je n'ai pas (encore !) lu les...
    Voir plus

    Je me suis essayée à Jussi Adler-Olsen, cet écrivain de Copenhague qui nous propose sa série Les enquêtes du Département V, le service de police qui étudie ce qu'on appelle les cold cases. Dossier 64 est le quatrième de la série, et, autant le dire tout de suite, je n'ai pas (encore !) lu les trois premiers mais cela n'a pas nuit à ma lecture (étant donné qu'un plan Ikea est fourni avec ^^).
    Bref, direction Copenhague où Carl Morck et ses acolytes Assad et Rose rouvrent un dossier (non non, pas le 64) sur la disparition inexpliquée d'une prostituée. A partir de là, ils vont remonter et patauger dans l'univers de l'île de Sprogo où, dans les années 50, des femmes étaient internées, avortées et stérilisées de force. Une histoire sombre du Danemark...
    J'ai bien aimé ce récit où on ne s'ennuie jamais, même dans les dix dernières pages, on a droit à un retournement de situation ! La vengeance minutieuse d'un des personnages est extraordinaire et me fait frissonner à l'idée d'être invitée à boire du thé chez une vieille connaissance !
    Ensuite, l'histoire autour de l'histoire principale, le contexte narratif, en somme, arrivait parfois comme un cheveu sur la soupe, comme si l'auteur se rappelait que oui, il fallait faire vivre ses héros du Département V en dehors du milieu policier. J'ai cette impression-là, peut-être parce que je n'ai pas lu les premières enquêtes ? En tout cas, malgré cela, j'ai trouvé ce polar bien ficelé. Souvent, dans les 30,20 dernières pages, quand l'enquête est bouclée, on s'ennuie, mais ici, pas du tout, et c'est, pour ne pas citer un ami, jubilatoire !
    J'ai bien envie de continuer la série et suivre les aventures de Carl Morck et son équipe !


    http://bibliza.blogspot.fr/2016/08/dossier-64.html

  • add_box
    Couverture du livre « Les enquêtes du département V t.2 ; profanation » de Jussi Adler-Olsen aux éditions Le Livre De Poche

    Mel Bidart sur Les enquêtes du département V t.2 ; profanation de Jussi Adler-Olsen

    Un second thriller, une seconde enquête du département V, avec ces trois personnages principaux qui continuent de s'apprivoiser pour donner un cocktail plus qu'étrange et réussit.
    Une enquête qui tien en haleine, malgré ces 550 pages livre lu en a peine trois jours.
    Une plume et un déroulé qui...
    Voir plus

    Un second thriller, une seconde enquête du département V, avec ces trois personnages principaux qui continuent de s'apprivoiser pour donner un cocktail plus qu'étrange et réussit.
    Une enquête qui tien en haleine, malgré ces 550 pages livre lu en a peine trois jours.
    Une plume et un déroulé qui tient en éveil durant nos nuits. Nuits blanches assurées

  • add_box
    Couverture du livre « Les enquêtes du département V t.1 ; miséricorde » de Jussi Adler-Olsen aux éditions Le Livre De Poche

    Mel Bidart sur Les enquêtes du département V t.1 ; miséricorde de Jussi Adler-Olsen

    Je ne connaissais pas cet auteur près en avoir entendu grand bien sur des forums et des pages de lecteurs, je me suis lancée. Et j'en suis ravi se premier tome de la série du département V tient toutes mes attentes.
    Un thriller facile à lire et plus que prenant difficile de ne pas s'attacher...
    Voir plus

    Je ne connaissais pas cet auteur près en avoir entendu grand bien sur des forums et des pages de lecteurs, je me suis lancée. Et j'en suis ravi se premier tome de la série du département V tient toutes mes attentes.
    Un thriller facile à lire et plus que prenant difficile de ne pas s'attacher aux personnages principaux; et à se duo de choc et complètement invraisemblable.
    Vraiment un coup de coeur je vais d'ailleurs lire les autres tomes de la série avec un grand plaisir.
    Je recommande vivement cet auteur et se roman à toutes les personnes aimant les thrillers ou même simplement les policiers.

  • add_box
    Couverture du livre « Les enquêtes du département V T.6 ; promesse » de Jussi Adler-Olsen aux éditions Albin Michel

    Ghislaine Moreau sur Les enquêtes du département V T.6 ; promesse de Jussi Adler-Olsen

    Encore une bonne pioche avec Jussi Adler Olsen même si j' ai noté quelques pages inutiles sur la psychologie de nos héros ( ça n' apporte rien à l' enquête ) . Le dénouement traîne un peu en longueur et il y a surabondance de rebondissements et de violence mais le plaisir de lecture est là .

    Encore une bonne pioche avec Jussi Adler Olsen même si j' ai noté quelques pages inutiles sur la psychologie de nos héros ( ça n' apporte rien à l' enquête ) . Le dénouement traîne un peu en longueur et il y a surabondance de rebondissements et de violence mais le plaisir de lecture est là .