Jussi Adler-Olsen

Jussi Adler-Olsen
Abonné aux premières places des listes de best-sellers dans le monde entier, le Danois Jussi Adler-Olsen a été lauréat du dernier Ripper Award (prix européen du polar), du Prix Boréales du polar nordique 2014 pour l'ensemble de la série du Département V, Grand prix polar des lectrices de Elle 201... Voir plus
Abonné aux premières places des listes de best-sellers dans le monde entier, le Danois Jussi Adler-Olsen a été lauréat du dernier Ripper Award (prix européen du polar), du Prix Boréales du polar nordique 2014 pour l'ensemble de la série du Département V, Grand prix polar des lectrices de Elle 2012 pour Miséricorde, prix « Laurier d'or » des libraires au Danemark et prix Clé de verre (meilleur polar scandinave) pour Délivrance. Promesse est le sixième tome de la série.

Avis (139)

  • add_box
    Couverture du livre « Promesse » de Jussi Adler-Olsen aux éditions Albin Michel

    Christelle Garnier sur Promesse de Jussi Adler-Olsen

    Toujours le même bonheur de retrouver les membres du département V, leur humour, leur secret...
    Quelques longueurs dans cette enquête ou les nombreux protagonistes nous racontent souvent la même histoire alourdissant quelque peu le récit à mon gout. Tout ça racheté par une fin inattendu pour...
    Voir plus

    Toujours le même bonheur de retrouver les membres du département V, leur humour, leur secret...
    Quelques longueurs dans cette enquête ou les nombreux protagonistes nous racontent souvent la même histoire alourdissant quelque peu le récit à mon gout. Tout ça racheté par une fin inattendu pour moi en tout cas que le coupable ne faisait pas partit de mes suspect.

  • add_box
    Couverture du livre « Promesse » de Jussi Adler-Olsen aux éditions Albin Michel

    Nina Capuchon sur Promesse de Jussi Adler-Olsen

    Toujours jubilatoire de retrouver les enquêteurs singuliers du Département V. Ce 6ème opus est encore plus épais que les précédents, la recherche de la vérité est lente et sinueuse, le lien étonnant unissant Carl, Assad et Rose se resserre. On le ressent profondément, il se passe quelque chose...
    Voir plus

    Toujours jubilatoire de retrouver les enquêteurs singuliers du Département V. Ce 6ème opus est encore plus épais que les précédents, la recherche de la vérité est lente et sinueuse, le lien étonnant unissant Carl, Assad et Rose se resserre. On le ressent profondément, il se passe quelque chose entre ces trois là, jusqu'au sacrifice entre Carl et Assad.
    Je n'ai rien retrouvé de tout cela dans les adaptations cinématographiques des trois premiers livres qui ne sont pas mauvaises mais qui ne sont que des thrillers de plus.

  • add_box
    Couverture du livre « Promesse » de Jussi Adler-Olsen aux éditions Albin Michel

    Kamiyu-chan sur Promesse de Jussi Adler-Olsen

    La 6ème enquête du Département V. Encore une fois, l'auteur nous plonge dans une intrigue assez noire, avec de multiples rebondissements, dont un dernier retournement de situation sympathique, et quelques notes d'humour. En plus de l'enquête haletante, ce tome nous permet d'en savoir un peu plus...
    Voir plus

    La 6ème enquête du Département V. Encore une fois, l'auteur nous plonge dans une intrigue assez noire, avec de multiples rebondissements, dont un dernier retournement de situation sympathique, et quelques notes d'humour. En plus de l'enquête haletante, ce tome nous permet d'en savoir un peu plus sur le passé de nos héros. De plus, le passé de Carl resurgit, avec des avancées sur l'agression dont lui et Hardy avait été victime.
    Pour conclure, Alder Olsen nous fait à nouveau passé un bon moment avec ce thriller que l'on peine à lâcher. Hâte de lire le prochain.

  • add_box
    Couverture du livre « Délivrance » de Jussi Adler-Olsen aux éditions Lgf

    anja k sur Délivrance de Jussi Adler-Olsen

    Waou et snif! Voilà mes deux impressions en refermant ce dernier livre de Jussi Adler Olsen! Bon, je vais quand-même essayer d'en dire un peu plus...

    Ce n'est pas si fréquent d'être triste à la fin d'un livre parce qu'on l'a tant apprécié qu'on a de la peine de s'en séparer... "Délivrance"...
    Voir plus

    Waou et snif! Voilà mes deux impressions en refermant ce dernier livre de Jussi Adler Olsen! Bon, je vais quand-même essayer d'en dire un peu plus...

    Ce n'est pas si fréquent d'être triste à la fin d'un livre parce qu'on l'a tant apprécié qu'on a de la peine de s'en séparer... "Délivrance" fait partie des coups de coeurs dont j'ai pris tant plaisir à partager la compagnie qu'une fois les dernières pages tournées, bien que tout à fait satisfaite, je n'ai pu dire que "snif"... Snif c'était bien, ça va me manquer...

    Et waou donc, car non seulement l'intrigue est absolument prenante et tient autant en haleine qu'en éveil mais les personnages, autant du coté du bien que de celui du mal, sont vraiment fouillés et si profondément décrit qu'ils en deviennent forcement intéressants et attachants (ou haïssables...).

    Ayant pris les choses en route, c'est avec ce roman que j'ai découvert pour la première fois l'étonnante équipe du département V de la police de Copenhague et même si je regrette un peu maintenant de ne pas avoir commencé par les deux premiers tomes, je n'ai eu aucun mal à m'attacher à ces personnages hauts en couleurs et profondément humains (dans le meilleur sens du terme...) Des bons héros c'est la garantie du plaisir de lire et avec cette drôle d'équipe, il n'y a pas de doute, on est servi et personnellement je ne demande qu'une chose : pouvoir les suivre encore lors d'une prochaine enquête...

    Mais ce n'est pas que les bons qu'Adler Olsen s'est donné la peine de découvrir car l'assassin, le grand méchant, le diable en personne est lui aussi décrit et suivi avec minutie, perspective et intelligence ce qui ne manque pas de donner au récit beaucoup d'intérêt.

    En fait il est une chose que j'écris parfois quand je n'ai pas aimé un livre et pour "Délivrance", je voudrais pour la première fois l'utiliser en tant que qualification positive : ce roman traine en longueur. Et oui, c'est un pavé. Et oui il progresse parfois lentement. Et oui, après une avancée spectaculaire on croit la fin proche avant de constater qu'il reste encore 200 pages à lire. Il faut le dire, ce roman traine en longueur. Mais pour une fois c'est avec délectation que j'écris cette phrase car si il traine, c'est pour notre plus grand plaisir puisque cette lente progression, ce soin du détail, nous permet vraiment de rentrer dans l'histoire, dans la psychologie des caractères et de s'y croire vraiment! Loin d'un de ces polars vite lus et vite oubliés, "Délivrance " développe tellement ses personnages et ses thèmes qu'il y a fort à parier qu'il restera longtemps dans la mémoire du lecteur sans pour autant que ces développement ne l'aient ennuyés une seconde car tout bien huilé qu'il est, ce roman policier se dévore sans ennui aucun!

    Ai-je vraiment besoin pour conclure de préciser que j'ai aimé ce livre? Je n'ai qu'une chose à ajouter : Courrez chez vos libraires ou dans vos bibliothèques car ce Jussi Adler Olsen n'est pas cité pour rien meilleur auteur de thrillers scandinaves! J'y ai personnellement réellement pris gout et je vous souhaite sincèrement le même plaisir!

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !