Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Julia Billet

Julia Billet
Après avoir vécu en région parisienne – du côté de Mantes-la-Jolie –, Julia Billet habite aujourd'hui dans les Vosges. Elle est professeur aux Beaux-arts d'Épinal. Elle a écrit une quinzaine d'ouvrages pour la jeunesse, parmi lesquels Petites histoires de quartiers, publié en 2010 aux éditions Oc... Voir plus
Après avoir vécu en région parisienne – du côté de Mantes-la-Jolie –, Julia Billet habite aujourd'hui dans les Vosges. Elle est professeur aux Beaux-arts d'Épinal. Elle a écrit une quinzaine d'ouvrages pour la jeunesse, parmi lesquels Petites histoires de quartiers, publié en 2010 aux éditions Océan (un recueil de nouvelles publiées avec le soutien de l'Observatoire des inégalités) et La guerre de Catherine, publié en 2012 à l'École des Loisirs.

Avis sur cet auteur (12)

  • add_box
    Couverture du livre « O sisters » de Julia Billet et Cecile Roumiguiere aux éditions Ecole Des Loisirs

    La roulotte de Margotte sur O sisters de Julia Billet - Cecile Roumiguiere

    Été 1974, Janig et Macha ont seize ans et ne se connaissent pas. Elles vont pourtant recevoir une même lettre de Marthe, une grand-mère exubérante et un peu sorcière qui les invite à la rejoindre dans une communauté hippie qu'elle a fondé dans les Monts d‘Arrée, au cœur du Finistère en Bretagne,...
    Voir plus

    Été 1974, Janig et Macha ont seize ans et ne se connaissent pas. Elles vont pourtant recevoir une même lettre de Marthe, une grand-mère exubérante et un peu sorcière qui les invite à la rejoindre dans une communauté hippie qu'elle a fondé dans les Monts d‘Arrée, au cœur du Finistère en Bretagne, afin de leur révéler un secret...

    Ce courrier va permettre aux adolescentes d'échapper au chemin tout tracé choisi par leurs parents. En effet, Janig, amoureuse de musique vit avec sa mère dans le sud de la France et suit des études pour devenir secrétaire ; avenir professionnel qui lui fait horreur ! Macha évolue dans une famille bourgeoise très stricte. Elle est interne dans un lycée militaire en région parisienne. Passionnée de littérature, elle aspire à plus de liberté.

    « Ô sisters » est un roman écrit à quatre mains qui nous plonge dans les années 70. Deux adolescentes que tout oppose, vont effectuer un road-trip à travers la France afin de se rencontrer. J'ai apprécié la construction narrative de ce récit polyphonique très réussi. L'incursion dans les années 70 est sympathique ainsi que les références musicales et littéraires proposées par les auteures. Ce roman est une ode à la liberté féminine. Il évoque les secrets de famille, les rencontres, les liens familiaux mais aussi l'amour, l'indépendance et la quête identitaire. La plume de Cécile Roumiguière et de Julia Billet est sensible, drôle et rythmée. C'est la lecture parfaite pour cet été.

  • add_box
    Couverture du livre « La guerre de Catherine » de Julia Billet et Claire Fauvel aux éditions Rue De Sevres

    NATCHA sur La guerre de Catherine de Julia Billet - Claire Fauvel

    J'avais lu le roman et j'ai adoré cet album de BD. Cette adaptation est vraiment une réussite.

    J'avais lu le roman et j'ai adoré cet album de BD. Cette adaptation est vraiment une réussite.

  • add_box
    Couverture du livre « La guerre de Catherine » de Julia Billet aux éditions Ecole Des Loisirs

    Lunartic sur La guerre de Catherine de Julia Billet

    Coucou mes petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour la chronique du roman La Guerre de Catherine signé Julia Billet paru pour la première fois en 2012 et réédité cette année dans cette sublime édition poche à la superbe couverture que l'on doit à la talentueuse illustratrice Julia...
    Voir plus

    Coucou mes petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour la chronique du roman La Guerre de Catherine signé Julia Billet paru pour la première fois en 2012 et réédité cette année dans cette sublime édition poche à la superbe couverture que l'on doit à la talentueuse illustratrice Julia Billet. Ayant tout bonnement adoré l'adaptation en bande dessinée de cet ouvrage, il me tardait d'en découvrir le roman d'origine... et quel bonheur mes agneaux, quel bonheur !

    Que vous dire sur ce livre ? Il s'agit là véritablement d'une ode à la vie, à l'amour, à l'humanité ; d'un tourbillon d'espoir et de lumière qui vous emporte et ne vous relâche qu'une fois le roman terminé. Pour ma part, j'ai pris un réel plaisir à redécouvrir les pérégrinations de Rachel/Catherine comme si c'était la toute première fois, à revoir la guerre à travers ses yeux de photographie amateur d'ores et déjà aguerris, qui parviennent à déceler l'indicible et à transformer les petits instants du quotidien en véritables capsules de magie sur la pellicule.

    Plus qu'une intrigue captivante et poignante sur fond de Seconde Guerre mondiale, La Guerre de Catherine est une authentique leçon de vie qui vous apprend au fil des pages qui se tournent à un rythme effréné tant la plume est belle et entraînante à voir les choses sous un autre angle et à contempler la beauté de l'existence.

    De mon côté, je suis tombée amoureuse de la personnalité de l'héroïne, un joli petit bout de femme si courageux, généreux, altruiste, brillant, qui va devoir en affronter des épreuves au cours de cette guerre, connaître bien des déchirures et malgré tout s'en relever avec brio. Ce roman et ses protagonistes en général sont pétris de bienveillance et de tendresse. L'autrice a réussi selon moi l'exploit de nous faire ressentir le plus intensément possible toute l'horreur de cette guerre, de cette période d'occupation qui a fait des ravages tout bonnement impardonnables, tout en démontrant qu'au fond, l'étincelle d'espoir en chacun n'a jamais cessé de briller. Julia Billet nous fait tout simplement passer avec ce titre un magnifique message de combativité, de tolérance et d'amour inconditionnel de son prochain. A nous désormais de tirer les bons enseignements de sa plume débordant de bon sens et d'intelligence.

    Pour conclure, je ne peux que vous encourager à vous plonger dans la lecture de ce roman qui ne manquera certainement pas de vous faire fondre et de s'emparer de votre cœur pour ne jamais vous le rendre. Il est de ces lectures qui ne s'oublient pas et La guerre de Catherine en fait assurément partie.

  • add_box
    Couverture du livre « La guerre de Catherine » de Julia Billet et Claire Fauvel aux éditions Rue De Sevres

    Marie HECKMANN sur La guerre de Catherine de Julia Billet - Claire Fauvel

    1941. Rachel étudie à l’internat de la maison de Sèvres, où ses parents l’ont placée par sécurité. Elle y noue de belles amitiés mais y découvre surtout sa passion, la photographie. Bientôt, les lois contre les Juifs s’intensifient, il n’y a plus de sécurité nulle part en zone occupée. Un réseau...
    Voir plus

    1941. Rachel étudie à l’internat de la maison de Sèvres, où ses parents l’ont placée par sécurité. Elle y noue de belles amitiés mais y découvre surtout sa passion, la photographie. Bientôt, les lois contre les Juifs s’intensifient, il n’y a plus de sécurité nulle part en zone occupée. Un réseau de résistants organise la fuite des enfants juifs. Du jour au lendemain, ils quittent tout et doivent oublier, le temps de la guerre, tout de leur vie d’avant, à commencer par leurs prénoms. Rachel devient Catherine. Raconte, lui intiment ses professeurs en l’envoyant sur les routes de la zone libre, un appareil photo à la main. C’est ainsi que nous découvrons le quotidien d’une adolescente juive dans la guerre, ses rencontres, ses peurs mais aussi les quelques moments de répit et de grâce que lui offrira son art.
    CEtte BD est une adaptation du livre de Julie BILLET mais c'est 1 MERVEILLE!!!!!!!
    Déjà c'est une période historique que j'adore et l'histoire est superbement relatée et les illustrations, telles des aquarelles dans les tons jaunes et verts la rendent encore plus belles car elles laissent transparaitre de l'espoir. Les traits sont toute en douceur ce qui contrebalance la dureté de l'histoire et. Rachel/Catherine est une jeune fille très courageuse, pleine de volonté et de gentillesse. Cette lecture est une histoire remplie de poésie et de grâce qui est très prenante. Une fois dedans, on est happé par l'objectif de Catherine et le final est bien trop rapide...Elle devrait être mise dans les mains de tous et toutes afin de se souvenir et de ne pas refaire les mêmes erreurs.