Jose Carlos Somoza

Jose Carlos Somoza

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (18)

  • add_box
    Couverture du livre « La caverne des idées » de Jose Carlos Somoza aux éditions Actes Sud

    hanae sur La caverne des idées de Jose Carlos Somoza

    Avis issu de : https://hanaebookreviews.wordpress.com/2016/10/19/la-caverne-des-idees-jose-carlos-somoza/

    Lu il y a longtemps je n’ai jamais eu l’occasion de faire une critique de ce roman. J. C. Somoza faisant parti de mes auteurs préférés (je me demande même s’il n’est pas L’Auteur que...
    Voir plus

    Avis issu de : https://hanaebookreviews.wordpress.com/2016/10/19/la-caverne-des-idees-jose-carlos-somoza/

    Lu il y a longtemps je n’ai jamais eu l’occasion de faire une critique de ce roman. J. C. Somoza faisant parti de mes auteurs préférés (je me demande même s’il n’est pas L’Auteur que j’admire le plus) j’ai eu envie de lui rendre hommage.

    Comme pour chacun de ses romans, Somoza ne se contente pas d’inventer une histoire. Il instaure une ambiance, crée un nouvel univers incroyablement bien ficelé, dûment documenté et accessible au lecteur le plus profane du sujet.
    Même s’il est extrêmement difficile de résumer ses romans, je vais tenter de le faire sans trop en dévoiler et sans vous perdre.

    Dans la caverne des idées, l’auteur tire son imagination du mythe de Platon et créé presque un nouveau genre littéraire.
    Simple au premier abord, l’histoire se passe dans la Grèce antique. Un éphèbe est assassiné et, accompagné d’un Déchiffreur d’énigmes, son mentor à l’Académie enquête.
    S’en suit un questionnement et une joute verbale des plus admirables pour rétablir la Vérité (avec un grand V) et lever le voile sur les conditions de la mort.
    Parallèlement (et c’est sans doute ce qui complique le roman et le rend encore plus admirable), le récit que nous lisons provient d’un papyrus en cours de traduction. Ainsi, notes et commentaires du traducteur sont apposés à chaque étape du récit et interrompent l’enquête.
    Si ces notes paraissent anodines au début du roman, elles prennent de plus en plus d’ampleur jusqu’à inverser l’importance d’un récit sur l’autre : la réflexion du traducteur prendra-t-elle le dessus sur l’histoire de la Grèce antique ? Un récit du passé peut-il apporter des réponses au présent ?

    Le papyrus renfermerait un secret et au fur et à mesure de son avancée, le traducteur/auteur devient un personnage à part entière du récit. S’identifiant au Déchiffreur d’énigmes, sa traduction s’accompagne de sa propre réflexion et influence le lecteur qui ne sait plus s’il doit se considérer en l’an 2000 ou au temps de Platon.

    Cette enquête policière apporte une réelle réflexion philosophique. Le lecteur lit-il de façon subjective ? Notre propre expérience influence-t-elle notre manière d’interpréter un récit ? Devons-nous arrêter de chercher la clé dans un récit ? Au risque de sombrer dans la folie, ne devons-nous pas accepter qu’il n’existe simplement qu’une histoire ?
    Cela n’est pas sans faire écho au mythe de la caverne de Platon où des hommes enchaînés au sein d’une caverne, le dos tourné à la lumière ne voient que leurs ombres et celles des objets derrières eux. Ce n’est qu’en sortant de cet état et en prenant conscience du décor qui les entoure que ces hommes peuvent enfin interpréter ces ombres. Cette allégorie symbolise donc la difficulté de l’Homme a accéder à la connaissance.

    L’ambiance est noire, sombre et feutrée et l’on entre sans aucune difficulté dans la mentalité grecque antique. On sent que Somoza n’a rien laissé au hasard. Clin d’œil aux 12 travaux d’Hercule, 12 chapitres composent le récit. Le Déchiffreur d’énigmes se nomme Heracles (Hercules). Le traducteur est psychiatre. Les histoires se multiplient et s’enchevêtrent et l’on ne peut qu’admirer le génie de l’auteur.

    « Cessez de chercher des idées cachées, des clés de l’énigme ou des sens ultimes ! Cessez de lire et vivez ! Sortez du texte ! Que voyez-vous ? Juste des ténèbres ? Ne cherchez plus. »

  • add_box
    Couverture du livre « L'appât » de Jose Carlos Somoza aux éditions Actes Sud

    céline hugues sur L'appât de Jose Carlos Somoza

    Histoire fascinante dans laquelle nous plonge José Carlos Somoza. Dans un temps que l'on ne connaît pas, certainement un futur proche, la police de Madrid se sert d'acteurs, des appâts, pour traquer les serial Killers. l'histoire met du temps à s'installer mais passées les 30 premières pages on...
    Voir plus

    Histoire fascinante dans laquelle nous plonge José Carlos Somoza. Dans un temps que l'on ne connaît pas, certainement un futur proche, la police de Madrid se sert d'acteurs, des appâts, pour traquer les serial Killers. l'histoire met du temps à s'installer mais passées les 30 premières pages on ne lâche plus le livre et l'on est pris par les multiples rebondissements.

  • add_box
    Couverture du livre « La théorie des cordes » de Jose Carlos Somoza aux éditions Actes Sud

    Catherine Monneraye sur La théorie des cordes de Jose Carlos Somoza

    Lu il y a déjà près de 10 ans je m'en souviens encore tellement il m'a emmené loin.. Un de ces livres qui vous marquent

    Lu il y a déjà près de 10 ans je m'en souviens encore tellement il m'a emmené loin.. Un de ces livres qui vous marquent

  • add_box
    Couverture du livre « Le mystère Croatoan » de Jose Carlos Somoza aux éditions Actes Sud

    Serablabla sur Le mystère Croatoan de Jose Carlos Somoza

    Quand Mère Nature décide d'unir les différentes espèces sur Terre et ainsi redéfinir les Lois qui nous régissent !!!

    Tout commence par mail mystérieux délivré 2 ans après la mort de son expéditeur, un célèbre éthologue Carlos Mandel. Ce mail comprend un seul mot "Croatoan". A partir de là...
    Voir plus

    Quand Mère Nature décide d'unir les différentes espèces sur Terre et ainsi redéfinir les Lois qui nous régissent !!!

    Tout commence par mail mystérieux délivré 2 ans après la mort de son expéditeur, un célèbre éthologue Carlos Mandel. Ce mail comprend un seul mot "Croatoan". A partir de là commence une course contre la montre afin de réunir toutes les miettes que l'éthologue a semé pour comprendre le phénomène qui touche le monde entier. Carmela, Nico, Fatima, Sergi vont devoir suivre les miettes pour survivre.

    Ce roman mêle habilement les ingrédients du thriller et du documentaire car on y apprend des choses mais surtout ça nous tient en haleine, même s'il faut s'accrocher au début et malgré quelques longueurs ce roman se lit facilement et nous amène à nous poser des questions.

    Je remercie les #explolecteurs #polar2018 et #actessud de m'avoir permis de découvrir cet auteur ( dont je lirais certainement d'autres romans).

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !