John Boyne

John Boyne
John Boyne est né à Dublin en Irlande, en 1971. Après des études de littérature, il suit le cours d'écriture de l'université d'East Anglia, où il enseignera plus tard. Vers l'âge de vingt ans, il commence à écrire des nouvelles, dont certaines paraissent dans la presse, notamment dans le Sunday T... Voir plus
John Boyne est né à Dublin en Irlande, en 1971. Après des études de littérature, il suit le cours d'écriture de l'université d'East Anglia, où il enseignera plus tard. Vers l'âge de vingt ans, il commence à écrire des nouvelles, dont certaines paraissent dans la presse, notamment dans le Sunday Tribune. Le Garçon en pyjama rayé est son quatrième roman et son premier ouvrage destiné à la jeunesse. Cependant, cette fiction poignante a su interpeller les lecteurs de tous âges. Traduit en dix-sept langues et nominé pour plusieurs récompenses littéraires à travers le monde, le livre fait actuellement l'objet d'une adaptation au cinéma.

Avis (15)

  • Couverture du livre « Les fureurs invisibles du coeur » de John Boyne aux éditions Lattes

    Christlbouquine sur Les fureurs invisibles du coeur de John Boyne

    Le moins que l’on puisse dire est que j’ai été surprise par ce livre. Agréablement surprise ! En fait je ne m’attendais pas du tout à ce style de récit, même si j’avais lu le résumé. Mais j’ai été surprise par le ton, à la fois grave et plein d’humour.

    Nous suivons, de sa naissance à Dublin...
    Voir plus

    Le moins que l’on puisse dire est que j’ai été surprise par ce livre. Agréablement surprise ! En fait je ne m’attendais pas du tout à ce style de récit, même si j’avais lu le résumé. Mais j’ai été surprise par le ton, à la fois grave et plein d’humour.

    Nous suivons, de sa naissance à Dublin après la seconde guerre mondiale à aujourd’hui, l’histoire de Cyril Avery. Qui n’est pas un Avery, ne cessent de lui répéter ses parents adoptifs, Maude et Charles. Des parents adoptifs étonnants et détonants qui ne se comportent absolument pas en parents et avec lesquels Cyril a des rapports complexes. Mais sans pourtant qu’on puisse qualifier son enfance de malheureuse.

    Balloté par la vie et les coïncidences qu’elle lui réserve, Cyril traverse toutes ses années en quête de lui-même à travers mensonges, compromis, malentendus et questionnements. Homosexuel, il aura à faire face à l’Irlande puritaine de sa jeunesse mais aussi aux peurs voire au dégoût des gens lorsque le SIDA fait son apparition, cette « maladie d’’homo » comme elle était désignée dans les années 80. Sa confrontation avec la société et le jugement des autres est violente, rarement apaisée, mais il trouve malgré tout quelques années de bonheur auprès de Bastiaan qui sera son grand amour.

    Ce livre n’est rien d’autre qu’un hymne à la vie, à l’acceptation de la différence, à la tolérance. John Boyne nous rappelle avec force ce que les homosexuels ont enduré avant d’être acceptés (plus ou moins bien), ce que les jeunes filles ont souffert dans leurs chairs et dans leurs âmes lorsqu’elles avaient « fauté » et qu’elles devaient abandonner (ou se débarrasser d’) un enfant né hors des liens du mariage, et peu importe qui avait « fauté » avec elles et dans quelles conditions cela était arrivé. Il nous remet en mémoire les peurs, nées de l’ignorance, qui ont conduit à des actes violents. Et tout cela, il y a si peu de temps derrière nous.

    Ce livre m’a émue aux larmes et m’a aussi fait rire. Il m’a révoltée bien des fois mais m’a aussi fait réfléchir sur le pouvoir de la résilience.

    Les Fureurs invisibles du Cœur est un roman sublime d’humanité et de drôlerie, un récit puissant dont on tourne la dernière page avec regret tant ses personnages sont attachants.

  • Couverture du livre « Les fureurs invisibles du coeur » de John Boyne aux éditions Lattes

    coquinnette1974 sur Les fureurs invisibles du coeur de John Boyne

    Les fureurs invisibles du coeur de John Boyne est un roman de la rentrée littéraire 2018 qui m'a été envoyé par les éditions J.-C. Lattès via net galley.
    Cyril Avery est né d'une fille-mère bannie de la communauté rurale irlandaise où elle a grandi.
    Cyril est devenu le fils adoptif des Avery...
    Voir plus

    Les fureurs invisibles du coeur de John Boyne est un roman de la rentrée littéraire 2018 qui m'a été envoyé par les éditions J.-C. Lattès via net galley.
    Cyril Avery est né d'une fille-mère bannie de la communauté rurale irlandaise où elle a grandi.
    Cyril est devenu le fils adoptif des Avery mais ces derniers lui font bien comprendre qu'il ne sera jamais un "vrai Avery".
    Mais s'il n'est pas un vrai Avery, qui est-il ?
    Ballotté par le destin et les coïncidences, Cyril passera toute sa vie à chercher qui il est et d'où il vient – et pendant près de trois quarts de siècle, il va se débattre dans la quête de son identité, de sa famille, de son pays et bien plus encore...
    Les fureurs invisibles du coeur est un excellent roman qui traite notamment de l'homosexualité, de la quête d'identité..
    Nous sommes dans une Irlande puritaine et le fait pour Cyril d'être homosexuel (en plus d'être adopté sans pour autant être considéré comme leur fils) est compliqué. Il se perd, il va voyager, il va peu à peu accepter ce qu'il est..
    Ce roman est assez long mais je n'ai pas vu le temps passer :) J'ai beaucoup aimé le personnage de Cyril. J'ai apprécié de découvrir la vie dans cette Irlande très puritaine, vraiment peu tolérante pour ceux qui ne rentrent pas dans le moule..
    L'histoire est bien ficelée, il se passe énormément de choses et je ne me suis pas ennuyée une minute.
    C'est un très bon livre de la rentrée littéraire, j'ai apprécié ma lecture et je mets cinq étoiles :)

  • Couverture du livre « Les fureurs invisibles du coeur » de John Boyne aux éditions Lattes

    Emma C sur Les fureurs invisibles du coeur de John Boyne

    Une véritable fresque romanesque que je rapprocherai de 1234 de Paul Auster (dans l'intention mais pas dans la forme).
    Une lecture enthousiasmante qui mêle l'Histoire et la vie du personnage principal Cyril de sa naissance jusqu'à ses derniers jours.
    Une histoire incroyable d'un jeune homme...
    Voir plus

    Une véritable fresque romanesque que je rapprocherai de 1234 de Paul Auster (dans l'intention mais pas dans la forme).
    Une lecture enthousiasmante qui mêle l'Histoire et la vie du personnage principal Cyril de sa naissance jusqu'à ses derniers jours.
    Une histoire incroyable d'un jeune homme homosexuel né en 1945 dans une Irlande profondément catholique d'une mère sans mari. Il devra quitter son pays pour pouvoir trouver le bonheur et vivre sa vie paisiblement au grand jour.
    Des personnages particulièrement bien campés, une histoire dramatique mais remplie d'humour, de tendresse et d'humanité.
    Un vrai grand bonheur de lecture
    Génial !!

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !