Joel Egloff

Joel Egloff

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (13)

  • Couverture du livre « J'enquête » de Joel Egloff aux éditions Gallimard

    Lili Etoile sur J'enquête de Joel Egloff

    Un détective privé arrive dans un petit village enseveli par la neige en plein coeur des fêtes de fin d’année. Il a été embauché par le Père Steiger pour enquêter sur un mystérieux enlèvement. En partant du seul indice dont il dispose, une bouloche de pull bleue, il va enchaîner les situations...
    Voir plus

    Un détective privé arrive dans un petit village enseveli par la neige en plein coeur des fêtes de fin d’année. Il a été embauché par le Père Steiger pour enquêter sur un mystérieux enlèvement. En partant du seul indice dont il dispose, une bouloche de pull bleue, il va enchaîner les situations les plus absurdes dans l’espoir de mener à bien son enquête.

    Malgré ce synopsis, « J’enquête » n’a rien d’un polar. L’intrigue n’est qu’un prétexte à peindre une galerie de personnages tous plus loufoques les uns que les autres, la palme revenant haut la main au narrateur, gardien de square reconverti en placide privé.

    J’ai ri et apprécié plusieurs situations. Mais ce n’est pas un livre dont je me souviendrai. Mention spéciale pour le dénouement qui est certainement ce que j’ai trouvé de plus réussi dans ce court roman.

    https://lucioleetfeufollet.com

  • Couverture du livre « L'étourdissement » de Joel Egloff aux éditions Gallimard

    Ghislaine DEGACHE sur L'étourdissement de Joel Egloff

    Après avoir rencontré Joël Egloff au 34éme Festival International du 1er film à Annonay (07) qui présentait en compagnie de Gérard Pautonnier, le réalisateur, le film : "GRAND FROID" (le scénario de ce film est inspiré du livre de J. Egloff "Edmond Ganglion et fils"), j'ai eu très envie de...
    Voir plus

    Après avoir rencontré Joël Egloff au 34éme Festival International du 1er film à Annonay (07) qui présentait en compagnie de Gérard Pautonnier, le réalisateur, le film : "GRAND FROID" (le scénario de ce film est inspiré du livre de J. Egloff "Edmond Ganglion et fils"), j'ai eu très envie de relire " L'étourdissement" de ce même auteur. J'avais déjà lu ce livre ( Prix du livre INTER 2005) lors de sa parution.
    C'est un superbe bouquin à l'humour irrésistible et d'une réelle poésie.
    L'auteur décrit le quotidien d'une micro-société coincée entre un abattoir et un aéroport. Malgré les horreurs de la société industrielle poussées à l'extrême, le narrateur reste debout et digne quoiqu'il advienne.
    C'est un roman sombre qui se déroule dans un décor sinistre, glauque, lugubre, morose, déprimant. Pourtant, la lecture de " L'étourdissement " nous emballe, nous fait rire, nous séduit, nous bouleverse... Je l'ai lu d'une seule traite!
    Humour et poésie décrivent à merveille ce roman. Un petit bijou !

  • Couverture du livre « J'enquête » de Joel Egloff aux éditions Gallimard

    Andrée Lapapivore sur J'enquête de Joel Egloff

    Autant j'ai aimé le début de ce roman, autant la fin m'a déstabilisée. Surtout les derniers mots. Moi qui aime bien savoir où veut nous emmener l'auteur et qui ne raffole pas trop des fins ouvertes, hé bien on peut dire que j'ai été servie ! J'ai bien compris le but de Joël Egloff, enfin il me...
    Voir plus

    Autant j'ai aimé le début de ce roman, autant la fin m'a déstabilisée. Surtout les derniers mots. Moi qui aime bien savoir où veut nous emmener l'auteur et qui ne raffole pas trop des fins ouvertes, hé bien on peut dire que j'ai été servie ! J'ai bien compris le but de Joël Egloff, enfin il me semble, mais cela n'empêche : je suis restée sur ma faim !

    Parodie de polar, J'enquête se révèle être un roman d'ambiance où règne l'absurde. L'enquête et sa résolution ne sont que des prétextes pour découvrir une galerie de personnages loufoques et surréalistes. Les situations sont cocasses, l'enquête farfelue, et le personnage principal pathétique. Timide, gaffeur et maladroit, il est totalement dépassé par les événements ; il brasse de l'air, tourne en rond, mais jamais il n'admettra ne pas être à la hauteur de la tâche qui lui a été confiée. Le texte à la première personne et les dialogues indirects nous mettent au plus près du narrateur, que l'on découvre petit à petit, au fil de l'enquête. Si j'ai bien ri au début du roman, peu à peu une sorte de malaise s'est installée. Est-ce à cause de la personnalité du narrateur ? Etant moi-même une grande timide (enfin, l'ayant été) je pense que ce trait de caractère poussé à son paroxysme m'a vraiment dérangé ; je n'ai eu qu'une envie pendant plus de la moitié du roman : secouer le détective / narrateur pour lui éviter de s'enfoncer davantage... mais bon il ne faut pas s'en faire, comme tout grand timide qui se respecte il accumule jusqu'au moment où il va craquer et libérer sa colère !

    Pour résumer, J'enquête est une lecture intéressante, qui ne laisse pas indifférent et dont la fin m'a rendue perplexe. Une semaine après avoir terminé le roman, qui se lit facilement et rapidement, je ne sais toujours pas si j'ai aimé ou non... je crois que je vais y réfléchir encore un peu.

    Merci au site lecteurs.com et aux éditions Buchet/Chastel pour cette découverte.

    http://andree-la-papivore.blogspot.fr/2016/05/jenquete-de-joel-egloff.html

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !