Jim Harrison

Jim Harrison
Jim Harrison est né en 1937 à Grayling dans le Michigan aux États-Unis. Il a publié plus de
25 livres, dont les renommés Légendes d'automne, Dalva, La Route du retour, De Marquette à
Vera Cruz. Membre de l'Académie américaine des arts et des lettres, Harrison a remporté la
bourse Guggenheim et a déj... Voir plus
Jim Harrison est né en 1937 à Grayling dans le Michigan aux États-Unis. Il a publié plus de
25 livres, dont les renommés Légendes d'automne, Dalva, La Route du retour, De Marquette à
Vera Cruz. Membre de l'Académie américaine des arts et des lettres, Harrison a remporté la
bourse Guggenheim et a déjà été traduit dans 25 langues. Marié, père de deux filles, Harrison
partageait son temps entre le Montana et le Michigan. Il est mort le 26 mars 2016.

Articles (2)

Avis (51)

  • add_box
    Couverture du livre « Légendes d'automne » de Jim Harrison aux éditions 10/18

    Alice36 sur Légendes d'automne de Jim Harrison

    Meilleur que le film!

    Meilleur que le film!

  • add_box
    Couverture du livre « La fille du fermier » de Jim Harrison aux éditions Gallimard

    Christine GAZO sur La fille du fermier de Jim Harrison

    Ma lecture de «  La fille du fermier » m’a permis de découvrir la plume de Jim Harrison. Les grands espaces du Montana et une jeune fille à fleur de peau, terriblement attachante....dépaysement garanti !

    Ma lecture de «  La fille du fermier » m’a permis de découvrir la plume de Jim Harrison. Les grands espaces du Montana et une jeune fille à fleur de peau, terriblement attachante....dépaysement garanti !

  • add_box
    Couverture du livre « Légendes d'automne » de Jim Harrison aux éditions 10/18
  • add_box
    Couverture du livre « Légendes d'automne » de Jim Harrison aux éditions 10/18

    Dominique JOUANNE sur Légendes d'automne de Jim Harrison

    Trois nouvelles. Trois hommes dont les vies sont assises dans un giron familial avec de confortables fortunes, vont connaître le choc de tragédies brutales qui les pousseront, certes à un esprit de vengeance, mais surtout à se remettre en question, rompre avec leur existence, se métamorphoser et...
    Voir plus

    Trois nouvelles. Trois hommes dont les vies sont assises dans un giron familial avec de confortables fortunes, vont connaître le choc de tragédies brutales qui les pousseront, certes à un esprit de vengeance, mais surtout à se remettre en question, rompre avec leur existence, se métamorphoser et s’accepter face à eux-mêmes. Trois introspections qui débouchent sur « sois toi-même » et le constat de pouvoir se rebâtir à neuf à n’importe quel moment de l’existence.

    L’amour, la famille, la nature et les traditions vont former l’ancrage de chaque texte et de chacun des 3 hommes quand l’argent et le matériel seront des propriétés remises en question, voire repoussées ou même abandonnées. Jim Harrison dénonce les artifices d’une société de profit. Dans « L’homme qui renonça à son nom », il fait dire à Nordstrom :
    « Ce n’est pas tant que je ne crois plus à l’argent, mais plutôt que j’ai perdu tout intérêt pour ce mode de vie. »

    Jim Harrison fouille et décrit la gymnastique de la pensée qui fait basculer l’esprit d’une habitude d’existence à une autre ce, avec une écriture forte, voire violente et sauvage, ce qui offre une tension progressive dans chacun des trois textes en dévoilant le cheminement d’une réflexion douloureuse vécue par ces trois âmes blessées.

    Digne d’une excellente plume, les descriptions des grands espaces et de leurs natures associées sont magnifiques ainsi que le rendu des émotions liées à l’amitié, la famille, les amours et le grand Amour.

    Une puissance narrative remarquable pleine de générosité et d’optimisme à l’égard de la vie.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !