Jil Silberstein

Jil Silberstein
Jil Silberstein est né à Paris en 1948. Après bien des voyages, il se fixe en Suisse, travaille dans l'édition, dirige la revue d'anthropologie culturelle Présences. Lors d'un séjour en Amérique du Nord, il rencontre les Indiens du Québec-Labrador, dont il partagera la vie plus d'un an. Ainsi est... Voir plus
Jil Silberstein est né à Paris en 1948. Après bien des voyages, il se fixe en Suisse, travaille dans l'édition, dirige la revue d'anthropologie culturelle Présences. Lors d'un séjour en Amérique du Nord, il rencontre les Indiens du Québec-Labrador, dont il partagera la vie plus d'un an. Ainsi est amorcée une série de textes, entre voyage et ethnologie : Innu, Kali'na et Dans la taïga céleste, publiés par Albin Michel. Poète, essayiste, lauréat du Prix Schiller, traducteur de Trakl, Milosz, T. E. Lawrence et Charles Reznikoff, il est en outre l'auteur de La Terre est l'oreille de l'ours, publié aux Éditions Noir sur Blanc.

Avis (1)

  • Couverture du livre « Gratitude » de Jil Silberstein aux éditions L'age D'homme

    Sabrina SMAIL sur Gratitude de Jil Silberstein

    La lecture de ce livre fut complexe au début, mais très vite, je me suis plongée dans les réflexions de cet homme qui nous raconte la nature, ce qu'il en ressent, ce qu'il en déduit, ce qu'il en vie. Construit en neuf chapitres, l'auteur nous fait part de ses sensations.

    La rivière, Les...
    Voir plus

    La lecture de ce livre fut complexe au début, mais très vite, je me suis plongée dans les réflexions de cet homme qui nous raconte la nature, ce qu'il en ressent, ce qu'il en déduit, ce qu'il en vie. Construit en neuf chapitres, l'auteur nous fait part de ses sensations.

    La rivière, Les morts, La forêt, Le feu, L'animal, La nuit, L'alter ego, La tribu, La clairière.

    L'auteur reprend des figures qui parfois effraient, à la fois existantes, comme le feu, la mort ou même la grandeur de la forêt, mais en même temps inexistantes et impalpables : les angoisses induites par l'environnement qui nous entoure. Il en donne une réflexion, mettant à distance ces peurs venant de loin.
    Il serait difficile d'en résumer le texte, car celui-ci, parfois haché par les sensations persistances de ce qui entoure la personne, se complexifie dans ses tournures.

    "Divaguions-nous? Ou bien : d'où sourdaient-ils, ces accents propres à faire rebondir l'espérance ? D'où nous parvenaient-ils, posant que le séjour sur terre constituait le ferment d'une aventure - voire d'une geste - plutôt que ce gâchis que nous mesurions autour de nous ?"
    Beaucoup de questionnement et d'introspection, mais aussi un partage d'expérience de ce qu'il a connu.

    Le style d'écriture est très poétique, les réflexions sont nombreuses. Mais je retiens également un rythme soutenu, parfois hors d'haleine, hors du temps. J'ai même eu l'impression de lire un poème sans qu'il ne soit présenté comme tel, tellement la mélodie était intéressante. Un livre complexe à découvrir, mais qui donne lieu à diverses réflexions sur le monde et ce qui nous entoure. La découverte également d'un auteur intuitif

Voir tous les avis

Ils ont lu cet auteur

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !