Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Jessica L. Nelson

Jessica L. Nelson
Jessica Nelson est une romancière française plusieurs fois primée pour Mesdames, souriez (Fayard), cofondatrice des éditions des Saints-Pères et du prix de la Closerie des Lilas. Elle a été rédactrice en chef de l'émission Au Field de la nuit, éditrice aux éditions Balland et critique littéraire ... Voir plus
Jessica Nelson est une romancière française plusieurs fois primée pour Mesdames, souriez (Fayard), cofondatrice des éditions des Saints-Pères et du prix de la Closerie des Lilas. Elle a été rédactrice en chef de l'émission Au Field de la nuit, éditrice aux éditions Balland et critique littéraire pour Point de vue.

Articles en lien avec Jessica L. Nelson (1)

Avis sur cet auteur (20)

  • add_box
    Couverture du livre « Brillant comme une larme » de Jessica L. Nelson aux éditions Albin Michel

    FIZ sur Brillant comme une larme de Jessica L. Nelson

    Ce roman est celui de la vie courte et singulière de Raymond Radiguet
    Avec cette histoire, Jessica Nelson nous entraîne dans la période de l’après 1ère guerre mondiale et nous décrit les bouillonnants quartiers artistiques parisiens.
    Avec une écriture limpide et très vivante, l’auteure nous...
    Voir plus

    Ce roman est celui de la vie courte et singulière de Raymond Radiguet
    Avec cette histoire, Jessica Nelson nous entraîne dans la période de l’après 1ère guerre mondiale et nous décrit les bouillonnants quartiers artistiques parisiens.
    Avec une écriture limpide et très vivante, l’auteure nous livre une histoire passionnante en faisant intervenir nombre d’artistes, écrivains, musiciens, tout le Paris artistique de l’époque.
    On imagine bien que dans ces années 20, au sortir de quatre années épouvantables de guerre, le « lâcher-prise » était répandu, que les fêtes se réinventaient, les intellectuels renaissaient. C’est ainsi qu’ est né le « dadaïsme ». En peinture, on défendait déjà le « cubisme », tel le poète et critique d’art André Salmon
    Dans ce roman, on trouve aussi Modigliani et sa vie de couple tumultueuse et aussi Picasso, ici portraitiste. Picasso était curieux de découvrir ce qui se cachait derrière ce jeune homme dont tout Paris parlait, certain(e)s avec enthousiasme, d’autres très critiques.
    On imagine bien qu’un jeune homme ambitieux, qui ne manque pas d’audace, et qui se targue de devenir écrivain à moins de vingt ans ne fait pas l’unanimité dans le milieu intellectuel / artistique.
    Ce livre est un rappel de ce qu’a pu être Paris dans les années 20.
    Je crois aussi qu’on ne pouvait pas écrire un roman sur Raymond Radiguet sans parler de Jean Cocteau, qui fut son ami, son mentor, celui qui, avec sa grande sensibilité a contribué à la naissance de l’écrivain Radiguet, et qui, sans doute, s’en est voulu de son inefficacité à l’empêcher de sombrer dans les tréfonds de l’alcool et de l’opium.
    Ce roman nous compte admirablement la vie d’un personnage hors du commun qui, sur sa vie éphémère d’écrivain, a atteint un de ces objectifs, c’est d’être passé à la postérité .
    Merci à Lecteur.com de m’avoir permis de découvrir ce livre magnifique

  • add_box
    Couverture du livre « Brillant comme une larme » de Jessica L. Nelson aux éditions Albin Michel

    Candice D. sur Brillant comme une larme de Jessica L. Nelson

    Reçu dans le cadre du Cercle Livresque et du Prix Orange du Livre, Brillant comme une larme est le premier livre que je lis de Jessica L. Nelson.


    Cette biographie romancée de Raymond Radiguet restitue parfaitement l'atmosphère de l'entre-deux guerres, les folles soirées parisiennes au...
    Voir plus

    Reçu dans le cadre du Cercle Livresque et du Prix Orange du Livre, Brillant comme une larme est le premier livre que je lis de Jessica L. Nelson.


    Cette biographie romancée de Raymond Radiguet restitue parfaitement l'atmosphère de l'entre-deux guerres, les folles soirées parisiennes au Boeuf sur le toit, les spectacles du cirque Medrano ou encore les bals qui lui inspireront Le Bal du Comte D'Orgel.
    On ressent l'urgence de vivre de ce jeune "prodige" de la littérature qui pressentait que sa vie serait courte et qu'il aurait peu de temps pour laisser sa trace dans le monde culturel et intellectuel Parisien.
    Monde dans lequel il croise bon nombre de personnalités comme Picasso, Modigliani, Coco Chanel ou Georges Auric et bien d'autres encore.

    Mais la rencontre qui, sans conteste, marquera le plus la vie du jeune auteur est celle de Jean Cocteau qui, fortement épris de Raymond, le prendra sous son aile et l'éloignera du tumulte de la capitale pour qu'il puisse se consacrer à l'écriture et notamment à celle du Diable au corps. Roman largement inspiré par l'histoire d'Amour qu'a vécu Raymond, alors âgé de 14 ans, avec Alice de 10 ans son ainée et mariée à un poilu ... Histoire au combien sulfureuse !

    Si Radiguet est décrit comme un jeune homme qui ne laisse pas indifférent, soit on le déteste soit on est conquis, je l'ai pour ma part trouvé assez désagréable, opportuniste et très imbu de sa personne, "un sale gosse qui se prend pour un génie".
    Mais j'ai trouvé l'écriture élégante et plaisante. La lecture est fluide et très rythmée grâce à des phrases courtes, à l'image de l'étoile filante que fut Raymond Radiguet.

  • add_box
    Couverture du livre « Brillant comme une larme » de Jessica L. Nelson aux éditions Albin Michel

    Salix_alba sur Brillant comme une larme de Jessica L. Nelson

    Tout d’abord, un grand merci aux éditions Albin Michel et Lecteurs.com, pour m’avoir permis de découvrir ce roman.

    Immersion dans le Paris de l’après-guerre ; qui apportera enfin la libération des mœurs après 4 ans de guerre, et toutes ses atrocités. Ainsi naquit, un besoin irrépressible de...
    Voir plus

    Tout d’abord, un grand merci aux éditions Albin Michel et Lecteurs.com, pour m’avoir permis de découvrir ce roman.

    Immersion dans le Paris de l’après-guerre ; qui apportera enfin la libération des mœurs après 4 ans de guerre, et toutes ses atrocités. Ainsi naquit, un besoin irrépressible de s’amuser, de jouir enfin de la vie. Avec pour fil conducteur, Raymond Radiguet, et la kyrielle de personnalités qui partageront ou traverseront sa courte existence. Citons notamment : Apollinaire, Max Jacob, Picasso, Aragon, Jean Hugo, Man Ray et bien sûr Jean Cocteau…

    Or donc, Raymond, possède en lui, le talent de la plume d’écrivain - même si il en doute en permanence – et se met au défi de conquérir l’amour d’une jeune institutrice, Alice Saunier, un amour viscéral d’un jeune garçon pour une jeune femme de 10 ans son aînée.

    Que de tabous à franchir, de barrières sociales à esquiver…Début d’une progression de ses futures conquêtes, dans un Paris festif où règnent la futilité, la frivolité, et surtout les convenances et jalousies ! Avec également les dangers de l’alcool et de l’opium, qui donnent des fulgurances intellectuelles puis après l’abrutissement physique et moral. Mais Raymond gère, où croit gérer cette vie nocturne. Il est tenu d’écrire, mais dans le calme, voire seul ; et y parvient grâce à l’amitié indéfectible de Cocteau…Mais comme Icare, il va se brûler les ailes dans sa courte existence de 20 ans. Qui lui permettra cependant de rédiger : « L’âge ingrat qui deviendra Le diable au corps »ainsi que « le bal du comte d’Orgel ».

    Brillant de fluidité, brillant de simplicité, brillant de multiples rencontres ; un vrai régal de lecture où l’on se trouve, également, emporté par cette vie parisienne trépidante et spectateur de l’ascension et la chute d’une étoile qui brillât comme une larme…

  • add_box
    Couverture du livre « Brillant comme une larme » de Jessica L. Nelson aux éditions Albin Michel

    Aurélien sur Brillant comme une larme de Jessica L. Nelson

    Ce livre est une belle surprise. Une biographie romancée de l'ecrivain Raymond Radiguet. C'est un écrivain que je n'ai jamais lu et que je ne connais pas bien. C'est donc avec grand plaisir que j'ai découvert la vie de ce jeune génie.

    La vie de cet écrivain se prête parfaitement à un roman et...
    Voir plus

    Ce livre est une belle surprise. Une biographie romancée de l'ecrivain Raymond Radiguet. C'est un écrivain que je n'ai jamais lu et que je ne connais pas bien. C'est donc avec grand plaisir que j'ai découvert la vie de ce jeune génie.

    La vie de cet écrivain se prête parfaitement à un roman et il faut avouer que ce livre est maîtrisé de bout en bout par Jessica Nelson. Le style est agréable à suivre, c'est bien rythmé, parfaitement documenté et c'est une bonne première approche / découverte de cet écrivain qui est proposé là. On y croise bien sur aussi les personnages célèbres qui ont accompagné l'ecrivain pendant sa courte vie (Jean Cocteau, Picasso, Modigliani, Jean Hugo...).

    Au-delà de la vie de l'ecrivain, ce livre est aussi une plongée dans la société française pendant les années qui verront la fin du premier conflit mondial et la période d'après-guerre.

    Un roman très intéressant donc, bien écrit. On en apprend pas mal sur ce jeune prodige de la littérature et sur les différentes phases de sa vie. Cela donne envie de se (re)plonger dans l'œuvre de Raymond Radiguet avec ces éclairages en tête. Une surprise que je recommande sans hesiter.

    Ma note : 4,5/5

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !