Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Jessica Abel

Jessica Abel
Jessica Abel, scénariste et dessinatrice de bande dessinée américaine, est née en 1969 à Chicago. Elle commence à réaliser des comics durant ses années d'études à l'Université de Chicago. De 1992 à 1996, elle se consacre essentiellement à son fanzine, Artbabe. L'année suivante, elle est élue meil... Voir plus
Jessica Abel, scénariste et dessinatrice de bande dessinée américaine, est née en 1969 à Chicago. Elle commence à réaliser des comics durant ses années d'études à l'Université de Chicago. De 1992 à 1996, elle se consacre essentiellement à son fanzine, Artbabe. L'année suivante, elle est élue meilleur jeune talent par le prix Harvey and Lulu, et, cinq ans plus tard, elle obtient le prix Harvey de la meilleure série pour les premiers épisodes de La Perdida, publiés chez Fantagraphics. En Mars 2006, l'œuvre achevée est publiée chez Pantheon Books. A côté de son travail d'auteur, Jessica Abel, enseigne depuis quelques années, dans la section bande dessinée de l'école des arts visuels de New York. Elle vit aujourd'hui à Brooklyn, avec son mari, le dessinateur Matt Madden.

Avis sur cet auteur (4)

  • add_box
    Couverture du livre « Trish Trash t.1 ; rollergirl sur Mars » de Jessica Abel aux éditions Dargaud

    Gérald LO sur Trish Trash t.1 ; rollergirl sur Mars de Jessica Abel

    2192, Mars est colonisé. Le travail est difficile. Arex, une société puissante d’exploitation agricole, offre un contrat à des millions des gens pour aller sur Mars, être propriétaire et produire ce qui est nécessaire. Mais les habitants ont envie de se divertir. Le sport en fait partie. Trish...
    Voir plus

    2192, Mars est colonisé. Le travail est difficile. Arex, une société puissante d’exploitation agricole, offre un contrat à des millions des gens pour aller sur Mars, être propriétaire et produire ce qui est nécessaire. Mais les habitants ont envie de se divertir. Le sport en fait partie. Trish est une jeune fille qui travaille dans la ferme de son oncle et sa tante et rêve de devenir une rollergirl. Elle arrive à se faire employer par l’équipe locale malgré son jeune âge.

    L’histoire se situe dans un futur lointain, le personnage principal travaillant dans une ferme, celle de son oncle, alors qu’il rêve de vitesse. Cela ressemble à s’y méprendre à la vie du jeune Luke, mais la ressemblance s’arrête là. Elle ne connaît pas de vieux bonhomme habillé de blanc se baladant avec un sabre laser. L’histoire traîne assez en longueur, faisant la part belle à l’action dans le stade. Ce qui est dommage car l’essentiel ne se déroule pas dans le sport pratiqué par Trish, la jeune talentueuse rollergirl.

    La bande dessinée est suivie de quelques pages de textes installant un background plus intéressant à l’histoire débutée en contant les débuts du sport et de la vie sur Mars, et surtout de la menace qui rôde.

    Le graphisme est clair et propre, aux couleurs vives et belles. On est quand même plus dans l’esprit manga que l’esprit européen.

    Après un début un peu difficile, ce premier tome a le mérite de planter le décor, l’histoire semble-t-il débutant réellement, d’après le dénouement, dans le prochain tome. Malheureusement, ce manque d’engagement dans ce premier opus pourra repousser quelques lecteurs de poursuivre.

    Je remercie Lecteurs.com et Dargaud pour ce partenariat.

  • add_box
    Couverture du livre « Trish Trash t.1 ; rollergirl sur Mars » de Jessica Abel aux éditions Dargaud

    ronan besnard sur Trish Trash t.1 ; rollergirl sur Mars de Jessica Abel

    Mes camarades ont assez bien résumé l'intrigue.
    C'est la petite fille pauvre et méprisée qui veut s'en sortir, par le sport en l’occurrence, et sur Mars, ce qui renouvelle légèrement le genre .
    Le dessin ne brille ni par son originalité ni par son esthétisme. Les innovations technologiques...
    Voir plus

    Mes camarades ont assez bien résumé l'intrigue.
    C'est la petite fille pauvre et méprisée qui veut s'en sortir, par le sport en l’occurrence, et sur Mars, ce qui renouvelle légèrement le genre .
    Le dessin ne brille ni par son originalité ni par son esthétisme. Les innovations technologiques sont assez bien vues (je ne les détaille pas pour laisser libre cours au suspense). Aucun humour, pas de distance par rapport au récit, c'est très 1er degré, de la science fiction brute et pas très élaborée.

    Je me suis intéressé à l'histoire malgré la forme du récit, mais sans me passionner pour autant. Pas sûr que je lise la suite, à avoir les 2 tomes restants...

  • add_box
    Couverture du livre « Trish Trash t.1 ; rollergirl sur Mars » de Jessica Abel aux éditions Dargaud

    eirenamg sur Trish Trash t.1 ; rollergirl sur Mars de Jessica Abel

    Les explorateurs de la BD: Trish Trash tome 1

    Cette bd est une plongée dans un univers de science fiction ici en l’occurrence la vie sur Mars après une troisième guerre mondiale, une catastrophe écologique. On suit la vie de Trish jeune ado (elle a 7 ans et demi ce qui correspond à 15 ans en...
    Voir plus

    Les explorateurs de la BD: Trish Trash tome 1

    Cette bd est une plongée dans un univers de science fiction ici en l’occurrence la vie sur Mars après une troisième guerre mondiale, une catastrophe écologique. On suit la vie de Trish jeune ado (elle a 7 ans et demi ce qui correspond à 15 ans en année terrestre) elle n’a qu’un rêve devenir une vedette de son sport préféré le hoverderby.
    Elle est totalement fascinée par ces filles qui font du roller et notamment Betty Demonica son idole. En attendant elle travaille à la ferme avec son oncle et sa tante dans d’immenses champs car ses parents ont disparu. C’est le premier volet d’une trilogie, qui pose les bases de cet univers, on a d’ailleurs un additif à la fin qui explique le sport, les catastrophes, les rumeurs vis-à-vis des martiens, les règles de l’hoverderby et son inspiration le rollerderby des années 2000. Il y a aussi l’explication de la colonisation sur mars, ses raisons et le problème des natifs de la planète avec les martiens.
    J’ai aimé cette plongée dans cet univers inconnu qui brouille les pistes, et la cohérence de celui-ci avec son vocabulaire et un monde avec ses propres codes. Les notes de bas de page sont là pour expliquer son fonctionnement. L’originalité de la BD est aussi le fait qu’elle soit centrée sur le sport qui fascine Trish et son décor Mars.
    Son héroïne Trish est attachante, elle ne pense qu’à son rêve, elle sèche l’école prend un contrat d’intégration dont on devine qu’il risque de lui apporter des problèmes. Elle veut patiner et rencontrer son modèle.
    En filigrane on constate la pauvreté, la réflexion sur le travail, les tensions liées à cette nouvelle société avec les personnages secondaires et la famille de Trish, les mystères avec ces fameux martiens dont l’héroïne va aussi croiser l’existence.
    Les dessins sont stylisés, avec des couleurs chaudes, beaucoup de détails notamment pour les vêtements futuristes, des personnages expressifs, et ces beaux paysages de mars.
    Dessins intéressants, univers bien trempé, héroïne attachante, une bd très agréable à lire et à découvrir. En résumé un premier volume qui fait bien son office nous poser le cadre de l’histoire, et nous donner envie de poursuivre la lecture car la fin est ouverte. A suivre donc, donc venez à la rencontre de Trish Trash et embarquez pour Mars et découvrez l’univers original de l’hoverderby.

  • add_box
    Couverture du livre « Trish Trash t.1 ; rollergirl sur Mars » de Jessica Abel aux éditions Dargaud

    Dolce sur Trish Trash t.1 ; rollergirl sur Mars de Jessica Abel

    LES EXPLORATEURS DE LA BD: TRISH TRASH T.1

    Une jeune fille vivant sur Mars, vit pauvrement avec son oncle et sa tante et n'a qu'un seul rêve: devenir une pro du Hoverderby, une espèce de sport vraisemblablement inspiré du film Rollerball. Voilà pour le pitch.

    Parlons du dessin tout...
    Voir plus

    LES EXPLORATEURS DE LA BD: TRISH TRASH T.1

    Une jeune fille vivant sur Mars, vit pauvrement avec son oncle et sa tante et n'a qu'un seul rêve: devenir une pro du Hoverderby, une espèce de sport vraisemblablement inspiré du film Rollerball. Voilà pour le pitch.

    Parlons du dessin tout d'abord: sincèrement je l'ai trouvé sans personnalité et, d'une certaine façon, parfois approximatif.

    Quant à l'histoire j'avoue que cela fait un peu "vu et revu". L'histoire de la petite fille pauvre qui veut se sortir de sa condition sociale en essayant d'atteindre son rêve, cela revient de façon récurrente dans la BD, la littérature ou le cinéma (US de préférence). En clair rien de bien nouveau sous le soleil (de Mars)

    Côté positif: la volonté de l'artiste de créer un nouveau monde, une Terra Nova, sur Mars avec son propre vocabulaire, ses revendications sociales, etc... On retrouve d'ailleurs quelques articles en fin d'ouvrage sur le Hoverderby et l'accession au droit à la propriété sur la planète rouge.

    Pour finir, aurais-je acheté e moi-même cette BD? Non.
    L'aurais-je offert à mes enfants? Je ne pense pas sauf si ils me l'avaient demandé.
    Ai-je envie de poursuivre en lisant le Tome 2? Non.

Thèmes en lien avec Jessica Abel

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !