Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Jerome Loubry

Jerome Loubry

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (78)

  • add_box
    Couverture du livre « De soleil et de sang » de Jerome Loubry aux éditions Calmann-levy

    Marie Kirzy sur De soleil et de sang de Jerome Loubry

    J'aime quand les polars nous offrent un dépaysement total. de Soleil et de sang le fait avec brio, créant immédiatement une ambiance poisseuse et sourde. Haïti est une une toile de fond idéale pour un thriller et Jérôme Loubry rend immédiatement palpable la déréliction et la dépravation...
    Voir plus

    J'aime quand les polars nous offrent un dépaysement total. de Soleil et de sang le fait avec brio, créant immédiatement une ambiance poisseuse et sourde. Haïti est une une toile de fond idéale pour un thriller et Jérôme Loubry rend immédiatement palpable la déréliction et la dépravation anarchique qui règnent dans cette île : misère, inégalités sociales entre le quartier riche de Pétion-Ville et celui complètement abandonné aux gangs de la Cité-Soleil, corruption généralisée depuis les Tontons macoutes du président Papa Doc.

    A partir de ce matériau potentiellement très riche, Jérôme Loubry déploie tout son talent de conteur dans un scénario très intelligemment mené autour de deux arcs narratifs : 2010, quelques jours avant le terrible séisme du 12 janvier, pour une sombre histoire de crimes odieux empreints de magie vaudou commis sur de riches Haïtiens ; 1984 autour des Six, bande d'orphelins enlevés, tous enfants à « défaut » ( aveugle, bègue, jumeaux marassa soit-disant porteurs de malheurs etc ), tous très attachants; comme il se doit, leur histoire tragique est relié aux meurtres de 2010 ....

    Le tempo monte crescendo, les coups de théâtre arrivant pile au moment où il faut pour happer le lecteur et le surprendre. Et au-delà de sa construction très convaincante, l'auteur parvient à distiller une émotion très forte lorsqu'il parle de ces enfances abusés dans ces orphelinats clandestins, véritables plateformes de trafics en tout genre, contrebandes et blanchiment. Si ce thriller ne révolutionne pas le genre, il est empreint d'une sensibilité toute humaniste qui touche droit au coeur. Une réussite.

  • add_box
    Couverture du livre « De soleil et de sang » de Jerome Loubry aux éditions Calmann-levy

    L'atelier de Litote sur De soleil et de sang de Jerome Loubry

    L’action de ce roman se situe principalement à Haïti, avec plusieurs temporalités allant de 1984 à nos jours, en passant par la date du 12 janvier 2010 où un terrible séisme a tué des milliers de personnes sans épargner les enfants. L’auteur possède un véritable talent pour nous parler de...
    Voir plus

    L’action de ce roman se situe principalement à Haïti, avec plusieurs temporalités allant de 1984 à nos jours, en passant par la date du 12 janvier 2010 où un terrible séisme a tué des milliers de personnes sans épargner les enfants. L’auteur possède un véritable talent pour nous parler de l’enfance, de l’enfance abusée, maltraitée. Nous allons avec ce thriller noir, suivre l’enquête avec l’inspecteur Simon Belage et son adjoint Manus. On assiste à une série de meurtres dont le rituel n’est pas sans rappeler celui du vaudou encore très présent dans l’île. Le pays tout entier est corrompu, la pauvreté frappe d’autant plus fort les enfants. Simon lutte pour ne pas sombrer sous le poids des traditions dont il veut se libérer. Un thriller qui pourrait entrer dans la case des ethnos-thrillers mais se serait réducteur car au delà d’Haïti c’est bien la noirceur de l’être humain qu’on peut observer. Il y règne une atmosphère étouffante et dépravé, Port-au-Prince se révèle une ogresse dévorante, l’ombre de la dictature des Duvalier plane encore, le pouvoir perverti n’épargne pas les plus faibles. Le style de l’auteur nous emporte dans cette triste réalité. Les descriptions des rues, des maisons, des personnages comme « la prêtresse mamba » viennent donner de la force au récit. Lorsqu’il fait parler les enfants de la « Tombe joyeuse » c’est à la fois poignant et révoltant. J’ai trouvé se thriller excellent justement parce qu’il est profondément ancré dans la réalité aussi pénible qu’elle puisse être. La tension atteint des points culminants alors que ses personnages les plus forts ne sont pas épargnés. Chacun de ses différents romans avaient un cadre bien différent mais la place faite aux enfants reste prégnante. De soleil et de sang se révèle aussi sombre qu’étincelant et donne au lecteur matière à réflexion. Bonne lecture.
    http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2020/09/23/38533659.html

  • add_box
    Couverture du livre « De soleil et de sang » de Jerome Loubry aux éditions Calmann-levy

    PurpleRain sur De soleil et de sang de Jerome Loubry

    Quel est l'élément qui va rapprocher l'inspecteur Simon Bélage de Haïti et Vincent Préjant qui vit à Paris ?
    Comment ces deux histoires peuvent avoir un lien en commun, avec dans l'équation 6 enfants arrachés à leur innocence. 6 enfants atterris dans un orphelinat peu scrupuleux qui ne vit...
    Voir plus

    Quel est l'élément qui va rapprocher l'inspecteur Simon Bélage de Haïti et Vincent Préjant qui vit à Paris ?
    Comment ces deux histoires peuvent avoir un lien en commun, avec dans l'équation 6 enfants arrachés à leur innocence. 6 enfants atterris dans un orphelinat peu scrupuleux qui ne vit qu'à travers de sordides histoires de contrebande, de blanchiment, de commerce parallèle et de trafics en tout genre.

    Une histoire poignante et réellement bien écrite qui met le doigt sur des vérités dérangeantes de notre Monde, et pourtant bien réelles. Une écriture fluide et additive. J'aurais aimé un peu plus de suspens sur les dernières pages ou le puzzle se met en place et où toute la magie du roman est dévoilée.

    Ensorcellement et dépaysement garanti...

    https://www.purple-rain.fr/2020/09/livre-De-soleil-et-de-sang-Jerome-Loubry.html

  • add_box
    Couverture du livre « Les refuges » de Jerome Loubry aux éditions Calmann-levy

    Sandrine Blicq sur Les refuges de Jerome Loubry

    Reçu dans le cadre des Explorateurs du polar!

    Page turner tordu qui vous empêche de dormir (encore 1 chapitre, encore 1, encore... )!
    Le livre se découpe en "balises", en histoires terribles qui vous fout le cœur en l'air et puis bim! une révélation jusqu'au twist final (reniflé, pour ma...
    Voir plus

    Reçu dans le cadre des Explorateurs du polar!

    Page turner tordu qui vous empêche de dormir (encore 1 chapitre, encore 1, encore... )!
    Le livre se découpe en "balises", en histoires terribles qui vous fout le cœur en l'air et puis bim! une révélation jusqu'au twist final (reniflé, pour ma part, depuis quelques chapitres avec la pensée "il n'oserait quand même pas aller là?") qui vous laisse la bouche bée.
    On referme le livre.
    On s'est "fait eu".
    C'est agaçant.
    C'est parfait, glaçant. Un peu inquiète pour l'auteur ;)

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !